background preloader

Faire autrement

Facebook Twitter

[Tutoriel] Avoir le Root avec le CF-Auto-Root sur la Samsung Galaxy Camera GC100 - Samsung Galaxy Camera - Tutoriels et astuces. [Tutoriel] Avoir le Root avec le CF-Auto-Root sur la Samsung Galaxy Camera GC100 - Samsung Galaxy Camera - Tutoriels et astuces. « La liberté de consommer est une illusion bien cher payée. Basta !

« La liberté de consommer est une illusion bien cher payée

: Instaurer un revenu de base, aussi appelé revenu d’existence ou allocation universelle, est une revendication qui commence à émerger. Vous faites une nouvelle proposition en ce sens. Albi fait le pari de l'agriculture urbaine. Ultima Verba : la déconstruction de l’art selon Gérard Gartner. Un geste radical : la destruction de son oeuvre.

Ultima Verba : la déconstruction de l’art selon Gérard Gartner

Le 16 janvier dernier, le sculpteur Gérard Gartner, a choisi de détruire l'intégralité de son oeuvre. Une destruction festive et orchestrée, une fête archaïque et sublime, autour des tronçonneuses de Gérard Gartner. Une maison de retraite coopérative et écologique pour que « les vieux » ne deviennent pas « des marchandises » - Basta ! Le rendez-vous est donné au quinzième étage d’une des tours de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue est de Lyon.

Une maison de retraite coopérative et écologique pour que « les vieux » ne deviennent pas « des marchandises » - Basta !

C’est là que se trouve le siège de l’association Chamarel, créée en 2010, à l’initiative de la première coopérative d’habitants pour personnes vieillissantes [1]. Patrick, Janine, Hélène, Luc et Jean achèvent leur rendez-vous avec un couple de retraités intéressés par leur projet d’habitat coopératif. À dix minutes à pied se trouve le terrain où les travaux ont commencé début décembre 2015. Les seize logements et espaces mutualisés devraient être achevés à la mi-2017. Prêt d'Union, leader du crédit entre particuliers. Colocation étudiante pas chère en échange d’action sociale dans les quartiers : devenez « kapseurs » - Basta ! Accéder à un logement étudiant peu cher tout en incitant à l’engagement des jeunes dans les quartiers populaires.

Colocation étudiante pas chère en échange d’action sociale dans les quartiers : devenez « kapseurs » - Basta !

Tel est l’objectif des Kaps, ces « colocations à projets solidaires », portées par l’Association de la fondation étudiante pour la ville. Les Kaps essaiment en France. Elles permettent de combiner engagement citoyen, colocation étudiante et projets solidaires. Les étudiants impliqués en semblent satisfaits. Comment les cubains ont converti leur île au bio. Les écologistes du monde en entier en rêvent, les Cubains l’ont réalisé.

Comment les cubains ont converti leur île au bio

Depuis plus de vingt ans, l’île s’est convertie à l’agriculture biologique. Nécessité, possibilité et volonté ont été les clés de cette success story ! 1989. Chute du Mur de Berlin. La belle histoire d’un architecte solidaire avec les #roms du 18ème – les échos de la gauchosphère. Aubervilliers: Des femmes partent à la conquête des cafés. SOCIETE Des femmes d’Aubervillers ont créé un collectif pour se réapproprier les terrasses de café, où elles se sentent souvent exclues...

Aubervilliers: Des femmes partent à la conquête des cafés

Pascale Colisson Publié le Mis à jour le. A Montreuil, une boulangerie solidaire aide les plus démunis. Habitat partagé : un collectif rénove un lieu hors du commun pour vivre autrement. Habitat partagé : un collectif rénove un lieu hors du communpour vivre autrement Habiter autrement les centres des petites villes, accéder à la propriété quand on n’a pas de très gros moyens, vivre sans voiture et partager les problèmes : c’est l’aventure dans laquelle s’est lancé un collectif à Auch (Gers).

Habitat partagé : un collectif rénove un lieu hors du commun pour vivre autrement

Avec un projet de réhabilitation hors du commun : un important corps de bâtiments de 5 étages sur 3000 m² de terrain, réparti sur 7 niveaux de pente, enclavé en plein centre-ville, accessible essentiellement par des escaliers sinueux. Ici on partage beaucoup – travaux, réflexions, espaces communs à rénover. La topographie particulière du terrain, le choix d’un fonctionnement démocratique, la mixité sociale, en font une expérience assez unique, qui tâtonne encore mais veut s’inscrire dans la durée. Produits bios, librairie, brasserie, théâtre : ébullition d'alternatives en milieu rural grâce à « La Marmite. Sortir du cadre habituel, être innovants.

Produits bios, librairie, brasserie, théâtre : ébullition d'alternatives en milieu rural grâce à « La Marmite

De l’apiculture à la permaculture, en passant par le paysan brasseur, le cidrier, ou les fermes pédagogiques, l’association La Marmite, basée dans le Morbihan, accompagne les porteurs de projets en milieu rural. « Notre aide n’est ni technique ni financière mais méthodologique, sous le prisme de l’économie sociale et solidaire, et dans le respect de l’humain et de l’environnement », explique Jean-Pierre Guenanten, l’un des deux animateurs-formateurs. « La Marmite adhère au réseau Civam (Centre d’initiative pour valoriser l’agriculture et le milieu rural), avec une ouverture plus large, car nous n’accompagnons pas uniquement des projets agricoles. » La Marmite a par exemple aidé à la création d’un café librairie dans une ferme, une compagnie de théâtre, un marionnettiste...

Des formations sont proposées aux porteurs de projet, afin de développer leur idée de départ ou de découvrir des « outils d’organisation pour les collectifs ». Le Fairphone, premier smartphone éthique. Page 3 sur 3 de Gourdes sans BPA - Pour emporter. Cash Investigation et les pesticides : quand des contrevérités sont diffusées en prime time… Communiqué de l’AFIS - 9 février 2016 L’émission Cash Investigation, diffusée le 2 février 2016, était intitulée « Produits chimiques : nos enfants en danger » [1].

Cash Investigation et les pesticides : quand des contrevérités sont diffusées en prime time…

Elle s’est attachée à montrer pendant 2h15 que les pesticides présentent un danger imminent pour la santé des agriculteurs, des consommateurs et des enfants. Tout au long de l’émission, la journaliste Elise Lucet a martelé, sur un ton inquiet et alarmiste, que 97 % des produits alimentaires contiendraient des résidus de pesticides. L’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS) déplore qu’une chaîne publique de télévision ait transmis en prime time un tel message, trompeur et alarmiste, à plusieurs millions de téléspectateurs, et que ce message ait ensuite été relayé par l’ensemble des médias et des réseaux sociaux, sans le souci ni de la véracité des « informations » colportées, ni de l’inquiétude légitime mais injustifiée ainsi propagée dans la population. 97 %. 3 %.