background preloader

Voyages et découvertes du XVI-XVIIIème siècle

Facebook Twitter

Carte des grandes découvertes. Les Grandes Découvertes. Les grandes découvertes désignent un vaste mouvement de reconnaissance entrepris par les Européens aux xve et xvie s. Cependant, les hommes n'ont pas commencé à découvrir le monde depuis seulement cette époque. Dès la préhistoire, ils ont exploré et peuplé tous les continents, se sont séparés pour se découvrir à nouveau. 1. Avant les grandes découvertes 1.1. Les hommes se sont déplacés depuis le berceau africain originel pour occuper, en vagues successives, presque toutes les terres émergées (Asie, Europe, Australie, Amérique), à l'exception du continent antarctique, trop hostile.

Des voyages d'exploration vers l'inconnu, nous ne savons le plus souvent presque rien avant l'Antiquité, à cause de l'absence de documents témoins (ainsi, aucune relation de voyage ne nous est parvenue des très audacieuses navigations des Mélanésiens et des Polynésiens qui sillonnèrent le Pacifique, le plus vaste océan du monde, pour en peupler la plupart des îles). Histoire de la cartographie. Les cartes marines.

Les voyages scientifiques du 18ème siècle [ressource] Vers le milieu du XVIIIe siècle vint l'époque des voyages maritimes, dits « scientifiques ».

Les voyages scientifiques du 18ème siècle [ressource]

Non que les voyages précédents aient été conduits par des ignorants, nous avons vu au contraire l'avancée prodigieuse des techniques navales en trois siècles. Mais certains voyages de la période qui va en gros de 1750 à 1850, ceux que l'on qualifie de « grands », méprisant les trajets « utiles », se prétendirent avec insistance « scientifiques », comme si leur unique objectif avait été le progrès des sciences sous tous ses aspects. Romantisme ou hypocrisie ? Idéalisme ou intoxication ? Signe des temps assurément que cette ambiguïté. Un nouveau type d'officier de marine. Lumières et explorations scientifiques dans l'océan Pacifique.

Le XVIIe siècle esquisse les contours de l’océan Pacifique alors que le XVIIIe siècle accomplit.

Lumières et explorations scientifiques dans l'océan Pacifique

La première moitié du XVIIe siècle connaît une inflexion, un essoufflement dans les voyages au Grand Océan. Les quelques voyages qui s’y déroulent sont essentiellement à caractère commercial. Il faut ajouter que ces entreprises restent le fait d’initiatives individuelles. Autour de 1750, des changements considérables apparaissent. Associée à l’Académie des sciences, l’Académie de Marine fondée en 1752 donne un nouveau souffle aux expéditions de découvertes. La dernière escale de Cook à Hawaï où il est tué par les insulaires lors de son troisième voyage de circumnavigation.

Références de l'image Deux missions lui sont confiées. Les instructions définies pour son premier voyage (1768-1771) précisent la recherche de la Terra Australis Incognita ainsi que l’observation du passage de Vénus sur le disque solaire à Tahiti. Amerigo Vespucci. Navigateur italien (Florence 1454-Séville 1512).

Amerigo Vespucci

Installé en Espagne (1490), il travaille, pour le compte d'une maison de commerce italienne de Séville, à l'équipement de deux des voyages de Christophe Colomb. Passionné par les découvertes de ce dernier, il participe lui-même à deux expéditions d'exploration des terres nouvelles : en 1499, avec l'amiral Alonso de Ojeda, sur les côtes de Surinam, et, en 1501-1502, au service du Portugal, sur les côtes du Brésil. Rentré au service de l'Espagne après la disgrâce de Colomb, il est nommé piloto mayor en 1508. De nombreux récits, plus ou moins fidèles, de ses voyages circulèrent très tôt en Europe, et le moine géographe allemand Waldseemüller (Hylacomylus) [vers 1470 - Saint-Dié entre 1518 et 1521], dans sa Cosmographiae introductio... insuper quatuor Americi Vespucii navigationes (1507), lui attribua la découverte du Nouveau Continent, désigné d'après le prénom de Vespucci.

Christophe Colomb. Navigateur génois, découvreur de l'Amérique (Gênes 1450 ou 1451-Valladolid 1506).

Christophe Colomb

Colomb est considéré, à juste titre, comme l'initiateur des Temps modernes, et son voyage de 1492 fait incontestablement de lui le plus grand navigateur de tous les temps. Famille Son père est tisserand puis marchand de vin. Formation Il reçoit une éducation de navigateur et acquiert un solide bagage cartographique grâce à la connaissance des travaux de Ptolémée et de Marin de Tyr. James Cook. Navigateur britannique (Marton-in-Cleveland, Yorkshire, 1728-baie de Kealakekua, îles Hawaii, 1779).

James Cook

Lors d'un premier voyage, il découvrit les îles de la Société et explora la Nouvelle-Zélande (1768-1771). Un deuxième voyage le mena dans l'océan Antarctique (1772-1775). Reparti en 1776, il découvrit les îles Sandwich (Hawaii) [1778], où il fut tué par les indigènes. Famille Cook est de très modeste origine. Formation A 18 ans, il est mousse sur un navire charbonnier. Début de carrière Il devient commandant à 27 ans puis étudie l'hydrographie du Saint-Laurent. Premiers succès. Pocahontas.

Amérindienne de la confédération Powhatan (Werowocomoco [aujourd'hui en Virginie] vers 1596-Gravesend, Angleterre, 1617).

Pocahontas

Également connue sous le nom de Matoaka, Pocahontas naquit à Werowocomoco, résidence principale de son père Powhatan. Ce dernier régnait alors sur une confédération de tribus algonquiennes vivant sur les côtes de la Virginie, où, en 1607, les Anglais fondèrent la colonie de Jamestown. Bien que les premiers colons eussent désespérément besoin de la nourriture que leur fournissaient les tribus indiennes, les incidents se multiplièrent rapidement entre les deux populations. Au cours des premiers mois d'existence de la colonie, la jeune Pocahontas se rendit à Jamestown, et devint rapidement une intermédiaire importante entre les colons et Powhatan.