background preloader

PALESTINE ISRAËL

Facebook Twitter

Deux historiens israéliens : Le boycott, une route pour mettre fin à l'occupation. Deux éminents historiens israéliens ont déclaré que l’occupation est la cause du soulèvement palestinien en cours et non une incitation (à la révolte), comme le prétend Israël, et ont confirmé dans leur entretien avec la chaine Al-Jazeera, l’efficacité du boycott pour mettre fin à l’occupation, en prenant l’ Afrique du Sud pour exemple. L’historien israélien Shlomo Sand a souligné le rôle du traitement barbare infligé aux Palestiniens et l’avidité des colons. Il considère que le soulèvement palestinien qui a éclaté à l’automne dernier est provoqué par la poursuite de l’occupation et l’humiliation quotidienne, par la pauvreté et par l’absence d’issue. Soutien et indifférence Sand qui est l’auteur d’un livre audacieux qui remet en question l’existence d’un peuple juif et de ce qui est connu comme la « terre d’Israël », pense que la lutte armée n’est pas considérée en elle-même comme noble et particulièrement morale.

L’escalade du boycott Traduit pour l’AFPS par Moncef Chahed. Influence du lobby sioniste sur le gouvernement français : Roland Dumas assène ses vérités. Les méthodes sont basses mais bien rodées. Il ne s’agit plus d’accuser l’adversaire d’antisémitisme, mais de tenter de lui clouer le bec par des insinuations faisant appel à des images définitivement ancrées dans la mémoire collective. De fil en aiguille le député Jérôme Guedj fait passer l’image de Roland Dumas d’antisémite à celui d’assassin.

Il ne dira jamais que Roland Dumas est un meurtrier, mais nous laissera le soin de le faire en nous proposant des raccourcis de choix. En France, dire que Manuel Valls est philo sémite (ce qu’il revendique), mène au meurtre. Un homme politique de l’envergure de Roland Dumas ne doit en aucun cas s’inquiéter quand le premier ministre assimile la France à une communauté. Or la France existe sans ses juifs, sans ses musulmans et même sans ses chrétiens, ce qu’elle fait d’ailleurs depuis plus de 100 ans avec sa laïcité.

Avic Chaos dans les pays musulmans : Villepin accuse les Américains R. L'Union européenne exige la levée du blocus de Gaza. Bruxelles - Agences Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, a demandé la fin du blocus de Gaza et l’ouverture des points de passages frontaliers et la mise en œuvre de la reconstruction, réaffirmant l'illégalité des colonies israéliennes, qui forment "un obstacle à la paix dans la région. " Le Conseil a appelé, dans une déclaration publiée lundi soir à propos de la situation en Palestine, toutes les parties à prendre des mesures rapides pour produire un changement fondamental dans les domaines politique, sécuritaire et économique dans la bande de Gaza, y compris la levée du blocus et l’ouverture complète des points de passages.

Le Conseil de l’UE a exigé que la reconstruction de Gaza soit une priorité nationale globale, en particulier en ce qui concerne la santé, l'énergie et l’accès à l'eau, appelant l'Autorité palestinienne à reprendre ses fonctions gouvernementales complètes à Gaza. Les colonies sont illégales Aborder les causes de tension. Pourquoi je refuse - Déclaration de Tair Kaminer. Tair Kaminer, une jeune Israélienne de 19 ans était appelée aujourd’hui sous les drapeaux. Elle fait partie du groupe de lycéens refuzniks "Mesarvot", et elle a décidé de refuser d’effectuer un service militaire. Elle sera donc envoyée en détention. Ci-joint une traduction de la déclaration qu’elle avait prévu de remettre aux officiers de recrutement aujourd’hui. Mon nom est Tair Kaminer, j’ai 19 ans. Il y a quelques mois, j’ai terminé une année de bénévolat avec les Eclaireurs et Eclaireuses Israéliens dans la ville de Sdérot, à la frontière de la bande de Gaza.

J’ai été volontaire à Sdérot une année entière, j’y ai travaillé avec des enfants qui vivent dans une zone de guerre, et c’est là que j’ai décidé de refuser de servir dans l’armée israélienne. Les enfants avec lesquels j’ai travaillé ont grandi au coeur du conflit, et ont vécu des expériences traumatisantes dès leur jeune âge. Depuis des années maintenant, il n’y a aucun horizon politique, aucun processus de paix en vue. Agence Media Palestine | SOLIDARITE AVEC LA PALESTINE. La volte-face de Syriza à propos d’Israël est désormais complète. Par Asa Wintstanley, mardi 1er décembre 2015 Il fut un temps, Syriza était un parti politique populaire et de gauche, porté au pouvoir lors des élections grecques grâce à sa promesse de mettre fin à des années d’austérité imposée par le FMI et l’Union Européenne.

Mais aujourd’hui, la direction du parti a vendu tous ses principes, appliquant la même austérité que celle à laquelle il disait s’opposer, même après un vote « non » massif lors du référendum de cet été sur un nouveau plan de sauvetage assorti de conditions d’austérité encore plus sévères. Cela a conduit au départ du Yanis Varifakis, le ministre des Finances, et à un exercice de grand écart qui a poussé de nombreux militants et responsables à démissionner pour former un parti dissident. Tsipras a réussi à revenir au pouvoir lors de nouvelles élections, quoique sur un mandat plus réduit. Du moins cette distance a-t-elle été maintenue jusqu’à cette semaine. Que Tsipras soit allé au-delà à cet égard est honteux. Voir son site web. Osons Causer - Attentats de Paris : quel est le piège de...

Un Israelien donne une leçon à BHL et Finkielkraut. L'invention du peuple juif. Demain le Monde n° 24 : stop au commerce des produits des colonies israéliennes » SUDOC. Scarlett Johansson n’avait certainement pas imaginé qu’elle provoquerait autant de remous en prêtant son image à une entreprise qui a fait des bulles. Fin janvier, SodaStream, célèbre producteur israélien de machines à gazéifier l’eau, présentait sa nouvelle campagne publicitaire en s’associant à l’actrice de Lost In Translation, par ailleurs ambassadrice d’Oxfam International. A priori, pas de quoi faire de vagues: la vedette américaine est libre de vendre son image. Sauf que la principale usine de SodaStream se trouve à Mishor Adumim, en Cisojordanie. Mishor Adumim est une zone industrielle qui abrite une production importante dans le secteurs du plastique, du ciment, du tannage du cuir, des détergents et de l’aluminium.

Elle est située dans la colonie israélienne de Maale Adumim. Elle est aujourd’hui la troisième plus grande colonie de Cisjordanie avec quelque 40.000 colons.