background preloader

Web de données, FRBR et RDA

Facebook Twitter

Nuoveaux concepts et forats pour décrire les contenus : RDF, FRBR, RDA

Fil ABES - SGB mutualisé. Les décisions suivantes ont été prises lors du Conseil d’administration de l’ABES, le vendredi 31 mai 2013 SGB Mutualisé Le Conseil d’administration a retenu le scénario 2 qui envisage le projet globalement : migration des établissements volontaires vers le SGBM (pour leurs fonctions locales) et évaluation par les établissements et l’ABES du module de production de métadonnées du SGBM et de son aptitude à offrir une solution de catalogage partagé dont les objectifs vont être étudiés dans une étude complémentaire .

Fil ABES - SGB mutualisé

Le tout étant mené dans le cadre d’un dialogue compétitif qui permettra de tester en réel les capacités des différents fournisseurs à répondre à nos attentes. - Quels sont les objectifs d’un service national de catalogage dans la perspective du web? - Qu’attend-on d’un service national de catalogage appelé à desservir le SGBM et les SIGB des établissements qui ne migreront pas vers le SGBM ? - Comment s’articulera-t-il avec les applications et services existants ? Déploiements. Blog ABES sur SGB mutualisé. Rda@abes. Arabesques n° 62. RDA communiqué du Comité stratégique.

Le 15 février 2012, s’est tenue une réunion du Comité stratégique bibliographique (CSB) associant le Ministère de la Culture, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, la BnF et l’ABES principalement consacrée à l’adoption et à la diffusion envisagées du code de catalogage RDA (Resource Description and Access) en France et ses conséquences.

RDA communiqué du Comité stratégique

Cette réunion faisait suite à la demande du groupe stratégique RDA qui soulignait la nécessité d’arbitrages stratégiques sur le nouveau modèle d’organisation et de diffusion de l’information bibliographique en France à un horizon de dix ans et sur la gouvernance du pilotage des évolutions à venir. Groupe technique sur l'adoption de RDA en France. La longue route vers RDA/Philippe Le Pape. IFLA FRBR_rapport_final_2012.pdf. Modèles FRBR, FRAD et FRSAD. FRBR, FRAD et FRSAD sont trois modèles conceptuels élaborés et approuvés par l'IFLA en 1997, 2009 et 2010 qui couvrent respectivement les données bibliographiques et d'exemplaires, les données d'autorité et la relation de sujet.

Modèles FRBR, FRAD et FRSAD

Description du modèle FRBR Le modèle FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Il a été officiellement approuvé par le Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA le 5 septembre 1997, et le rapport final du groupe d’experts a été publié dès l’année suivante aux éditions Saur.

Ce modèle analyse la notice catalographique comme un ensemble d'informations portant sur quatre aspects distincts du document décrit : Extension du modèle FRBR aux données d'autorité : FRAD Extension du modèle FRBR à la notion de sujet : FRSAD. Principaux standards du Web Sémantique : les vocabulaires RDF. Lorsqu'on exprime des données en RDF, il est préférable d'utiliser autant que possible des classes et des propriétés déjà définies dans des vocabulaires existants.

Principaux standards du Web Sémantique : les vocabulaires RDF

En RDF, les ressources appartiennent généralement à des classes qui les regroupent par types (documents, concepts, personnes, etc.) . Elles sont qualifiées grâce à des propriétés (prédicats) qui définissent un aspect, une caractéristique, un attribut, ou une relation spécifique de ces ressources . Le grand chantier de DBpedia : lier les données du web. DBpedia est un projet basé sur une participation communautaire, dont le but est d’extraire des informations structurées à partir de Wikipédia et de les mettre à disposition sur le Web.

Le grand chantier de DBpedia : lier les données du web

Ce qu’offre DBpedia, c’est avant tout une banque de données qui (1) est largement utilisée par les cercles académiques et dans le monde de l’entreprise, qui (2) est gérée par les contributeurs de Wikipédia et les éditeurs de DBpedia, et qui (3) est devenue un point de cristallisation central et une infrastructure essentielle pour le Web de données. DBpedia est l’un des meilleurs exemples en matière de Linked Data (terme consacré pour désigner les « données liées ») et il s’agit actuellement du plus grand hub sur le Web pour ces données (Fig. 1). Le Web de données à la BnF : data.bnf.fr.

Data.bnf.fr est un projet défini dans le cadre du schéma numérique de la Bibliothèque nationale de France, qui a pour but de rendre ses données plus visibles et plus utiles sur le Web.

Le Web de données à la BnF : data.bnf.fr

Mis en ligne en juillet 2011 dans une première version, data.bnf.fr comporte désormais plus de 200 000 pages auteur, œuvre et thème. Ces pages regroupent plus de 2 millions de références des catalogues de la BnF (BnF catalogue général, BnF archives et manuscrits) et plus de 140 000 liens vers Gallica. Présentation du projet data.bnf.fr permet de rassembler autour de ses pages auteur, œuvre et thème, des ressources de la Bibliothèque nationale de France, ainsi que des ressources extérieures. Ces pages articulent les différents contenus, liens et services que la BnF fournit sur Internet. Les œuvres et les auteurs exposés dans data.bnf.fr correspondent à un corpus « classique » de ressources citées et étudiées. Data.bnf.fr permet : Des pages HTML.

Tim Berners-Lee on the next Web.