background preloader

Frederick DOUGLASS

Facebook Twitter

Frederick Douglass tache filanl. Frederick Douglass. Frederick Douglass stood at the podium, trembling with nervousness.

Frederick Douglass

Before him sat abolitionists who had travelled to the Massachusetts island of Nantucket. Only 23 years old at the time, Douglass overcame his nervousness and gave a stirring, eloquent speech about his life as a slave. Douglass would continue to give speeches for the rest of his life and would become a leading spokesperson for the abolition of slavery and for racial equality. The son of a slave woman and an unknown white man, "Frederick Augustus Washington Bailey" was born in February of 1818 on Maryland's eastern shore. He spent his early years with his grandparents and with an aunt, seeing his mother only four or five times before her death when he was seven. Douglass spent seven relatively comfortable years in Baltimore before being sent back to the country, where he was hired out to a farm run by a notoriously brutal "slavebreaker" named Edward Covey.

Previous | next. Frederick Douglass - Black History. An abolitionist, writer and orator Frederick Douglass was the most important black American leader of the nineteenth century.

Frederick Douglass - Black History

Born Frederick Augustus Washington Bailey on Maryland’s Eastern Shore, he was the son of a slave woman and, probably, her white master. Upon his escape from slavery at age twenty, he adopted the name of the hero of Sir Walter Scott’s The Lady of the Lake. Douglass immortalized his years as a slave in Narrative of the Life of Frederick Douglass, an American Slave (1845). This and two subsequent autobiographies, My Bondage and My Freedom (1855) and The Life and Times of Frederick Douglass (1881), mark his greatest contributions to American culture. Written as antislavery propaganda and personal revelation, they are regarded as the finest examples of the slave narrative tradition and as classics of American autobiography. Frederick Douglass (1818-1895) Frederick Douglass est né esclave dans une grande plantation du Maryland.

Frederick Douglass (1818-1895)

Il est envoyé à l’âge de 12 ans à Baltimore où il apprend à lire plus ou moins clandestinement. Il va ensuite être loué à différents maîtres et subir le fouet et l’emprisonnement. Il réussit à se sauver en 1838 et à atteindre New York. Après avoir ainsi échappé à l’esclavage, Douglass se consacre au mouvement abolitionniste, à l’instruction des Afro-Américains et à l’émancipation des femmes. En 1845, Douglass publie son autobiographie qui est un succès international. Une souscription lancée par des abolitionnistes britanniques permet finalement à Douglass d’être racheté officiellement. De retour dans son pays, Douglass, soutenu par un philanthrope, lance en 1847 son propre journal, The North Star (l’étoile du Nord) et prend ainsi son autonomie par rapport à l’organisation abolitionniste officielle des États-Unis, dirigée par William Garrison.

Douglass continua jusqu’à sa mort à soutenir la cause des femmes. La vie de Frederick Douglass, esclave américain, écrite par lui-même - La Bibliothèque Gallimard - Gallimard Éducation. FREDERICK DOUGLASS. Frederick Douglass word. Frederick Douglass. « Mémoire d’esclave » à la médiathèque - Sud Ouest.fr. Vendredi, à l’horaire inhabituel de 20 h 30, la médiathèque propose le spectacle « Mémoire d’esclave », où la chanteuse Gladys Amoros se fait conteuse pour retracer l’histoire de Frédérick Douglass, jeune esclave né dans le Maryland, État américain esclavagiste.

« Mémoire d’esclave » à la médiathèque - Sud Ouest.fr

La voix chaude de Gladys Amoros retrace la douleur de n’être rien (les esclaves n’ont même pas de date de naissance) la séparation forcée de la famille, les coups de fouet, l’absence de nourriture, mais aussi la lutte du jeune esclave pour apprendre l’alphabet et accéder ainsi à une connaissance qui libère. Finalement évadé vers les États abolitionnistes du nord, Frédérick Douglass devient conférencier, écrivain, consul des États-Unis et même un homme politique : il est candidat à la vice-présidence des États-Unis. Il meurt en 1895. Le conte de Gladys Amoros expurge sans le dénaturer un livre parfois violent aux scènes insoutenables.

Sa voix chaude, parlée ou chantée, recrée un univers qui est aux racines du blues. Frederick Douglass. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frederick Douglass

Pour les articles homonymes, voir Douglass. Frederick Douglass vers 1879. Douglass a été le septième homme dans ce que les historiens ont appelé le groupe secret des six, en transmettant de l'argent et en recrutant des acolytes au Capitaine John Brown[2], pour un complot avec l'objectif vraiment illusoire d'un mouvement insurrectionnel généralisé contre l'esclavage. Après le déclenchement de la Guerre civile américaine, Douglass a été parmi les premiers à suggérer au gouvernement fédéral d'employer des troupes formées d'hommes de race noire. Conférencier populaire à partir de 1866, Douglass a occupé entre 1871 et 1895 diverses fonctions de nature administrative dans le gouvernement.

Frederick Douglass croyait fermement à l'égalité de tous, incluant les descendants d'africains, les femmes, les autochtones, les immigrants, et évidemment les écossais, irlandais et autres anglo-saxons américains[3]. Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]