background preloader

T.E.S

Facebook Twitter

L'e-réputation mérite réflexion. L'e-réputation est aujourd'hui un sujet galvaudé, qui se trouve toujours au centre des questions que se posent les entreprises, dans la définition de leurs stratégies online.

L'e-réputation mérite réflexion

Les consultants, spécialistes, et autres experts des réseaux sociaux développent tout un argumentaire sur l'image que l'on doit donner sur Internet, et sur la façon d'y parvenir. Pourquoi autant d'analyses, autant d'infographies, autant d'outils consacrés à ce sujet ? L'e-réputation, question existentielle C'est sans doute que la question de l'e-réputation est une question existentielle, au sens propre. C'est-à-dire une question d'existence. Dans un article paru dans Le Monde du lundi 21 février, voilà ce qu'elles soulignent, à ce propos : “[Aujourd'hui], il faut rendre visible l'activité de chacun sous peine qu'elle ne soit pas prise en compte. Selon ces deux spécialistes, l'injonction “je suis vu donc je suis”, a de réelles conséquences, notamment sur ce que l'on décide de cacher, de garder pour soi.

La réputation en ligne. L’e-réputation est la réputation en ligne ou l’identité numérique d’une personne sur Internet.

La réputation en ligne

Cette e-réputation est entretenue par tout ce qui concerne cette personne et qui est mis en ligne sur les réseaux sociaux, les blogs ou les plates-formes de partage de vidéos. Aujourd’hui, on consulte de plus en plus Internet et les réseaux sociaux pour rechercher des informations sur quelqu’un, que ce soit dans un contexte professionnel (recruteurs, clients, collègues, etc.) ou personnel (amis, amis d’amis, voisins, conjoints, etc). Cette pratique est d’ailleurs devenue si courante qu’on emploie l’expression « googliser quelqu’un » quand on cherche des informations sur cette personne sur un moteur de recherche (type Google).

Il est donc très important de contrôler et de maîtriser son image numérique car elle est accessible par tous. Nettoyer sa réputation ? Idées de débats. Qu’est-ce que l’identité numérique? - École branchée. @ticdesprofs a dit sur Twitter : L’identité numérique ne nous appartient pas.

Qu’est-ce que l’identité numérique? - École branchée

Elle est constituée de nos données, des traces qu’on laisse. Elle ne se nettoie pas, mais se façonne. Nos moindres faits et gestes sur Internet sont susceptibles de laisser des traces qui forgent, qu’on le veuille ou non, notre identité numérique. Un peu comme on tente de soigner sa réputation dans la vraie vie, il est important de bien connaître et comprendre le concept d’identité numérique et ce qu’il implique. D’ailleurs, accolé à l’identité numérique, on trouve le concept de réputation.

D’abord, comment obtient-on une identité numérique, comment naît-on dans le numérique? Fred Cavazza, consultant en médias sociaux, explique sur son blogue : « (…) les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne d’Internet. Mais concrètement, en quoi consiste l’identité numérique de quelqu’un? Testez votre identité numérique! – Googlez-vous! Les réseaux sociaux et l'identité numérique.

Les réseaux sociaux font désormais partie de nos vies.

Les réseaux sociaux et l'identité numérique

S'ils permettent de rester en contact avec ses proches ou discuter plus facilement, ils peuvent aussi aider à trouver un emploi. Mais pour mettre toutes les chances de son côté, il est important de bien comprendre les règles de confidentialité qui régissent les réseaux sociaux. Sur Twitter par exemple, les contenus partagés sont publics par défaut.

Si vous tweetez systématiquement vos photos de soirée, vous risquez de ne pas attirer les entreprises qui recrutent. Le principe est le même sur Facebook et sur tous les réseaux sociaux. Comment toujours rester professionnel sur Facebook ? Traces numériques. Cet article à été initialement diffusé dans le numéro de mai du journal Epicure (version collège en page 15 et version lycée en page 17) Commander en ligne, renseigner un formulaire, publier des photos, partager son opinion sur un film, effectuer une recherche : toute activité sur le web crée des traces.

Traces numériques

Les informations ainsi collectées sont conservées et analysées. Mais par qui, dans quel but et que deviennent-elles ? Web 2.0 : un générateur de traces Traces volontaires : Ce que nous disons de nous au travers de nos publications (les informations remplies sur un formulaire, notre blog, nos tweets, notre page Facebook, etc.).Traces involontaires : Ce que les systèmes informatiques retiennent de nous à notre insu. Chaque ordinateur est identifié par son adresse IP dès lors qu’il est connecté au réseau. Enjeux Maîtrise ses traces Il nous appartient en tant qu’internaute d’arbitrer entre l’usage que l’on souhaite avoir de l’Internet et la protection de nos données personnelles. Réponse. La manipulation de l'information à l'ère des médias sociaux - Optimiser votre contenu sur le Web.