background preloader

IFLA FRBR_rapport_final_2012.pdf

IFLA FRBR_rapport_final_2012.pdf

http://www.bnf.fr/documents/frbr_rapport_final.pdf

Related:  Web de données, FRBR et RDAbibliothèques veilleopendatamadaMÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHELinked Data

Modèles FRBR, FRAD et FRSAD FRBR, FRAD et FRSAD sont trois modèles conceptuels élaborés et approuvés par l'IFLA en 1997, 2009 et 2010 qui couvrent respectivement les données bibliographiques et d'exemplaires, les données d'autorité et la relation de sujet. Description du modèle FRBR Le modèle FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Il a été officiellement approuvé par le Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA le 5 septembre 1997, et le rapport final du groupe d’experts a été publié dès l’année suivante aux éditions Saur.

veille professionnelle sur les bibliothèques: les comptes à suivre - Romain Gaillard - Marketing et communication Les 80 comptes à suivre pour démarrer une veille professionnelle sur les bibliothèques via twitter Parfois, j’ai donné les fonctions des personnes ou leur lieu de travail, parfois pas… de toute façon tout est sur leur compte twitter et il faut avoir la curiosité d’aller regarder La liste n’est pas exhaustive mais c’est une bonne base de suivi. @bibcouronnes @PBRonde @acim_asso @bibalabib @hortensius @memoiresilence @enssib @dbourrion @bernardmnich @parisbib @bibliofrance @bibliopediafr @kichoton @zenodote @risu @legotheque Tosca Consultants : Les logiciels métier destinés aux bibliothèques Les logiciels métier destinés aux bibliothèques Depuis 1995, tous les ans, Tosca consultants réalise des enquêtes de marché portant sur les logiciels métier destinés aux bibliothèques. Livres Hebdo et Archimag rendent compte régulièrement de ces enquêtes.

Collections numériques, collections physiques Il existe un degré zéro de l’articulation entre collections physiques et collections numériques : c’est la disparition pure et simple des premières. Rêve ou cauchemar ? En tout cas, idéal possible de la bibliothèque contemporaine. Accessibilité universelle, en tout temps : la bibliothèque totalement numérique réunit quelques-uns des traits qui caractérisent la puissance divine. C’est sans doute une des raisons de son attrait. À l’opposé de ce rêve futuriste, les affirmations d’un Darnton 1 ou d’un Eco 2 : non le livre ne va pas disparaître, il ne peut que survivre, il est irremplaçable, sous la forme que nous lui connaissons depuis un peu plus de cinq siècles, le livre imprimé.

Spécification du modèle et la syntaxe du cadre de description des ressources (Resource Description Framework ou RDF) REC-rdf-syntax-19990222 Recommandation du W3C 22 février 1999 Cette version : Dernière version : Principaux standards du Web Sémantique : les vocabulaires RDF Lorsqu'on exprime des données en RDF, il est préférable d'utiliser autant que possible des classes et des propriétés déjà définies dans des vocabulaires existants. En RDF, les ressources appartiennent généralement à des classes qui les regroupent par types (documents, concepts, personnes, etc.) . Elles sont qualifiées grâce à des propriétés (prédicats) qui définissent un aspect, une caractéristique, un attribut, ou une relation spécifique de ces ressources . Les classes et les propriétés sont décrites dans des vocabulaires RDF qui permettent ensuite aux machines de les comprendre et de les exploiter.

Médiathèque José-Cabanis : enquête sur les nouveaux usagers - 30/12/2013 - LaDépêche La mairie de Toulouse vient de lancer une étude sur les publics «séjourneurs» de la Médiathèque José-Cabanis. Pendant six mois, jusqu’en juin, trois chercheurs de l’université du Mirail vont scruter ces usagers. Entretien avec Jean-Marc Barès, adjoint au maire en charge des bibliothèques. Qu’est-ce qu’un public «séjourneur» ? Ce sont toutes les personnes qui viennent dans les bibliothèques pour passer un long moment, celles qui ne font pas que passer pour emprunter un livre. Selon une étude que nous avions faite en 2011, sur cinq mille usagers, 15 % des visiteurs ne sont pas inscrits.

