background preloader

Beben

Facebook Twitter

Comment bien intégrer ses nouveaux salariés? Hourra c'est fait, un nouveau salarié occupe enfin ce poste resté vacant depuis des mois. Mais la tâche est loin d'être terminée car après le recrutement vient le difficile processus d'intégration. "Il faut que dès le premier jour, la personne se sente bien dans son environnement pour qu'elle soit opérationnelle et efficace rapidement", explique Christophe Bonnet, coach en management.

Accès au parking, bureau installé, collègues prévenus ... le plus important est de faire comprendre physiquement et matériellement au nouvel élément qu'il est attendu. "Lorsqu'un de nos nouveaux collaborateurs arrive, la société prévoit son planning pendant deux semaines où des rendez-vous sont automatiquement pris avec des managers, explique Armelle Arnaud, DRH de l'entreprise Hitachi Systems France. Le processus d'insertion ne doit pas non plus être négligé une fois la personne installée. Un enjeu pour l'entreprise.

Cadre_legal_pret_mo.pdf. Actualités - Comment la génération Y s'intègre t-elle dans l'entreprise ? Comment ces jeunes de moins de 30 ans voient-il leurs employeurs et leurs collègues ? Comment la génération Y, celle de ceux qui sont tombés dans la marmite numérique étant petits, s’intègre-t-elle dans les entreprises aujourd’hui ? Comment ces jeunes de moins de 30 ans voient-il leurs employeurs et leurs collègues ? L’enquête menée par Ipsos, Le Figaro et BFM donne des indications qui battent en brèche les idées reçues. Des dirigeants, managers et DRH, des directeurs des ressources humaines ont été interrogés. Conclusion du responsable de l’étude, " Les chefs d'entreprise n'ont finalement pas de réels problèmes avec cette génération. Ils en ont une image plutôt positive ". Et comment sont-ils vus par les autres salariés de l’entreprise? Beaucoup plus négativement que par les cadres. Sources : Alain Gerlache (www.rtbf.be) « Manager la génération Y » de Marie Desplats, Florence Pinaud (Dunod )

Intégrer un nouveau: comment réussir son accueil. Qui n'a jamais ressenti une fois dans sa vie professionnelle, le fait de n'être pas le bienvenu ? Arriver dans un service ou votre bureau n'est pas préparé ? La démarche pour accueillir "Le nouveau" doit être rassurante et surtout lui donner envie de rester. De nombreux "stagiaires" en apprentissage ont déjà vécu un accueil raté organisé par leurs entreprises. Ce nouveau collaborateur - en apprentissage - arrive pour apprendre et vivre l'entreprise de l'intérieur.

Cette étape va également concerner tous les autres "nouveaux" collaborateurs en CDD ou CDI. Ne pas se sentir accueilli ou sentir que l'on dérange quand vous arrivez, montre une image rapide de votre management. Les grandes entreprises s'organisent de façon précise avec des services identifiés. Les petites entreprises n'ont pas forcément de services dédiés à l'intégration, ni la connaissance ou la pratique. 5 préconisations pour réussir l'intégration du "nouveau" : 1. 2. 3. 4.ORGANISER l'accueil du nouveau le jour "J". 5. CORDIER_Caroline_MGT1-S2RH.pdf. Intégrer un salarié dans l'entreprise | Observatoire national des métiers des jardineries & graineteries.

L’objectif de ce guide est d’aider les managers à optimiser l’accueil et l’intégration des nouveaux salariés dans l’entreprise. Un autre guide méthodologique Fafsea “Assurer la fonction de tuteur” est à la disposition des personnes désignées pour accompagner les nouveaux arrivants. Pourquoi ? Le recrutement d’un salarié nécessite la mise en place d’une démarche d’intégration dès son arrivée. Elle vise à réussir à la fois l’adaptation du salarié à son poste de travail et au sein de l’entreprise. Cette démarche d’intégration permet au nouvel arrivant de se sentir soutenu pour développer ses compétences. Elle s’inscrit plus largement dans la politique de gestion des ressources humaines de l’entreprise.

