background preloader

Les adolescents et les réseaux sociaux

Facebook Twitter

Pédopornographie, pornographie et réseaux sociaux : les risques

La santé mentale des adolescents et les réseaux sociaux. L' Union européenne et les réseaux sociaux. Reseaux_sociaux_parents_enfants. Popularité des réseaux sociaux chez les ados : Snapchat en tête - ZDNet. Pour comprendre les réseaux sociaux utilisés par vos ados. Malgré un nombre de « profils » Facebook stable en 2013, de moins en moins de jeunes utilisent le réseau mondial au quotidien, de l’aveu même du directeur financier David Ebersman.

Pour comprendre les réseaux sociaux utilisés par vos ados

Ce phénomène de désaffection concerne surtout les États-Unis, mais commence aussi à toucher l’Europe et la France. Dans l’Hexagone, 80 % des 13-19 ans et 20 à 30 % des moins de 13 ans possèdent un compte (1). Mais cette présence massive ne doit pas masquer l’intérêt croissant des adolescents français pour d’autres sites ou applications communautaires. Des outils souvent réservés à leur tranche d’âge et dont les parents ignorent parfois même l’existence. Pour y voir plus clair, La Croix vous propose un tour d'horizon des sites plébiscités par les jeunes, avec les conseils de Pascale Garreau, responsable du programme « Internet Sans Crainte », opéré par Tralalere.com Twitter Ask.fm C’est le phénomène de l’année 2013.

La parole y est d’autant plus libre que le site fonctionne sur le mode de l’anonymat. Facebook, Snapchat… Les ados bientôt interdits de réseaux sociaux ? Snapchat, le réseau social qui fait fureur chez les adolescents. Partager son quotidien en temps réel grâce à des photos ou des vidéos, c'est le but de Snapchat.

Snapchat, le réseau social qui fait fureur chez les adolescents

Le réveil a sonné, Noé, un adolescent de 15 ans, est en retard, pourtant le réflexe est de prendre une photo pour raconter sa panne d'oreiller aux copains. Tant qu'à faire, il fait une autre photo de son sac encore en vrac et à peine rentré dans la cuisine, encore une photo du petit déjeuner. Ces clichés, l'adolescent les appelle des "snap", comprenez une photo avec un message.Snapchat : un réflexe futile voire inutile. "Souvent je me dis qu'en fait c'est inutile de faire ça, je l'enlève, mais je le fais quand même", explique Noé. Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux — Enseigner avec le numérique. L'article de la Revue Française des Sciences de l'Information et de la Communication prend appui sur certains des résultats de l’étude JAMES (Jeunes/Activité/Médias/Enquête suisse) menée en 2012, en partenariat avec les Universités de Zürich, de Lugano et de Genève.

Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux — Enseigner avec le numérique

Cette enquête visait à mesurer les usages des médias et réseaux sociaux par les adolescents et, à l’échelle suisse, à combler un manque en matière de recherche sur les pratiques médiatiques des adolescents. Les auteurs du présent article s'appuient notamment sur un questionnaire fermé et standardisé, soumis à un échantillon de 1169 élèves âgés de 12 à 19 ans, et fréquentant des écoles (écoles de commerce, collèges) ou établissements professionnels (places d’apprentissage). Usages des médias chez les adolescents L'étude relève que les « 15-19 ans » ne sont que 16 % en France à lire la presse (gratuite et payante) tous les jours en 2009. Pratiques informationnelles des adolescents. Ados et réseaux sociaux: C’est quoi le problème avec Snapchat? INTERNET Une photo et une vidéo d’ados dans des positions gênantes (peut-être pire, dans l’un des deux cas) ont été postées sur Snapchat sans leur consentement début janvier...

Ados et réseaux sociaux: C’est quoi le problème avec Snapchat?

Nicolas Beunaiche Publié le Mis à jour le Le réseau social préféré des ados pourrait bien devenir celui que les parents détestent le plus, si ce n’est déjà fait. En deux affaires, Snapchat s’est en effet rappelé à leur souvenir de la plus mauvaise des manières, en ce début d’année. Le 1er janvier, c’est d’abord la photo de deux ados surpris en pleins ébats, envoyée sur Snapchat à un cercle restreint d’amis, qui s’est retrouvée sur Facebook et Twitter par l’intermédiaire d’un « ami » mal intentionné. Les enfants et les ados sur les réseaux sociaux. Quels en sont les aspects positifs ?

Les enfants et les ados sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux regorgent d’avantages dont les internautes, jeunes ou moins jeunes, peuvent tirer parti. Ils sont de véritables services de communication intégrés. Communication, divertissement, amis, groupes d’amis en fonction des centres d’intérêt, hobbies, échanges de photos et d’infos, planification d’évènements, activisme social sont l’apanage des réseaux sociaux. Ils créent un sentiment d'appartenance à une communauté de personnes partageant des points communs. Les adolescents sur Internet : expériences relationnelles et espace d’initiation.

1 D’après Houssonloge, « près de 80 % des 6/17 et près de 100 %, 96 % des 15-17 ans naviguent sur le (...) 1Les usages spécifiques d’internet et du Web 2.0 par les adolescents interrogent sur l’évolution des pratiques d’accès à l’information des futurs citoyens dans le contexte d’un espace public diffracté, mosaïque (Bastien et Neveu : 1999 ; Dahlberg : 2001), et dont le déficit d’unité est indéniablement corrélé à la montée en puissance des technologie relationnelles.

Les adolescents sur Internet : expériences relationnelles et espace d’initiation

Ces dernières contribuent en effet, dans leur usage courant, à fragmenter des audiences et à générer davantage des communautés circonstancielles que de véritables publics délibératifs. 2Dans un microcosme juvénile marqué par une quête d’affirmation identitaire, la violence symbolique et les jeux de positionnement hiérarchique (la recherche de popularité) demeurent omniprésents, notamment entre 12 et 15 ans (Escofet : 2012). 7L’examen de la configuration d’usage des médias par les adolescents est riche d’enseignement. Theconversation. Il y a quelques jours, une jeune femme de 19 ans se suicidait en direct sur Périscope.

theconversation

De quoi s’interroger sur une question essentielle qui dépasse cet évènement : l’impact des réseaux sociaux sur l’adolescent. Le jeune homme ou la jeune femme d’aujourd’hui semble ne plus pouvoir se penser sans son écran. Comment Facebook a perdu les jeunes. FACEBOOK - À l'origine, Facebook est le premier réseau social de destruction massive.

Comment Facebook a perdu les jeunes

Celui par qui toutes les expériences tentées par le passé (CaraMail, MySpace, Copains d'avant...) ont été réduites au néant. En quelques années, le site de Mark Zuckerberg s'est imposé comme le portail le plus important de la toile, au coude à coude avec Google. Mais alors qu'il souffle ses 10 bougies le 4 février, Facebook est confronté au défi de conserver sa base originale de jeunes utilisateurs. Ceux par qui le succès est venu. La "tyrannie du cool", c'est la maladie dont souffre le réseau social pour son entrée dans l'âge adulte. Mais plus que tout, Facebook a vu sa démographie évoluer. Pour les ados, Facebook fait figure d'ancêtre du web Si l'on donne la parole aux jeunes, Facebook peut être perçu comme une plate-forme du passé. Snapchat, le roi des cours de récré L'ironie veut Facebook a voulu racheter Snapchat l'an passé pour la somme de 3 milliards de dollars.

Trop complexe, trop intrusif.