background preloader

Cdicantelauze

Facebook Twitter

Eau - Encyclopédie de l'environnement. La désalinisation dans le monde — L'eau de mer représente 97% de la réserve totale d'eau sur Terre tandis que la majorité de la population est concentrée sur les littoraux. Ainsi, dans les régions du monde les plus arides, on fait de plus en plus le choix de dessaler l'eau de mer pour répondre aux besoins en eau douce. Cette opération consiste à retirer le sel de l'eau salée par différentes techniques, de façon à la rendre propre à la consommation et aux usages agricoles. 47 millions de m3 d'eau sont produits par jour à partir de la mer soit 660 000 litres d'eau douce dessalée chaque seconde. Ce qui ne représente finalement que 0,45% de l'eau douce consommée chaque jour mais au total près de 21 milliards de m3 d'eau chaque année. L'essentiel (60 %) des installations se situent : - dans les pays méditerranéens (Turquie, Egypte, Maroc, Tunisie..) - en Asie occidentale (Moyen-Orient : Iran, Irak, Arabie Saoudite..).

Les derniers chiffres de la F.A.O (Aquastat - Janvier 2001) donne la répartition suivante par pays : En France : EPI eau. Agence de l'eau Adour-Garonne. L'eau, une ressource vitale à protéger et à partager. Economiser l’eau, un réflexe indispensable en Australie. D’ici à 2050, Melbourne s’attend à une diminution des eaux de pluie de 18 %. Décidée à réagir, la municipalité a mis les habitants à contribution. Economiser l’eau en Australie est un réflexe de chaque instant. Dans le bush, où chaque année, des feux ravagent des dizaines de milliers d’hectares, mais également dans les villes. De 1996 à 2010, le continent a connu une sécheresse « du millénaire » sans précédent, obligeant les collectivités à réagir. Cet institut a été créé par Tim Flannery, un scientifique qui fut à la tête de la commission climat en Australie (supprimée en 2013 par Tony Abbott, ancien premier ministre climato-sceptique)

. « On a beaucoup de soleil et de vent ici et nous sommes un pays riche, on peut rapidement passer au tout renouvelable », assure le scientifique Tim Flannery Lucy Best, une anglaise résident à Coburg North, en banlieue nord de Melbourne, travaille pour un organisme qui promeut des audits énergétiques. Réservoirs d’eau de pluie pour les toilettes. Decouvrir l'eau. La pollution de l'eau. Eau, assainissement et hygiène. L’eau potable, un assainissement de base et de bonnes habitudes en matière d’hygiène sont essentiels pour la survie et le développement des enfants. Aujourd’hui, environ 2,4 milliards de personnes n’utilisent pas d’installations d’assainissement amélioré et 663 millions n’ont pas accès à des sources d’approvisionnement en eau améliorées.

Sans une réponse à ces besoins fondamentaux, les vies de millions d’enfants sont en danger. Pour les enfants de moins de cinq ans, les maladies liées à l’eau et à l’assainissement sont l’une des causes principales de mortalité. Chaque jour, plus de 800 enfants meurent de maladies évitables provoquées par une eau de mauvaise qualité et le manque d’installations sanitaires et d’hygiène.

L’équipe eau, assainissement et hygiène (WASH) de l’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de cent pays de la planète afin d’améliorer les services d’eau et d’assainissement ainsi que les habitudes portant sur l’hygiène de base. Bienvenue sur le portail de l'eau. INA - Jalons. L'eau en 3 dimensions [ Agence de l'Eau Adour Garonne ] Quizz de l'eau. La qualité de l'eau dans nos robinets. Les pesticides. Francetv éducation - la plateforme des élèves, parents et enseignants. Le projet « Du Carbone pour de l'eau » Www.developpement-durable.gouv.fr › Eau et Biodiversité by ... L'eau dans tous ses états ! Affiche02. L'eau. Une exposition pédagogique d'affiches sur l'énergie mise gratuitement à disposition de toutes les écoles, collèges et lycées de France. 50 000 établissements concernés.

Un public de 10 millions d'enfants et de leurs parents. Un projet de la Fondation GoodPlanet L'eau - Une ressource vitale Le cycle de la vie L'eau au coeur de la vie Les zones humides : mi-terre mi-eau L'aridité ou quand l'eau est facteur limitant La mer aucentre du cycle de l'eau L'accès à l'eau, révélateur des inégalités sociales L'eau dans les pays en développement L'eau, Veceteur de pathologies L'eau indispensable à l'agriculture La pollution des cours d'eau et des nappes Des fleuves à tout faire L'eau dans la vie quotidienne des citadins L'eau dans la culture Changement climatique et cycle de l'eau Le nécessaire partage de l'eau De l'eau à tout prix La fonction des glaciers Faire un meilleur usage de l'eau Quand l'homme modifie la circulation de l'eau.