Bibliothèques : pratiques d'achat et pratiques de lecture Le baromètre TMO-Koha-C3RB pour le SLL a le mérite d’étudier ensemble les emprunts et les acquisitions en bibliothèques. Il permet de saisir les pratiques de lecture dans leur forte diversité et dans leur temporalité lente. Mais les pratiques de lecture saisies par l’emprunt en bibliothèque peuvent être confrontées aux pratiques d’acquisitions. Après tout, les usagers ne peuvent pas lire les ouvrages qui n’ont pas été achetés par les bibliothèques, et on peut se demander si les livres les plus lus sont aussi les plus achetés. Comparons d’abord les livres selon le type de document dont il s’agit. De façon à surmonter l’écueil des rééditions, ceux qui ont réalisé le baromètre ont eu le mérite de générer la notion d’œuvre à partir de la combinaison de l’auteur et du titre.

bibliographie [Prototype pour une base de connaissance nationale] bibliographie OpenURL Annuaire KBART des fournisseurs de contenus, éditeurs qui fournissent des listes de titres conformesIOTA : Initiative pour l'amélioration de la qualité des openURLs et l’étude côté source HIKE (Huddersfield, Intota, KnowledgeBase+ Evaluation) Final Report (PDF, Juillet 2013) Rapport d'évaluation de l'opportunité d'Intota (SIGB nouvelle génération de SerialsSolutions) et KB+ pour le marché de l'enseignement supérieur britannique. Etude menée par l'université d'Huddersfield. Test comparé de KB+ / 360 Resource Manager. RDF pour les nuls Préambule du 27 août 2007 : à la suite d'un bon billet de David sur RDF, je voulais ajouter en commentaire la référence vers ce billet que j'avais écrit le 8 septembre 2006 ; je me suis alors aperçu qu'il n'avait pas été récupéré lors de l'import de mon ancien blog. Comme j'avais un peu la flemme de rechercher dans mes archives persos, mon sauveur se nomme Internet Archive dont le crawler salutaire avait indexé cette page. Qu'il en soit remercié. Le voici donc republié en l'état, en espérant que les commentateurs de l'époque m'excuseront le fait que je ne récupère pas leur prose ;-). Pour vous faire apprécier pleinement toute la substantifique moelle du prochain billet, je me suis dit qu'il serait peut-être utile de réexpliquer le principe général de RDF1.

Le Web de données à la BnF : data.bnf.fr data.bnf.fr est un projet défini dans le cadre du schéma numérique de la Bibliothèque nationale de France, qui a pour but de rendre ses données plus visibles et plus utiles sur le Web. Mis en ligne en juillet 2011 dans une première version, data.bnf.fr comporte désormais plus de 200 000 pages auteur, œuvre et thème. Ces pages regroupent plus de 2 millions de références des catalogues de la BnF (BnF catalogue général, BnF archives et manuscrits) et plus de 140 000 liens vers Gallica. Présentation du projet data.bnf.fr permet de rassembler autour de ses pages auteur, œuvre et thème, des ressources de la Bibliothèque nationale de France, ainsi que des ressources extérieures. Ces pages articulent les différents contenus, liens et services que la BnF fournit sur Internet.

Paris : Nathalie Kosciusko-Morizet veut des horaires élargis pour les bibliothèques Quelques mois après sa rivale Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet dévoile à son tour son programme pour la capitale, en vue des municipales de mars 2014. Du côté de la culture, NKM propose un jour de gratuité des musées pour les Parisiens, contre une extension des horaires. Même discours du côté des bibliothèques, dont NKM déplore les réductions d'horaires. NKM // Conférence de Presse française à l'Ambassade de France au Japon, en 2009 (Nathalie Kosciusko-Morizet, CC BY 2.0) Le moins que l'on puisse écrire, c'est que la candidate UMP doit redoubler d'efforts pour convaincre les Parisiens d'adhérer à son programme pour la capitale, face à la dauphine de Delanoë, Anne Hidalgo.

Related:  BibliothéconomieCatalogage