background preloader

Ados et réseaux sociaux: C’est quoi le problème avec Snapchat?

Ados et réseaux sociaux: C’est quoi le problème avec Snapchat?
INTERNET Une photo et une vidéo d’ados dans des positions gênantes (peut-être pire, dans l’un des deux cas) ont été postées sur Snapchat sans leur consentement début janvier... Nicolas Beunaiche Publié le Mis à jour le Le réseau social préféré des ados pourrait bien devenir celui que les parents détestent le plus, si ce n’est déjà fait. En deux affaires, Snapchat s’est en effet rappelé à leur souvenir de la plus mauvaise des manières, en ce début d’année. Le 1er janvier, c’est d’abord la photo de deux ados surpris en pleins ébats, envoyée sur Snapchat à un cercle restreint d’amis, qui s’est retrouvée sur Facebook et Twitter par l’intermédiaire d’un « ami » mal intentionné. >> A lire aussi : Photos et vidéos volées : Les réseaux sociaux dépassés par les ados Sur Snapchat, pas de contenus viraux Si les deux affaires ont eu autant de retentissement en France, elles ne le doivent évidemment pas qu’au site lancé par Evan Spiegel en 2011. Des « boucs émissaires » ? Déjà épinglé en 2014 Mots-clés :

http://www.20minutes.fr/web/1763983-20160111-ados-reseaux-sociaux-quoi-probleme-snapchat

Related:  pratiques numériques des adolescentsPratique des jeunesAdosayoubhamideche

Jeunesse et Internet : Un adolescent sur cinq croit tout ce que dit Google La publicité sur Internet n’est pas toujours clairement définie. Et de nombreux jeunes internautes au Royaume-Uni n’arrivent pas à faire la différence avec une recherche classique. Les enfants et adolescents d’aujourd’hui ont beau être des « digital native », c’est à dire des jeunes ayant grandi dans un environnement numérique, cela ne veut pas dire qu’ils ont la faculté de déceler ce qui est vrai ou pas. Et de nombreux publicitaires jouent sur cette confusion.

Loisirs et pratiques culturelles des jeunes 26 février 2009 - Les loisirs et pratiques culturelles des jeunes paraissent homogènes. Mais à y regarder de plus près, les inégalités d’accès, notamment à la culture, existent bel et bien. Une analyse de Valérie Schneider de l’Observatoire des inégalités. Certains travaillent ou cherchent un emploi, d’autres étudient. Mais pour la plupart, la jeunesse reste et restera le temps des sorties, des soirées, du cinéma aux boites de nuit en passant par les clubs de sport. Les moins de 30 ans ont des pratiques culturelles et de loisirs plus intenses que le reste de la population.

Voici comment les jeunes français consomment de l'information sur Facebook Temps de lecture: 7 min Facebook est devenu un lieu central des activités culturelles, informationnelles et communicationnelles sur internet. Au troisième trimestre 2016, d’après les chiffres communiqués par Facebook, il y aurait 30 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France dont 24 millions sur le mobile (et 20 millions d’utilisateurs actifs quotidiens). Chiffres réseaux sociaux - 2015 Retrouvez les derniers chiffres des réseaux sociaux, mis à jour régulièrement. Toutes les statistiques des réseaux sociaux en 2021. Crédits photo : William Iven / Pixabay. Il est toujours intéressant de disposer de chiffres en rapport avec les réseaux sociaux. Fréquentation, nombre de membres, utilisateurs actifs, activité… Sur le web, de nombreuses statistiques circulent mais certaines sont obsolètes.

Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux — Enseigner avec le numérique L'article de la Revue Française des Sciences de l'Information et de la Communication prend appui sur certains des résultats de l’étude JAMES (Jeunes/Activité/Médias/Enquête suisse) menée en 2012, en partenariat avec les Universités de Zürich, de Lugano et de Genève. Cette enquête visait à mesurer les usages des médias et réseaux sociaux par les adolescents et, à l’échelle suisse, à combler un manque en matière de recherche sur les pratiques médiatiques des adolescents. Les auteurs du présent article s'appuient notamment sur un questionnaire fermé et standardisé, soumis à un échantillon de 1169 élèves âgés de 12 à 19 ans, et fréquentant des écoles (écoles de commerce, collèges) ou établissements professionnels (places d’apprentissage). Usages des médias chez les adolescents L'étude relève que les « 15-19 ans » ne sont que 16 % en France à lire la presse (gratuite et payante) tous les jours en 2009. Pratiques informationnelles des adolescents

Le numérique à l’école : tout (ou presque) reste à faire La nouvelle économie a appris à composer avec un concept radical qui désigne un changement total immédiat, de rupture, entre un mode d’organisation et un autre sans phase de transition ou presque, la « disruption ». Le numérique est-il cet instrument de disruption attendu pour l’école ? La disruption numérique de l’école La mobilisation des instruments porteurs en germe de réformes ou de modifications de ce qui se passe à l’école n’est pas nouvelle. Dès l’arrivée du cinéma au début du XXe siècle, cela était déjà envisagé. Les usages vidéo des jeunes : quels intérêts pédagogiques ? Quand on souhaite examiner la place que peut prendre la vidéo comme support d’apprentissage ou activité de communication et d’expression, la première des préoccupations doit d’abord être de penser à la dimension éducative de cette relation. En effet, l’enfant, le jeune est en permanence pris dans une relation forte aux écrans et cette relation porte en elle des dangers qu’il ne faut pas négliger (Académie des sciences, 2013). Il s’agit donc de former le jeune à un usage raisonné des écrans et de montrer que les autres supports d’écriture, d’images, de sons ont leur utilité. La règle des 3-6-9-12 (pas d’écran avant 3 ans, une heure par jour entre 3 et 6 ans, 2 heures entre 6 et 9 ans et 3 heures au-delà) proposée par l’Académie des sciences est en ce sens utile à rappeler aux jeunes et aux parents. 10 % de ce qu’ils lisent ;20 % de ce qu’ils entendent ;30 % de ce qu’ils voient ;50 % de ce qu’ils voient et entendent.

Étude : le baromètre 2018 des médias sociaux en France Les débuts de l’année 2018 ont été marqués par de véritables séismes du côté des réseaux sociaux. Le scandale de Facebook qui secoue encore des millions d’utilisateurs réinterroge profondément les usages sociaux en ligne et l’étude Social Life 2018 de Harris Interactive le prouve. Une inquiétude forte mais des usages soutenus Menée sur plus de 2100 personnes pendant le mois de février 2018 (avant la révélation du scandale Cambridge Analytica), l’étude de l’institut révèle que les « socionautes » français se soucient de plus en plus de la protection de leurs données.

C'est toujours le même problème quand nous utilisons de nouveaux réseaux sociaux au début nous ne savons pas quelle est la limite mais elle vient avec le temps et bien évidemment pour les plus jeunes il y a toujours des dérapages, dont ils n'ont pas forcément conscience des risques sur le coup. by gombert_groupeb_psy Feb 23

Related:  Bazar temporaire 22