background preloader

Le scandale de la chlordécone...

Facebook Twitter

Cinq questions sur le chlordécone, le pesticide qui a empoisonné les Antilles pour plusieurs siècles... Cet insecticide, massivement utilisé depuis les années 1970 dans les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique, est notamment accusé d'être responsable de nombreux cancers de la prostate.

Cinq questions sur le chlordécone, le pesticide qui a empoisonné les Antilles pour plusieurs siècles...

Une commission d'enquête doit rendre ses conclusions mardi. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ? Cliquez ici pour nous alerter ! Un scandale méconnu en métropole, finalement disséqué par la représentation nationale. Qu'est-ce que le chlordécone ?

1Qu'est-ce que le chlordécone ? Le chlordécone est un pesticide très toxique, classé comme cancérogène possible dès 1979 par l'Organisation mondiale de la santé. 2Pourquoi a-t-il été utilisé aux Antilles ? Le chlordécone est d'une efficacité redoutable pour venir à bout d'un insecte : le charançon du bananier. 3Quels sont ses effets sur l'environnement et la santé ? 20 idées fausses sur la Chlordécone dénoncées par l'ARS Martinique ... Chlordécone : une cartographie des sols contaminés réalisée en Martinique... Une cartographie des sols de Martinique contaminés par la chlordécone, un insecticide cancérogène, a été mise en ligne mercredi à Fort-de-France, a-t-on appris auprès de la préfecture de Martinique.

Chlordécone : une cartographie des sols contaminés réalisée en Martinique...

Cette première "cartographie des analyses de la chlordécone dans les sols" concerne "37 % de la surface agricole utile" de l’île et ce sont "plus de 11.000 échantillons (de sol) qui ont été analysés dans ce cadre", selon le communiqué de la préfecture. La chlordécone est un insecticide cancérogène et perturbateur endocrinien longtemps utilisé aux Antilles. L’annonce a été faite par le préfet Franck Robine lors de la seconde réunion du comité de pilotage local (COPIL) du plan chlordécone, indique encore le communiqué. Ce comité regroupe entre autres des élus et des représentants d’institutions et d’associations de défense de l’environnement. La cartographie est visible sur le site www.geomartinique.fr ou sur le site de la préfecture www.martinique.pref.gouv.

Pollution des sols par la chlordécone en Martinique... Pollution des sols par la Chlordécone en Martinique.

Pollution des sols par la chlordécone en Martinique...

La chlordécone a été utilisée pour lutter contre le charançon du bananier mais également sur les cultures maraîchères ou les productions d’agrumes pour lutter contre le charançon des agrumes, le charançon de la patate douce. Il est donc nécessaire de connaitre la pollution par la chlordécone de chaque parcelle en faisant réaliser des analyses. Vous trouverez sur le site de GéoMartinique une cartographie interactive qui présente l'ensemble des analyses qui ont été effectuées dans le sol de la Martinique, résultant des différentes démarches, et de différentes institutions : agriculteurs, services de l'Etat, instituts de recherche.

En voici la légende: Il existe 3 catégories de cultures selon leur sensibilité à un sol pollué, c'est-à-dire le risque de contamination des denrées consommées : Pour l’élevage, tout sol contaminé, même à un niveau très bas, est susceptible de contaminer la viandes, les abats, le lait, les œufs. Antilles : l'Etat, "premier responsable" de la pollution au chlordécone. Le chlordécone, un scandale d’Etat [GRAND DOSSIER]... De 1972 à 1993, le chlordécone a été utilisé pour sauver la monoculture de la banane aux Antilles avec une certaine efficacité.

Le chlordécone, un scandale d’Etat [GRAND DOSSIER]...

Mais les conséquences de ce pesticide interdit dès 1976 aux Etats-Unis se sont avérées durablement néfastes pour la Guadeloupe et la Martinique. Le chlordéchone aux Antilles, c’est l’équivalent des essais nucléaires en Polynésie ou de l’amiante dans l’Hexagone. Cet insecticide utilisé pendant plus de 20 ans de 1972 à 1993 dans les bananeraies de Guadeloupe et de Martinique a empoisonné les sols, les rivières et la mer pour des siècles.

Sans oublier les conséquences sanitaires sur la population dont les scientifiques commencent peu à peu à mesurer la gravité. Neuf antillais sur dix ont du chlordécone dans le sang selon l'étude Kannari de Santé publique France parue en octobre 1998 (consultable ci-dessous), 95% de la population de la Guadeloupe et 92% de la population de le Martinique sont touchés. Etude Kannari #1 Genèse d’une molécule empoisonnante ©la1ere. Un scandale environnemental et sanitaire... Chlordécone : le scandale sanitaire expliqué en six minutes... Le chlordécone, poison pour les terres et les corps en Martinique... VIDEO - La saga noire du chlordécone, de 1952 à nos jours... ►L’apparition Tout commence en 1952, lorsque deux chimistes, Everett Gilbert et Silvio Giolito, déposent le brevet pour le chlordécone, un insecticide.

VIDEO - La saga noire du chlordécone, de 1952 à nos jours...

En 1958, un premier produit à base de chlordécone, le Képone, est mis en vente aux États-Unis. Mais dès 1963, la toxicité du produit est démontrée chez la souris. ►La mise en cause du chlodécone. "Une pollution faite sciemment pour sauver les intérêts des planteurs" ? "Complément d'enquête" revient sur le scandale du chlordécone aux Antilles... #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?

