background preloader

Perturbateurs endocriniens

Facebook Twitter

Perturbateurs endocriniens : un plan d'actions musclé réclamé au Gouvernement. Les inspections générales de trois ministères plaident pour un plan d'actions renforcé pour prendre à bras le corps cet enjeu prioritaire de santé que sont les perturbateurs endocriniens. Elles soulignent les insuffisances de la stratégie actuelle.

La nouvelle stratégie sur les perturbateurs endocriniens (PE) "doit se concrétiser dans un plan d'action qui contienne des mesures précises avec un objectif à atteindre, des actions à mettre en œuvre selon un calendrier établi, des responsables chargés de ces actions, des moyens affectés et des indicateurs de suivi". Telle est la conclusion du rapport établi par les inspections générales de trois ministères (écologique, santé, agriculture) qui ont évalué à la demande des ministres la première stratégie sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) lancée en 2014. Si les hauts fonctionnaires missionnés recommandent une action musclée, c'est que la stratégie actuelle se révèle largement insuffisante.

Insuffisances de la réglementation européenne. Perturbateurs endocriniens : regardez le film « Demain, tous crétins ? » en exclusivité. Du mardi 7 au samedi 11 novembre, découvrez le film documentaire de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, en exclusivité et en diffusion gratuite sur le Monde.fr. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le Demain, tous crétins ? La chaîne Arte diffusera, samedi 11 novembre à 22h35, en partenariat avec Le Monde, un documentaire au titre en apparence potache, mais dont le sujet est d’une singulière gravité. Le film expose les travaux de chercheurs français et américains montrant que l’érosion récente des capacités cognitives des populations occidentales est, en partie au moins, liée à l’exposition à certains perturbateurs endocriniens. Lire aussi : Barbara Demeneix : « Il n’est plus possible de nier l’effet de l’environnement sur le cerveau » La biologiste Barbara Demeneix (CNRS-Muséum national d’histoire naturelle) est un de ces chercheurs et une des protagonistes du film.

Elle est l’auteur d’un livre paru le 25 octobre (Cocktail toxique. L'exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens provoque des troubles du comportement des enfants. Les résultats d'une étude réalisée par l'Inserm démontrent qu'une exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens provoque des troubles de comportements chez les enfants entre trois et cinq ans.

Publiés dans la revue Environmental Health Perspectives, ces résultats proviennent d'une étude épidémiologique réalisée sur 500 garçons nés entre 2003 et 2006 (cohorte Eden). Les chercheurs ont évalué l'exposition des mères à trois produits : le bisphénol A, le triclosan et le di-n-butyl phtalate ou DBP. Les niveaux urinaires étaient de l'ordre de 1 à 3 microgrammes par litre (µg/L) pour le bisphénol A, de 10 à 100 µg/L pour le triclosan.

A trois et cinq ans, les parents des 500 enfants ont rempli un questionnaire standardisé évaluant certains aspects du comportement de leur enfant tel que l'hyperactivité, les troubles émotionnels et les troubles relationnels. Perturbateurs endocriniens : sept questions sur le triclosan, présent dans les cosmétiques, les dentifrices, les textiles... Un composé "préoccupant". Une étude de l'Inserm, publiée vendredi 29 septembre, fait le lien entre l'exposition, pendant la grossesse, de la mère à certains perturbateurs endocriniens, comme le triclosan, et des troubles du comportement des garçons entre 3 et 5 ans. On le retrouve en France dans de nombreux dentifrices, savons antibactériens ou gels douche. Franceinfo fait le point sur cette molécule très présente dans notre quotidien.

Le triclosan, c'est quoi au juste ? Le triclosan, ou 5-chloro-2-(2,4-dichlorophénoxy)phénol, est une molécule qui appartient à une famille de composés antimicrobiens. "C'est un antiseptique, un désinfectant, mais on l'utilise aussi comme conservateur, explique à franceinfo Jean-Baptiste Fini, chercheur au CNRS, spécialiste des perturbateurs endocriniens. Et on le trouve dans quoi ? Concernant les cosmétiques, l'UFC-Que-Choisir a dévoilé, en juin 2017, des listes – non exhaustives – de produits contenant du triclosan. . • Une résistance aux antibiotiques ? Perturbateurs endocriniens : pourquoi ONG et spécialistes s’inquiètent. Après plusieurs ratés, les membres de la Commission européenne votent de nouveau sur une proposition de définition des perturbateurs endocriniens. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gary Dagorn Mardi 4 juillet, la Commission européenne, qui est l’organe du pouvoir exécutif de l’Union européenne (UE), devrait à nouveau soumettre au vote sa proposition de définition des perturbateurs endocriniens.

