background preloader

Addictions au numérique

Facebook Twitter

Note sur le choix du flux RSS "Cyberdépendance" :. La Cyberdépendance, cyberaddiction, Net addiction: une addiction aux effets néfastes? .: Note sur le choix du RSS via Yahoo et top santé. Le manque de sommeil augmente l'addiction aux réseaux sociaux. 4 - Jeux vidéo : pratiques excessives - Les usages. Le jeu est présent dans toutes les sociétés humaines.

4 - Jeux vidéo : pratiques excessives - Les usages

Constitutif de l’homme, il forme le jeune aux défis qu’il devra relever adulte. Selon diverses sources, 90% des adolescents passent plus de deux heures par jours sur leurs écrans. Consoles, smartphones, tablettes, ordinateurs, autant de supports à leur disposition pour surfer sur Internet, se faire des amis virtuels sur les réseaux sociaux, jouer à Assassin Creed, World of Warcraft ou Call of duty…, activités parfaitement banales et licites.

Dès lors, les inquiétudes que suscite l’usage intensif d’Internet et des jeux vidéo sont-elles justifiées ? Le marché du logiciel interactif européen pèse aujourd’hui 30 milliards d’euros par an, présente un taux de croissance de 15 % et des innovations permanentes. Dans notre pays, il existe encore peu de données quantitatives sur les pratiques de jeux vidéo/Internet chez les adolescents (voir « Pour en savoir plus »). Trop d'écrans : l'alerte de 50 psys, l'inquiétude des Français, les risques pour le travail, les enfants, la santé, les relations - Dossier. 1 - L'addiction à Internet existe-t-elle. Note sur le choix du forum "Top santé" Accro smartphone - Addictions - Forum Top Santé.

Note sur le choix du forum "Doctissimo" Forum Cyberdépendance. Note sur le choix du site "CHU de Nantes" @ddict, un Mooc sur l'addiction au numérique. Enseignement - formation Du 22 décembre 2014 au 20 février 2015 L’université de Nantes, en collaboration avec le CHU, lance le 22 décembre @ddict, un Mooc (cours en ligne ouvert aux masses) sur l’addiction au numérique.

@ddict, un Mooc sur l'addiction au numérique

Interdisciplinaire, collaboratif et ouvert à tous, ce cours en ligne a pour objectif d’analyser les nouvelles pratiques numériques et les addictions qui en découlent. Le numérique est désormais partout. Pouvons-nous nous passer des écrans ? Pour étudier ces questions, l'université de Nantes et l'institut fédératif des addictions comportementales (Ifac) ouvrent un Mooc pluridisciplinaire et ouvert à tous pour échanger sur nos usages du numérique et leurs conséquences dans nos vies. Chaque semaine, une thématique sera discutée sous la forme de questions auxquelles les participants devront chercher à répondre.

Note accompagnant le choix du site "IFAC" Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable.

Accro au jeu vidéo ?

Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs. La prévalence Les études épidémiologiques dans le domaine des jeux vidéo et plus largement de l'usage d'Internet sont très peu nombreuses.Il n'existe pas de questionnaires standardisés permettant une évaluation commune de l'addiction aux jeux vidéo. » Lire le point de vue.

Note sur le choix du site "Le senat" Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world.