background preloader

7.3.2 Participation à l'évolution du système d'information

Facebook Twitter

Logiciel en tant que service. Les principales applications actuelles de ce modèle sont : le gestionnaire de relation client (CRM);les solutions de création de site e-commerce ;la visioconférence ;la gestion des ressources humaines[1] ;les communications unifiées[2] ;la messagerie et les logiciels collaboratifs ;la gestion des achats.

Logiciel en tant que service

Le logiciel en tant que service (SaaS) est donc la livraison conjointe de moyens, de services et de savoir-faire qui permettent aux entreprises d'externaliser intégralement un aspect de leur système d'information (messagerie, sécurité…) et de l'assimiler à un coût de fonctionnement plutôt qu'à un investissement. Le contrat de services est essentiel pour définir le niveau de qualité de service (SLA). Le logiciel en tant que service (SaaS) peut être vu comme l'équivalent commercial de l'architecture orientée service (SOA). Historique[modifier | modifier le code] Avantages et inconvénients[modifier | modifier le code] Avantages[modifier | modifier le code] Portail du logiciel. Logiciel en tant que service. SaaS (Software as a Service) : définition, offres et conseils. SaaS : ce que veut vraiment dire le Software as a Service. Que veut dire SaaS, ou Software as a Service ?

SaaS : ce que veut vraiment dire le Software as a Service

Quel est son intérêt ? Quelles différences avec l'ASP ? Et avec le On-demand ? Réponses à des questions essentielles à l'heure du cloud computing. Le terme SaaS, pour Software as a Service, est utilisée pour désigner une application, mise à disposition à distance par un fournisseur, et accessible par le biais d'un navigateur Internet. Quelles différences avec l'ASP ? L'ASP (Application Service Provider - ou fournisseur d'applications hébergées) consiste à délivrer via Internet des logiciels initialement basés sur une architecture client/serveur (d'où l'expression logiciels "en mode hébergé").

A la différence de cette démarche, les applications basées sur le modèle SaaS sont construites d'emblée en mode Web et optimisées pour être délivrées par Internet. Autre différence : la licence. ...et avec le On-Demand ? Quels sont les points forts de cette solution ? La plupart des avantages du Saas ne sont pas nouveaux. Software as a service. According to a Gartner Group estimate, SaaS sales in 2010 reached $10 billion, and were projected to increase to $12.1bn in 2011, up 20.7% from 2010.[6] Gartner Group estimates that SaaS revenue will be more than double its 2010 numbers by 2015 and reach a projected $21.3bn.

Software as a service

Customer relationship management (CRM) continues to be the largest market for SaaS. SaaS revenue within the CRM market was forecast to reach $3.8bn in 2011, up from $3.2bn in 2010.[7] The term "software as a service" (SaaS) is considered to be part of the nomenclature of cloud computing, along with infrastructure as a service (IaaS), platform as a service (PaaS), desktop as a service (DaaS), backend as a service (BaaS), and information technology management as a service (ITMaaS). History[edit] Centralized hosting of business applications dates back to the 1960s. Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5].