background preloader

Politique européenne

Facebook Twitter

Le Parlement européen adopte la directive sur le secret des affaires. La directive européenne sur la protection du secret des affaires a été adoptée à une large majorité, jeudi 14 avril, par le Parlement européen, au grand dam de certains élus, de journalistes, de lanceurs d’alerte, d’organisations non gouvernementales (ONG) et de syndicalistes, échaudés par le scandale des « Panama papers ».

Le Parlement européen adopte la directive sur le secret des affaires

De fait, le texte n’aurait sans doute pas connu la publicité actuelle sans la récente publication de millions de documents confidentiels détaillant des informations sur des sociétés offshore et sur leurs actionnaires. Il avait déjà reçu le feu vert du Conseil européen – les vingt-huit pays membres de l’Union européenne. Il devra désormais être traduit dans les législations nationales d’ici à deux ans. Garde-fous. Soutenabilité des ressources : l’Agence Européenne de l’Environnement tire la sonnette d’alarme.

Les ONG françaises dénoncent la mise à mort programmée des paquets "Qualité de l’air" et "Economie circulaire" par la Commission européenne. Paris, le 12 décembre 2014 - Les ONG de protection de l’environnement françaises travaillant sur la qualité de l’air et l’économie circulaire tiennent à faire connaître leur soutien à la lettre envoyée par les 10 plus importantes ONG européennes (European Environmental Bureau, Transport&Environment, Birdlife, Greenpeace, WWF, CEE Bankwatch Network, Climate Action Network, Friends of the Earth, Health & Environment Alliance, Naturefriends International) au Vice-Président de la Commission européenne Timmermans pour protester contre le retrait possible des Paquets "Qualité de l’air" et "Economie circulaire".

Les ONG françaises dénoncent la mise à mort programmée des paquets "Qualité de l’air" et "Economie circulaire" par la Commission européenne

Selon les récentes informations relayées par la presse européenne, la Commission européenne a l'intention de retirer les deux séries de propositions et d’en faire l'annonce lors de la présentation de son programme de travail 2015 la semaine prochaine. Ces évolutions sont très inquiétantes. Commission européenne : l’environnement dissous dans la croissance verte et bleue. Anti-écolos et pro-marchés financiers peuplent la Commission européenne. « Nous nous réjouissons du portefeuille arraché par Pierre Moscovici face aux conservateurs en Europe : non seulement il obtient les affaires économiques, mais il sera également en charge de la fiscalité.

Anti-écolos et pro-marchés financiers peuplent la Commission européenne

C’est un portefeuille essentiel pour lutter contre les paradis fiscaux. » Les socialistes français élus au Parlement européen sont bien les seuls à s’enthousiasmer de l’arrivée de l’ancien ministre des Finances à Bruxelles. La réforme bancaire qu’il a mise en place en France est jugée « dérisoire », Moscovici s’étant largement soumis aux exigences du lobby bancaire (lire notre enquête). Sur la question des paradis fiscaux, ce sont les députés et les sénateurs qui ont durci in extremis la loi, malgré les réticences du ministre.

Le collègue de Pierre Moscovici en charge des services financiers est lui directement issu du milieu des marchés financiers. Le conservateur britannique Jonathan Hill a fondé en 1998 une entreprise de lobbying, Quiller Consultants. Un pétrolier au climat. Miguel Cañete, le commissaire européen qui suscite la polémique. A peine nommé, déjà sous le feu des critiques.

Miguel Cañete, le commissaire européen qui suscite la polémique

Le tout nouveau commissaire européen au Climat et à l'Energie, l'Espagnol Miguel Arias Cañete, a les oreilles qui chauffent depuis l'annonce de sa désignation mercredi. Pour les Verts, il est "le pire choix" qui pouvait être fait à ce poste. Sa nomination "scandaleuse et immorale" est même "une insulte à l'intelligence" pour le parti écologiste espagnol. Pourquoi tant de haine ? L'ancien ministre de l'Agriculture des gouvernements de José Maria Aznar et de Mariano Rajoy débarque avec plusieurs casseroles. Les Verts sont prêts à discuter avec Juncker. 10 bonnes raisons de voter Europe Écologie. Clarisse Heusquin (EELV), une profane à l'assaut de l'Europe. Les européennes 2014 et les animaux. 81% des personnes interrogées jugent la cause animale importante 9 répondants sur 10 estiment que cette question est délaissée.

Les européennes 2014 et les animaux

L'Europe dont rêvent les Verts. A moins d'une semaine des élections européennes, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) est en campagne pour réitérer le score historique de 2009.

L'Europe dont rêvent les Verts

Européennes : l'environnement à géométrie variable dans les programmes des partis. La rhétorique environnementale est diversement présente dans les plates-formes des principales formations politiques, de la variable d'ajustement au cœur du projet politique de transition européenne.