Ces substances chimiques naturelles ou de synthèse présentes dans certains pesticides, mais aussi dans des cosmétiques, solvants ou plastiques, sont capables d’interférer avec le système hormonal de nombreux êtres vivants, favorisant ou causant l’apparition de multiples pathologies graves. La proposition de la Commission vise à établir une définition légale des perturbateurs endocriniens, ce qui est un préalable nécessaire si l’UE souhaite en réglementer ou en interdire l’usage ultérieurement. Lire aussi : Les perturbateurs endocriniens, qu’est-ce que c’est ? Ce que la Commission propose. Perturbateurs endocriniens : la France capitule. En dépit de l’appel des scientifiques, l’UE a adopté mardi 4 juillet une définition laxiste de ces substances chimiques dangereuses.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Horel et Stéphane Foucart Paris s’est finalement incliné devant Berlin. La Commission européenne a fini par obtenir, mardi 4 juillet en comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale, un vote favorable des Etats membres à son projet controversé de définition réglementaire des perturbateurs endocriniens (PE), ces substances chimiques, omniprésentes dans l’environnement et les objets de consommation courante. Lire sur le sujet : pourquoi ONG et spécialistes s’inquiètent des perturbateurs endocriniens La majorité qualifiée requise a été obtenue grâce au revirement de la France.

Dans un communiqué de presse conjoint, les ministres français de l’environnement, de la santé et de l’agriculture, se félicitent d’avoir obtenu des « garanties supplémentaires » de la Commission européenne. Au total, M. Nanoparticules de dioxyde de titane : une présence alimentaire préoccupante pour la santé. L'Inra lève le voile sur de possibles impacts sanitaires de l'ingestion de dioxyde de titane, une substance présente dans l'alimentation à l'état particulaire. Le Gouvernement saisit l'Anses pour évaluer les risques pour les consommateurs. Une étude de l'Institut national pour la recherche agronomique (Inra) démontre pour la première fois chez l'animal que le dioxyde de titane (TiO2) à l'état nanoparticulaire engendre des troubles du système immunitaire lorsqu'il est ingéré. Les chercheurs montrent par ailleurs qu'une exposition orale chronique à cette substance induit de façon spontanée des lésions dans le côlon, un stade non malin de cancer, chez 40% des animaux exposés.

Les chercheurs restent prudents en précisant que ces résultats ne peuvent pas être extrapolés à l'Homme. Reste qu'ils démontrent que le dioxyde de titane n'est pas exempt d'impact sanitaire. Un additif alimentaire très utilisé Les associations écologistes montent au créneau. Perturbateurs endocriniens : nouvelle alerte des scientifiques. Lobbying et régulations 2 : Perturbateurs endocriniens, perturbateurs de processus réglementaires. Le monde si gris et terne du lobbying révélé dans un docu-polar haletant et haut en couleurs Avec Stéphane Horel, journaliste indépendante et documentariste, auteur de "Intoxication : perturbateurs endocriniens, lobbyistes et eurocrates : une bataille d'influence contre la santé" (La Découverte) En cliquant ci-dessous, retrouvez la revue de web environnement d'Anne Gouzon, de la Documentation de Radio France : REVUE DE WEB : ENVIRONNEMENT – 11/12/2015 Références musicales : Titre : Wanderer 1, part 1 Interprètes : Septet Wanderer Auteur musique : Franz Schubert/ Septet Wanderer Intervenants : Stéphane Horel : journaliste indépendante.

Perturbateurs endocriniens : comment "faire dérailler une décision publique" Novethic. Les principaux ressorts des lobbys que vous décrivez dans votre enquête sont le recours à la controverse scientifique et au chantage économique. Comment les industriels articulent ces deux arguments d’ordre très différents ? Stéphane Horel. Dans toutes les décisions politiques qui mettent en jeu la science, la stratégie des industriels s'appuie sur une boîte à outils mise au point par l’industrie du tabac dans les années 1950. Novethic. Stéphane Horel. "La direction générale Environnement a fait preuve d'intégrité" Novethic : Dans cette affaire, la DG environnement a défendu jusqu’au bout la nécessité d’une règlementation ambitieuse sur les perturbateurs endocriniens.

Stéphane Horel. Novethic. Stéphane Horel. Novethic. Stéphane Horel. Le principe de précaution, bête noire de l’industrie Novethic. Stéphane Horel. C’est ce même think tank qui est à l’origine de la "better regulation", un programme en forme de slogan dont Jean-Claude Juncker a fait son principal axe politique. Perturbateurs endocriniens : les dangers de "l'effet cocktail" Pour la première fois, des chercheurs français du Centre de biochimie structurale et de l'Institut de recherche en cancérologie de Montpellier ont démontré "l'effet cocktail" des perturbateurs endocriniens: réunies, deux substances chimiques peuvent voir leurs effets multipliés par 10, 50 ou 100 fois par rapport à leurs seules actions individuelles.

La découverte remet en cause les seuils de toxicité en vigueur. Elle pose également la question de la nocivité de certains produits, notamment quand ils entrent en interaction avec d'autres, comme des médicaments par exemple. C’est ce que nous explique William Bourguet, chercheur au Centre de biochimie structurale de Montpellier. Novethic. Pourquoi certains produits chimiques de synthèse, connus comme des perturbateurs endocriniens, produisent-ils des effets sur la santé ? William Bourguet. Ces molécules agissent en effet comme des leurres hormonaux en venant se fixer sur les récepteurs d'hormones des cellules. Elles sont nombreuses.