L'eau pour tous, tous pour l'eau. L’objectif de cette exposition est d’informer le grand public (et plus particulièrement les jeunes) sur cette ressource vitale et de lui faire découvrir que l’eau est non seulement très précieuse mais indispensable à la vie. L'exposition" L'eau pour tous, tous pour l'eau", réalisée par la CASDEN Banque Populaire et les éditions Sépia comprend 12 panneaux de 50 X 70cm pouvant fonctionner indépendamment les uns des autres.

Cette exposition est accompagnée d'un livret pédagogique qui donne des explications complémentaires à chaque élément du panneau. Modalités Cette exposition est mise gratuitement à la disposition des établissements scolaires de l'Enseignement Public (collèges, lycées, IUFM, ...). Ces modules d'exposition peuvent être prêtés pour une durée d'un mois maximum à raison d'un exemplaire par établissement.

Chaque module est accompagné de 15 livrets pédagogiques. Comment emprunter les panneaux de l'exposition ? Vingt mille lieux sur les mers : comment les architectes voient la vie sur l’eau. Projet "Citadel" d'appartements, agence Waterstudio (Hollande). Il s'agit de construire dans des polders ouverts des habitations flottantes adaptées à la montée des eaux. C'est une "citadelle" parce qu'il s'agit "du dernier rempart contre la mer", disent les architectes. Un vieux rêve de l’humanité est de se réfugier sur une île pour y refaire sa vie, voire le monde, inventer une société meilleure, expérimenter des voies nouvelles pour l’humanité.

C’est sur une île que Thomas More situait Utopia (1516), sa société idéale, au cœur d’une île encore que Tommaso Campanella imaginait la Cité du Soleil (1602) ou Sir Francis Bacon La Nouvelle Atlantide (1624), menée par les philosophes. Aujourd’hui, ces utopies insulaires sont rattrapées par la réalité terrestre : construire des cités écologiques sur des îles nouvelles est devenu un mouvement architectural. Une vue de "l'Île flottante" dessinée par la cabinet ATDesign. On voit les maisons solaires et un débarcadère. "Green star".

Waterstudio - Archive. “Green is good. Blue is better” L’architecture bleue veut conquérir les mers Un vieux rêve de l’humanité est de se réfugier sur une île pour y refaire sa vie, voire le monde, inventer une société meilleure, expérimenter des voies nouvelles pour l’humanité. C’est sur une île que Thomas More situait Utopia (1516), sa société idéale, au cœur d’une île encore que Tommaso Campanella imaginait la Cité du Soleil (1602) ou Sir Francis Bacon La Nouvelle Atlantide (1624), menée par les philosophes.

Aujourd’hui, ces utopies insulaires sont rattrapées par la réalité terrestre : construire des cités écologiques sur des îles nouvelles est devenu un mouvement architectural. Né dans l’urgence de la menace environnementale, ce courant qui a gagné l’urbanisme interpelle, depuis dix ans, économistes, institutions internationales et gouvernements. Ce mouvement a un drapeau – bleu, couleur des océans – et un pays pionnier : les Pays-Bas. Déjà, des maisons flottantes aux Pays-Bas Une ville du future plus mobile.

Bali Hai Golf Club, Las Vegas, Nevada - Flickr, a Yahoo ... Agriculture en Arabie saoudite. Champs de céréales en 2003. L'agriculture représente approximativement 2 % du produit intérieur brut du Royaume d'Arabie saoudite et emploie près de 5 % de la population active. L'État est très engagé pour la production agricole du pays, qui doit cependant importer 70 % de sa nourriture. Les exportations sont principalement constituées de dattes, œufs, poisson, volaille, fruits, légumes et fleurs[1]. Caractéristiques générales[modifier | modifier le code] L'Arabie saoudite dispose de 3 millions d'hectares de terres arables[2]. Champs de sorgho en Arabie saoudite.

