background preloader

Educabilité cognitive

Facebook Twitter

Dessine-moi un mot, jeu d’orthographe illustrée. Services Abonnez-vousGratuit Se connecter Fermer Oublié votre mot de passe ou pseudo? S'abonner à l'édition intégrale Accueil > Formations et ressources > Liste des jeux - simulateurs > Dessine-moi un mot, jeu d’orthographe illustrée Dessine-moi un mot, jeu d’orthographe illustrée Dessine-moi un mot, jeu d’orthographe illustrée Des dessins pour représenter les difficultés orthographiques à mémoriser. Editions Cit'Inspir150 Rue Général de Gaulle33310 LORMONTFrance 65Partager Dessine-moi un mot a pour but d’aider l’enfant à se représenter mentalement l’orthographe d’un mot "difficile” par le biais du dessin.

Une phrase amorce et des questions sur le mot permettent de renforcer l’apprentissage en jouant. Retrouvez toute la collection, conçue par une orthophoniste et un ilustrateur jeunesse : "Dessine-moi un mot : les invariables" a été récompensé par le label EducaFLIP 2015 dans la thématique "Jeux et apprentissages" au Festival Ludique International de Parthenay (France). Niveau : Primaire. CERIMES - Contributeurs - Canal-U. Apprenons à apprendre. Ça s'apprend.

L'essentiel à savoir pour réussir sans travailler plus mais mieux. "notre chance d’avenir repose sur ce qui fait notre risque présent : le retard de notre esprit par rapport à ses possibilités" Edgar Morin, dans La méthode, tome 3 : La connaissance de la connaissance Si la capacité à apprendre est innée, car dans la nature du cerveau, le "savoir apprendre", qui favorise la réussite et mène à une véritable autonomie, est une compétence complexe qui nécessite d'acquérir une méthodologie d'apprentissage, et d'accepter de modifier ses représentations sur l'apprentissage, et parfois même ses représentations de soi.

Tout apprentissage est une transformation profonde, il faut changer pour apprendre et on change en apprenant. Insolite à l'université ? Non, si constatant l'importance de l'échec scolaire, et reconnaissant les limites de l'enseignement traditionnel de type transmissif, le système éducatif repense les notions d'enseignement-apprentissage pour offrir les meilleures chances à chacun. Difficultés d'apprentissage de l'enfant et de l'adolescent. Neuropedagogie.com. Catherine Vidal – Le cerveau a-t-il un sexe ? Souleymane Coulibaly, alias Soro Solo, est un journaliste culturel originaire de Côte-d’Ivoire. Découvreur de talents, il a accompagné l’ouverture de l’Europe aux musiques africaines.

Il a collaboré aux magazines de RFI pour lesquels il fait des reportages, ainsi qu’à plusieurs émissions sur France Inter, dont L’Afrique Enchantée qui, après trois saisons estivales, est désormais programmée à l’année. Soro Solo était, jusqu’aux événements tragiques de 2002, le plus fameux des journalistes culturels de Côte-d’Ivoire. Avec plus de 20 heures d’antenne hebdomadaire et une voix reconnaissable entre mille, il reçoit deux fois le prix du meilleur journaliste du pays (Prix Ebony – 1993, 1994). Son émission Le Grognon, lancée en 1989, lui vaut une grande popularité car il y évoque les dérapages des services publics ivoiriens à partir de témoignages sur les petits arrangements avec l’administration. Des membres de sa famille sont assassinés. Depuis, Soro Solo a collaboré à de nombreux magazines sur RFI. Le cerveau à tous les niveaux. Neurosciences et apprentissages. Les neurosciences constituent l'une des branches de la recherche médicale qui intéresse le plus le grand public.

Nous fondons d'énormes espoirs dans la recherche sur le fonctionnement du cerveau, qui bénéficie de financements importants. Mais il n'est pas plus raisonnable de fonder l'espoir d'une société idéale ayant vaincu la maladie et, pourquoi pas, la mort, sur les neurosciences que sur les technologies numériques. Mais peut-on vivre et avancer sans cet espoir ? Sans doute pas. Et chaque découverte sur le fonctionnement de notre cerveau est bonne à prendre. Surtout en ce qui concerne l'apprentissage. La neuropédagogie a fait son apparition pour vulgariser auprès des enseignants les principaux apports des neurosciences sur le fonctionnement de la mémoire, de la compréhension et de la construction des compétences.

Il ne faudrait pourtant pas confier toute sa destinée d'apprenant et, plus largement, d'être humain, à la puissance de l'esprit. Illustration : Lightspring, Shutterstock.com. Le cerveau, la mémoire et l'apprentissage. Le cerveau est le poste de commande de tout organisme vivant. Il est au travail sans relâche. Mais rien de ce qui s'y déroule n'est visible à l'oeil nu. En revanche, le cerveau nous transmet de multiples messages. Le cerveau n'est pas sexy, mais il est formidablement plastique. Alors, cessons de séparer ceux qui sont "doués" de ceux qui le seraient moins. Le cerveau réagit donc fortement à l'environnement de l'individu. Le cerveau est également le siège de nos souvenirs et de notre mémoire. Thot Cursus explore cette semaine les méandres du cerveau, des intelligences, de la mémoire interne et externe. Illustration : Wikimedia Commons Tous des génies ?

Une mémoire à toute épreuve. Conférence "Quel accompagnement du travail des lycéens ?" Articles de F. Rava-Reny. Le blog de gestionmentale.org. Co-nai-sens - La Gestion Mentale, Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010. 1. L’apprentissage est une activité exercée par l’apprenant L’enseignant ne peut pas intervenir dans le cerveau de ses élèves pour y insérer de nouveaux éléments de savoir. Les connaissances que chacun possède ne sont accessibles qu’à lui seul. C’est donc l’apprenant qui doit créer lui-même de nouvelles structures de connaissance. Ce constat peut paraître évident, mais il a de profondes implications. Il signifie en effet que l’apprenant est placé au centre du dispositif. Dès lors, l’enseignant ne doit pas se contenter de bonnes connaissances pédagogiques et de bonnes connaissances du contenu de la discipline qu’il enseigne, mais il doit aussi avoir une bonne connaissance du contenu pédagogique, c’est-à-dire comprendre comment les apprenants construisent leurs savoirs dans un domaine donné (Schulman, 1987). 2.

L’enseignant ne peut aider ses élèves que s’il connaît leurs acquis. Dans l’exemple donné en introduction, l’enseignant n’a pas tenu compte des connaissances de ses élèves. 3. Eduscol, Zoom sur... les intelligences multiples. La théorie des Intelligences multiples d'Howard Gardner La notion d' « Intelligences multiples » a été proposée par un professeur de l'Université de Harvard, Howard Gardner, en 1983 dans son livre Frames of Minds : the Theory of Multiple Intelligence.

Il suggère que chaque individu dispose de plusieurs types d'intelligences, pour lesquelles il a naturellement une plus ou moins grande compétence. Sa théorie a été reprise par de nombreux chercheurs et on distingue aujourd'hui huit principales formes d'intelligences : L'intelligence corporelle / kinesthésique C'est la capacité à utiliser son corps d'une manière fine et élaborée, à s'exprimer à travers le mouvement, à être habile avec les objets. L'utilisation de la théorie des Intelligences multiples ne vise pas, bien sûr, à classifier les individus selon un seul type d'intelligence et à les enfermer dans des catégories et exclusives. L'expérimentation à l'école maternelle des Hauldres Mise en œuvre L'exemple d'une séquence en grande section.