background preloader

Echanger / réseaux sociaux

Facebook Twitter

Réseaux sociaux et pédagogie: comment imaginer le binôme? Apprendre et enseigner avec les réseaux sociaux : engluage sur la t... Utiliser Pinterest en classe. Avec ma classe de Première bac pro, nous commençons en français, à utiliser le réseau social et de partage d’images « Pinterest ».

Utiliser Pinterest en classe

J’y vois, a priori, une vraie plus-value pédagogique: Ressources : – L’élève se crée SA banque d’images, variée et riche accessible en classe et hors temps de classe (qui permet de restreindre le nombre de photocopies et de travailler sur du noir et blanc) Recherche, création et écriture -l’élève travaille sur la notion de source d’un document et organise une recherche réfléchie – l’élève crée sa propre ressource: recherche image / épinglage -l’élève rédige le texte selon la consigne d’écriture donnée et réfléchit à la pertinence des mots-clefs -l’élève a à disposition une banque d’images pour révision d’examen Partage, collaboration, mutualisation -La ressource est synchronisable avec les réseaux sociaux utilisés en classe – La ressource créée est partageable, mutualisable et collaborative avec d’autres groupes d’apprenants de même ou différent niveau L’élève J'aime :

Twitter comme outil pédagogique. C'est la deuxième fois que l'enseignante pilote le projet en classe, qui suscite la motivation des élèves.

Twitter comme outil pédagogique

Plusieurs raisons lui ont donné envie de répéter l'expérience. Auparavant, raconte-t-elle, des élèves abandonnaient la lecture en cours de route. « Ils étaient motivés au début, mais ils ne se rendaient pas à la fin », raconte-t-elle. Et pourtant, lorsqu'elle a lancé le projet, Geneviève Arvisais connaissait Twitter, pour en avoir entendu parler, sans plus. « Je cherchais un côté pédagogique », souligne-t-elle. Pour lancer l'initiative, elle a dû obtenir la permission de l'école, puisque les réseaux sociaux ne sont pas admis en classe. « Vu que c'est dans le cadre d'un projet scolaire, j'ai pu y donner accès». Elle a aussi mis les parents dans le coup. « On a fait appel aux parents pour parrainer le projet.

Comme la plupart des élèves ont des téléphones intelligents ou des iPod, ils ont pu se servir de leur appareil pour les travaux en classe. « Des Tweets pour Chronos » Par Frédérique Yvetot avec la collaboration d'Hermine Murgia Hermine Murgia, professeure documentaliste, présente son projet « Des tweets pour Chronos » au forum des enseignants innovants des 5 et 6 avril prochain à Nantes.

« Des Tweets pour Chronos »

Avec une enseignante de lettres, elle participe au prix littéraire Chronos et fait tweeter ses élèves... Un prix littéraire Le Prix Chronos est un prix littéraire organisé par la Fondation nationale de Gérontologie, il existe depuis 1996. Comment utiliser Facebook en classe ? Le réseau social le plus utilisé par les élèves est peu exploité par le personnel enseignant. Comment utiliser cet outil de manière innovante et sécurisée en classe ?

Franco Bouly/Flickr Utiliser Facebook en cours ? La plupart des enseignants n’y songent même pas. Ils pensent ne pas avoir une maîtrise de l’outil suffisante de l’outil ou craignent de « perdre le contrôle ». Ce guide vous propose des ressources et des pistes pour exploiter de manière sécurisée le potentiel éducatif du réseau social le plus utilisé par les étudiants. Protéger la confidentialité des données personnelles Beaucoup d’enseignants hésitent à utiliser Facebook en classe car ils ne souhaitent pas que les élèves aient accès à leurs informations personnelles.

Il existe pourtant des moyens simples de communiquer via un profil Facebook avec les étudiants, sans mettre en danger la confidentialité de ses informations personnelles. Utiliser les fonctionnalités de Facebook à des fins pédagogiques. Facebook-evolution-fonctionnalites-infographie. « Les réseaux de la sérendipité » Par Monique Royer Avec son projet « les réseaux de la sérendipité », Laurence Juin saisit l’occasion du forum des enseignants innovants pour poser un regard sur quatre années d’expériences pédagogiques avec les réseaux sociaux.

« Les réseaux de la sérendipité »

Enseignante de français et d’histoire-géographie au lycée professionnel Pierre Doriole de La Rochelle, elle a entraîné dans son sillage de nombreux autres profs qui ont trouvé à leur tour avec Twitter un outil pour ouvrir les fenêtres de la classe. Aujourd’hui, la pionnière prend du recul pour utiliser plus intelligemment encore les potentiels pédagogiques du numérique. Laisser une place au hasard... La sérendipité, mot étrange et difficile à prononcer : « est un mot ancien d'origine anglaise qui définit le fait de trouver d'atteindre quelque chose d'inattendu par maladresse, chance ou erreur » nous précise Laurence. Aujourd’hui, Laurence Juin utilise les réseaux sociaux pour que ses élèves communiquent sur des thèmes ponctuels. Le blog de Laurence Juin.