Comment faire ? La démarche d’intégration préconisée comprend quatre étapes. Première étape : Préparer l’arrivée du salarié Deuxième étape : Désigner un tuteur Troisième étape : Accueillir le salarié Quatrième étape : Accompagner le salarié. La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? - stmg. Thème 5 1ère question : la prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? Exposé de Corinne Berho, IA‐IPR Créteil et Alain Henriet, IGEN, accompagnant la présentation du diaporama Diapositive 2 : § Le temps est une notion difficile à saisir. C’est un questionnement universel, qui déborde bien largement la gestion puisque c’est un questionnement qu’on retrouve en philosophie, en histoire, en physique etc.

Au sein des sciences de gestion, c’est un concept universel qu’on retrouve quelque soit la taille de l’organisation, quelque soit le secteur d’activité, quelque soit la spécialité (l’aménagement du temps de travail, le cycle de vie du produit, le développement des boutiques éphémères, les délais de paiement etc.) Il ne faut pas perdre trop de temps en envisageant toutes les différentes approches du temps en sciences de gestion. § Le programme privilégie 2 approches clés : - la dimension échéance (à une date donnée) et - la durée que l‘on peut distinguer en 2 sous-thèmes : Diapositive 3 : Risques psychosociaux au travail. Risques psychosociaux au travail (Archives) | Imprimer | A la suite du rapport du comité d'experts « il convient de considérer que ce qui fait qu'un risque pour la santé est psychosocial, ce n'est pas sa manifestation mais son origine ».

D'où la définition suivante du risque « les risques psychosociaux seront définis comme les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d'emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d'interagir avec le fonctionnement mental ». « Une caractéristique des risques psychosociaux est de concerner toutes les catégories de travailleurs. La notion est pertinente indépendamment de l'activité économique ou de la catégorie professionnelle ». 3.1. 3.2. => Elle passe par la mise en place et le suivi d'indicateurs => Ces informations peuvent être analysées et comparées par atelier, par site, aux données nationales …. et en fonction des modifications apportées à l'organisation.

Quel est le processus de decision en entreprise ? Prendre une décision, quel modèle de processus ? Réfléchis avec lenteur, mais exécute rapidement tes décisions. Isocrate, Philosophe (Athènes 436 av JC) La décision est une prise de risque La prise de décision n'est pas une situation de tout repos.

L'incertitude ambiante, caractéristique d'un environnement complexe et chaotique, limite la perception de signaux clairs et nets. D'autre part, la rapidité du changement ne laisse que peu de temps aux délibérations et ne permet pas d'envisager toutes les éventualités. Les 4 phases du processus de prise de décision en entreprise Les pièges de la prise de décision Ce modèle classique que l'on retrouve chez plusieurs auteurs comme Henry Mintzberg et que j'expose dans le livre "Les nouveaux tableaux de bord des managers" est particulièrement intéressant pour apprécier les multiples moyens de détourner la décision. Lecture recommandée › L'ouvrage de référence auprès des managers, consultants, chefs de projets décisionnels, formateurs et enseignants. La gestion globale des risques dans les entreprises.

"La prise de risque est inhérente à toute société. Il n'existe pas de croissance, ni de création de valeur dans une société, sans prise de risque. S'ils ne sont pas correctement gérés et maîtrisés, ces risques peuvent affecter la capacité de la société à atteindre ses objectifs. En continuant à prévenir et à gérer les risques, les dispositifs de gestion de risques et de contrôle interne jouent un rôle clé dans la conduite et le pilotage des différentes activités. "1 La gestion globale des risques a comme objectifs de : a)- sécuriser l'atteinte des objectifs de l'entreprise, b)- permettre aux dirigeants de disposer d'une vision globale et commune des principales menaces et opportunités manquées de l'entreprise, c)- allouer les ressources financières, humaines et technologiques aux véritables enjeux de l'entreprise.

La gestion globale et intégrée des risques (ou Entreprise-wide Risk Management) repose sur un dispositif organisé au sein de l’entreprise. 1- L’analyse du contexte,