Européennes : l'environnement à géométrie variable dans les programmes des partis

De la croissance verte à l'Europe zéro carbone en 2050, avec ou sans nucléaire, la plupart des formations politiques propose un volet environnement dans leur plate-forme, hormis l'UMP et le Front national, qui l'abordent indirectement. Si Europe-Ecologie est de loin le parti dont le programme est le plus fourni en la matière et où les politiques environnementales constituent le moteur de la transformation sociale, le Parti socialiste décline le sujets à travers des dossiers transversaux tels que la Politique agricole commune (PAC) et l'énergie, sans pour autant prôner une rupture lisible avec les politiques en cours.

PS : "Promouvoir une nouvelle croissance" verte et bleue "Réformer la PAC dans le sens d'une croissance verte" est un autre axe majeur. Européennes : tous les partis pensent-ils pareil ? Débat européen : ce qu'il faut en retenir. C’était une première: un débat présidentiel pour l’Europe, en direct de Bruxelles retransmis en direct jeudi soir dans tous les pays de l’UE.

Débat européen : ce qu'il faut en retenir

Sur scène, le conservateur luxembourgeois Jean-Claude Juncker, le social-démocrate allemand Martin Schulz, le libéral belge Guy Verhofstadt, l’écologiste allemande Ska Keller et le représentant de la gauche radicale, le Grec Alexis Tsipras, se sont affrontés dans l’hémicycle du Parlement européen à Bruxelles pendant 1h30. L’enjeu? La place de l’actuel président de la Commission, le Portuguais José Manuel Barroso, qui pourrait pour la première fois échoir à un représentant du parti arrivé en tête aux élections du Parlement européen le 25 mai. Elections européennes : les enjeux environnementaux. Qualité de l'air, protection des ressources naturelles, santé environnementale, climat et énergie...

Elections européennes : les enjeux environnementaux

Les eurodéputés reprendront la suite des dossiers en suspens, qui demeurent soumis à des batailles de lobbies. L'Union européenne a pris des engagements visant à mettre fin à la perte de biodiversité et à assurer la bonne qualité des eaux et de l'environnement marin en Europe. Elle s'est dotée d'instruments permettant d'atteindre cet objectif, avec des engagements juridiquement contraignants, notamment la directive-cadre sur l'eau, la directive sur la qualité de l'air et les directives relatives aux oiseaux et aux habitats naturels. Néanmoins, l'environnement reste soumis à une pression considérable. Nature et biodiversité en attente de renforts Au sein de l'Union européenne, la biodiversité continue de diminuer et de nombreux écosystèmes sont fortement dégradés, d'autant que la notion de préjudice écologique n'est pas encore reconnue.

<strong> L’Europe c’est nous, Questions à Edouard Gaudot et Benjamin Joyeux</strong> L’Europe c’est nous, Questions à Edouard Gaudot et Benjamin Joyeux 02 mai 2014 Les deux auteurs, écologistes européens, croient dans le potentiel de progrès de l’Union européenne, à condition de s'en saisir pour modifier les orientations.

<strong> L’Europe c’est nous, Questions à Edouard Gaudot et Benjamin Joyeux</strong>

Ils viennent de publier L'Europe c'est nous1, et ont accepté de répondre aux questions de Pascal Boniface. 1/ Vous vous élevez contre la thèse du déficit démocratique de l’Union européenne, argument souvent répété, pourquoi ? Parce que nous refusons cette idée reçue, revenant en boucle dans la bouche de certains en France, que « Bruxelles », capitale de la Belgique et siège des institutions européennes (en partage avec Strasbourg et Luxembourg) serait responsable de tous nos maux en Europe : chômage des jeunes, désindustrialisation, destruction programmée des services publics, paupérisation accélérée de la Grèce, de l'Espagne et du Portugal, crise de l'Euro, etc.

En temps de crise, Bruxelles a mauvaise presse. 20140507_SCORECARD-SOUS-EMBARGO1. Environnement, pêche, agriculture : les votes des députés européens passés au crible. Européennes : les écologistes soutenus par Rajagopal P. V., militant gandhien et altermondialiste. Les écologistes français ont reçu lundi Rajagopal P.

V., militant gandhien et altermondialiste venu d'Inde soutenir les listes Europe Écologie-Les Verts (EELV) pour les élections européennes. Le fondateur et président d'Ekta Parishad, qui soutient la lutte des paysans sans terre, a voulu "rendre la pareille" aux écologistes qui étaient venus le soutenir lors de manifestations en Inde, a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse. Il s'est souvenu que "José Bové est venu se battre contre Coca-Cola" en Inde ou que l'eurodéputée Karima Delli a participé à "la marche de 2012".

"Il est temps pour nous de rendre la pareille", a-t-il dit. "Nous trouvons que l'idée d'un parti écologiste correspond à l'idéologie du mahatma Gandhi. " Spécialiste de la marche non violente. Pour l'écolo Pascal Durand, les socialistes sont des «euro-tartuffes»