background preloader

Taxonomies

Facebook Twitter

La taxonomie d'Anderson et de Krathwohl. La taxonomie de BLOOM. La classification des objectifs en catégories est ce que l'on appelle la « Taxonomie des objectifs ». L'intérêt d’une taxonomie est qu'elle permet d'identifier la nature des capacités sollicitées par un objectif de formation et son degré de complexité. Cette information, parmi d’autres, permet d’adapter la méthode de formation.

De ses travaux Benjamin Bloom , psychologue en éducation, a fait émerger une classification des niveaux de pensée importants dans le processus d'apprentissage. Vis à vis du domaine cognitif, Bloom identifie 6 types d'activités, du plus simple au plus complexe, comprenant chacune un ou plusieurs sous-domaines : Bloom fait l'hypothèse que les habiletés peuvent être mesurées sur un continuum allant de simple à complexe. La taxonomie des objectifs éducationnels de Bloom est composée des six niveaux suivants : la connaissance, la compréhension, l'application, l'analyse, la synthèse et l’évaluation. 1-Retenir des connaissances Il peut s’agir de : Il peut s’agir de.

Taxonomie des outils TICE. La construction des cartographies interactives des outils TICE Cette construction a débuté par un classement des outils selon leur utilité pour l’enseignant. Il s’agit ici d’une taxonomie fonctionnelle, empirique, organisée à partir de la question de base : à quoi sert cet outil ? Cette approche présente le mérite d’être réaliste, concrète, et de bien suivre l’évolution des fonctionnalités à complexité croissante que présentent ces outils. Le classement est organisé par classe d’activité (fonction dominante), famille (spécification typologique de la fonction dominante), et genre (déclinaison en groupes cohérents d’outils de la fonction dominante).

A titre d’illustration, vous trouverez ci-dessous un extrait de ce classement. Extrait de ce document Le document complet Ce tableau décrit la structure de la taxonomie des outils TICE, et en définit les 7 classes, les 26 familles et 120 genres d’outils TICE. Taxonomie des outils TICE. TaxonomieOutilsTICE-3.pdf. Réseau CRE@TIVE - Cartographies des outils TICE. Le réseau CRE@TIVE (Cellules de Ressources et d'Appui aux Technologies, aux Innovations et à la Veille Educative) a mis sur pied un outil de cartographie interactive dans le but de faciliter et développer l'accès des enseignants aux potentialités pédagogiques des outils TICE.

Cet outil est construit sur trois approches pédagogiques complémentaires qui permettent de s'orienter à travers une grande liste d'outils. On trouvera la version interactive de cet outil sur le site de la GEV, et cette page fourni quelques schémas et résumés de ces cartographies, ainsi que des documents réalisés par le réseau CRE@TIVE. Catégories technico-pédagogiques Cette première cartographie permet de comprendre et découvrir "À quoi servent les outils TICE" grâce à un classement en 7 fonctions technico-pédagogiques. Un document PDF détaillant cette taxonomie est disponible au téléchargement au bas de cette page. Activités et pratiques pédagogiques Situations pédagogiques Sources et références. Définir des objectifs pédagogiques efficaces et cohérents grâce à la taxonomie de Bloom et la méthode SMART - FormaVox. Une fois les besoins et attentes de formation analysés, définir vos objectifs pédagogiques constitue une étape fondamentale dans le développement de votre projet de formation.

C’est le message que j’avais tenté de faire passer dans l’article de lundi : cette étape vous permet non seulement de baliser votre parcours, et aussi d’en faciliter l’évaluation. Toutefois il n’est pas toujours évident de définir facilement ses objectifs pédagogiques : quelles formulations utiliser ? Faut-il nécessairement intégrer des verbes d’action ? Comment vérifier que les objectifs soient effectivement opérationnels ? … La bonne nouvelle, c’est qu’il existe 2 outils simples et géniaux qui, combinés, peuvent vous aider à réaliser cette étape les doigts dans le nez : il s’agit de la taxonomie de Bloom et de la méthode SMART. Je vous propose de passer ces 2 outils en revue ci-dessous : La taxonomie de Bloom pour définir vos objectifs pédagogiques… [table id=1 /] … et la méthode SMART pour les affiner ! Sources : DOSSIER | LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE.

DÉCEMBRE 2013, volume 4, numéro 4 Dossier LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE Sylvie Ann Hart, Responsable de la veille scientifique OCEet Danielle Ouellet, Communicatrice scientifique Les compétences qui font consensus | Les compétences les plus en demande | L'implantation des compétences du 21e siècle : un défi complexe pour le monde de l'éducation | L'état d'avancement de l'implantation des compétences du 21e siècle dans les pays industrialisés | Références | Pour en savoir plus À l’ère de la culture numérique, de nouvelles exigences apparaissent dans le domaine de l’éducation et de l’emploi. Au cours des vingt dernières années, plusieurs termes ont été utilisés pour les désigner, tels que compétences de base, compétences essentielles, compétences clés, socle commun de connaissances et compétences, etc.

Depuis les cinq dernières années, cependant, un consensus émerge sur le terme compétences du 21e siècle, plus englobant, significatif et générique que les autres. Les connaissances Références. Objectifs pédagogiques / taxonomie de Bloom / méthode SMART - FormaVox. Proposition de taxonomies. Les TIC à l'école : proposition de taxonomie et analyse des obstacles à leur intégration Robert Bibeau Introduction En 1985, le ministère de l'Éducation du Québec [1] publiait son premier Plan de développement de la micro-informatique à l'école (Gouvernement du Québec, 1985). Vingt ans plus tard, à la faveur de la Réforme, le Ministère a introduit la compétence transversale TIC (technologies de l'information et de la communication) dans le nouveau Programme de formation de l'école québécoise. Vingt ans d'effort et d'investissement et pourtant ce que l'on dit et ce que l'on écrit sur l'intégration des TIC en classe au Québec et probablement ailleurs dans le monde n'a pas changé.

Une première difficulté concerne les ressources didactiques. Selon Durpaire (1997), Pour indexer ces ressources d'enseignement et d'apprentissage (REA), il faut les classer selon leur nature, leurs caractéristiques et leurs usages. 1. 2. 2.1. 2.2.