"Une pollution faite sciemment pour sauver les intérêts des planteurs" ? "Complément d'enquête" revient sur le scandale du chlordécone aux Antilles...

Cliquez ici pour nous alerter ! Sous son appellation commerciale de Képone ou Curlone, le chlordécone avait, dans les années 1970, la réputation d'un produit miracle dans les bananeraies des Antilles. Avec 30 grammes de cette poudre blanche à leur pied, les bananiers étaient protégés de leurs ennemis jurés, les charançons.

Mais en 1975, un scandale sanitaire éclate aux Etats-Unis. "Cancérigène probable", responsable d'une pollution des sols et des eaux L'OMS (Organisation mondiale de la santé) le classe même "cancérigène probable" en 1977. Assemblée Nationale: 2430 - Rapport d'information sur l'utilisation du chlordécone et des autres pesticides dans l'agriculture martiniquaise et guadeloupéenne (M. Philippe-Edmond Mariette, Président, et M. Joël Beaugendre, Rapporteur)... Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 30 juin 2005. en application de l'article 145 du Règlement sur l'utilisation du chlordécone et des autres pesticides dans l'agriculture martiniquaise et guadeloupéenne, PAR M.

Assemblée Nationale: 2430 - Rapport d'information sur l'utilisation du chlordécone et des autres pesticides dans l'agriculture martiniquaise et guadeloupéenne (M. Philippe-Edmond Mariette, Président, et M. Joël Beaugendre, Rapporteur)...

Joël BEAUGENDRE, Rapporteur en conclusion des travaux d'une mission d'information présidée par. Le rapport du Professeur Belpomme, lanceur d'alerte... Sénat: Impacts de l'utilisation de la chlordécone et des pesticides aux Antilles : bilan et perspectives d'évolution... Les déclarations de Dominique Belpomme, en 2007, n'ont, comme nous l'avons déjà dit, pas été à la base de l'alerte sur la chlordécone, mais ses déclarations n'ont certainement pas contribué à aborder le dossier avec la transparence et l'objectivité qu'il aurait fallu apporter.

Sénat: Impacts de l'utilisation de la chlordécone et des pesticides aux Antilles : bilan et perspectives d'évolution...

Vos rapporteurs pensent que dans toute démocratie, il faut que des lanceurs d'alerte tirent la sonnette d'alarme lorsqu'un danger menace des populations ou l'environnement. Mais ce message ne peut pas être uniquement médiatique. Il doit s'appuyer sur des bases scientifiques solides. C'est ce que nous avons fait dans le rapport qui vous est présenté. Emmanuel Macron - Déclaration sur la pollution des sols par la chlordécone... Dans les Antilles françaises, le chlordécone au centre des préoccupations... Le chlordécone, pesticide cancérogène et perturbateur endocrinien qui a contaminé les sols de Martinique et de Guadeloupe (Antilles françaises) pour les 600 prochaines années, est au centre d'un colloque scientifique mardi et mercredi en Martinique, où la population reste fragilisée par ce scandale sanitaire.

Dans les Antilles françaises, le chlordécone au centre des préoccupations...

Le pesticide, utilisé jusqu'en 1993 dans les bananeraies antillaises pour lutter contre les charançons, est présent dans les rivières, sur certains rivages maritimes et dans un tiers du sol martiniquais. Fin septembre aux Antilles, le président français Emmanuel Macron a estimé que l'État devait "prendre sa part de responsabilité" dans cette pollution. Mais il a aussi expliqué que "l'état des connaissances scientifiques (...) ne (permettait) pas de certifier" la dangerosité de la molécule pour la santé, bien que l'on "présume le lien avec les naissances prématurées, les retards de développement cérébral et d'autres pathologies".

Mise en place du COPIL local...

Les services de la préfecture de la Martinique informent et communiquent ... Mise en place d'une commission d'enquête nationale ... Chlordécone et autres pesticides : Santé publique France présente aux Antilles de nouveaux résultats... Pollution au chlordécone : Le nouveau plan entre dans sa dernière ligne droite... Le quatrième plan chlordécone, destiné à lutter contre les conséquences de la pollution à long terme de cet insecticide aux Antilles, a entamé sa dernière ligne droite avec une consultation publique en Martinique et Guadeloupe, avant sa présentation officielle début 2021.

Pollution au chlordécone : Le nouveau plan entre dans sa dernière ligne droite...

Dossier ultrasensible aux Antilles, la pollution des sols par cet insecticide considéré comme perturbateur endocrinien et cancérogène probable, a été jugée par Emmanuel Macron lui-même comme un « scandale environnemental ». Le Plan Chlordécone IV, qui couvrira la période 2021-2027, fait à la suite du rapport d’une commission d’enquête parlementaire, qui en novembre 2019, avait conclu que l’Etat était « le premier responsable » de cette pollution. 90 % de la population adulte est contaminée « Pas sérieux » « De petites actions cumulées pour essayer de "Vivre avec" le chlordécone, alors qu’il faudrait entrer dans une ère de mutation, de réparation, d’indemnisation. Jessica Oublié, autrice de BD, en parle... #Chlordecone : action collective en justice - Interview de Jean-Marie Flower (Association VIVRE - Guadeloupe)... Martinique la 1ère - Les citoyens passent à l'action contre le chlordécone... CNEWS - Chlordécone : le témoignage d'Audrey Pulvar...

Cécile Marre, journaliste à Martinique 1ère, enquête sur la chlordécone...