Historique[modifier | modifier le code] La part de l'agriculture dans le PNB saoudien n'a cessé de décroître depuis 1960 jusqu'à atteindre moins de 3 % du PIB au milieu des années 1970. Le gouvernement a encouragé vigoureusement les efforts en matière agricole dans les années 1980 à 2000, poursuivant à long terme un objectif d'autosuffisance alimentaire avant d’abandonner cet objectif. Politique agricole[modifier | modifier le code] Les sites du patrimoine de l’humanité seront-ils bientôt sous l’eau. L’élévation du niveau de la mer ne menace pas uniquement les régions côtières, l’agriculture et les habitants du littoral, mais également un cinquième du patrimoine mondial dont, parmi les plus célèbres monuments, la Statue de la Liberté à New York (Etats-Unis), l’opéra de Sydney (Australie), la Tour de Londres (Angleterre) ou encore le site archéologique de Pompéi (Italie).

Ce sont les conclusions d’une étude, publiée mardi 4 mars dans la revue Environmental Research Letters, qui a calculé combien de sites historiques de l’Unesco seraient touchés après 2 000 ans de montée des eaux. Pour modéliser l’élévation du niveau des mers, les climatologues Ben Marzeion, de l’Institut de météorologie et de géophysique de l’université d’Innsbruck (Autriche), et Anders Levermann du Potsdam Institute for Climate Impact Research (Allemagne) se sont appuyés sur le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), publié en septembre. Audrey Garric. Histoire d’eau à Saint-Martin. En fin de semaine dernière, l’Etablissement de l’eau et de l’assainissement de Saint-Martin (EEASM) a organisé les Journées de l’Eau.

L’occasion pour Gérard Canton, président-directeur-général de l’Union Caraïbe de dessalement d’eau de mer (UCDEM) de faire un petit historique sur cet établissement qui est le producteur d’eau potable par dessalement de la partie française de Saint-Martin. Un prototype d’unité de dessalement par osmose inverse « permettra de faire de Saint-Martin, et de l’usine de production, une vitrine technologique pour l’ensemble de la Caraïbe », Gérard Canton, PDG de l’UCDEM. En 1966, la SIDEM (Société internationale de dessalement d’eau de mer), qui est la maison-mère de l’UCDEM, construit et met en service la première installation de dessalement.

Installée à la Baie de la Potence, à l’endroit où se trouvent toujours les installations de productions d’eau, l’usine produisait 500 m3/jour et était exploitée en régie communale. Une installation autonome Octavi de Lloà. La montée des eaux au Bangladesh. Jean-Claude Ameisen : « Il ne faut pas seulement se focaliser sur le climat » LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Nicolas Truong (Propos recueillis par) Comment est née votre prise de conscience du sentiment de nature ? Jean-Claude Ameisen : J’ai vécu mon enfance dans de grandes villes, mais j’ai toujours été émerveillé par la nature. Par tout ce qui vit, mais aussi par la neige, le vent, la mer. Et la montagne, surtout. Cette impression d’arpenter le ciel. A chaque pas, ou presque, un nouvel horizon qui se dévoile, de nouvelles cimes, de nouvelles vallées, de nouvelles forêts, de nouveaux torrents. Lire aussi Comment changer notre rapport à la nature ?

Il y avait cet émerveillement, et il y avait les questions. Y avait-il également les récits, le monde imaginaire des livres ? Je me souviens du bouleversement qu’a causé en moi l’un des premiers romans que j’ai lus, vers l’âge de 5 ans : Le Dernier des Mohicans, de James Fenimore Cooper. Étiez-vous déjà sensible à la fragilité de la nature ? Non, elle me semblait inépuisable. Mag inf'eau N°88 BD. 2,4 milliards d’habitants privés d’eau potable, selon l'ONU. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Valo C'est une bataille de chiffres dont les conséquences touchent à l'avenir sanitaire de millions de personnes.

Qui dans le monde a véritablement accès à une source d'eau potable ? En 2012, les Nations unies avaient annoncé que l'une des ambitions du septième Objectif du millénaire pour le développement (OMD) – à savoir réduire de moitié le nombre de personnes privées d'accès à l'eau potable d'ici à 2015 – était près dêtre atteinte. En clair, à en croire l'ONU, "seulement" 783 millions d'humains n'auraient pas accès à la ressource. Une "bonne nouvelle" que vient de mettre à mal la publication, lundi 13 mai, du rapport 2013 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'une des agences de l'ONU. Elle réévalue le chiffre officiel à 2,4 milliards – soit un tiers de la population mondiale. Le recensement officiel pose problème, explique-t-il en substance.

L'infographie animée Trois zones sensibles sur la carte mondiale du stress hydrique. Eau.