background preloader

Anbruma

Facebook Twitter

Identité numérique

Définir les thermes suivants: INTRODUCTION. INTRODUCTION: Identité numérique. Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour.

INTRODUCTION: Identité numérique

Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Éduquer à l'identité numérique, c'est en fait mettre en place une culture numérique partagée dans l'établissement. Même l'établissement a une identité numérique... Pour éviter certaines contrariétés très sérieuses (publications de données personnelles confidentielles : vie privée, opinions personnelles...), chacun doit être averti des risques encourus et tout particulièrement les élèves séduits par la fluidité de la communication sur les réseaux sociaux. Identité numérique, mode d'emploi... La transparence devient le maître mot.

La CNIL sur Habbo. INTRODUCTION: Identité numérique. Petite définition Aujourd’hui, notre identité ne se résume plus à une identité unique résumé sur notre carte d’identité.

INTRODUCTION: Identité numérique

Nous avons aussi une identité sur la toile, une sorte de prolongation ou de double de nous : l’identité numérique, dit aussi identité virtuelle. Celle-ci est composée de l’ensemble des traces que nous laissons sur le Web : profil, commentaires, articles, informations personnelles, partage de données ou autre. Cette identité numérique va correspondre à la perception que les autres vont avoir de nous, que cela soit nos amis, notre famille mais aussi les professeurs, les recruteurs ou n’importe quel individu ayant un accès à internet.

Identité numérique : notre double L’identité numérique est donc devenue un double de nous qu’il faut apprendre à gérer et à maitriser. La définition en vidéo. I) a) Les différents moyens de s'exprimer: les réseaux sociaux. 1- Apprenez à mieux connaitre les réseaux sociaux Facebook Création : 2004 Le réseau social le plus connu.

I) a) Les différents moyens de s'exprimer: les réseaux sociaux

Permet à ses utilisateurs de publier du contenu et d’échanger des messages et d’interagir sur les messages des autres utilisateurs Facebook en quelques chiffres: 48% des enfants entre 8 et 17 ans sont connectés sur Facebook. Seulement 55% des jeunes discutent avec leurs parents de ce qu’ils font sur Facebook. 92% des jeunes de 8 – 17 ans utilisent leur vraie identité sur Facebook et livrent des informations personnelles. 25% des jeunes de 8 – 17 ans disent avoir déjà été victimes d’insultes ou rumeurs sur Facebook. II) a)Prendre soin denotre identité numérique: Avides de célébrité sur les réseaux sociaux, les teenagers jouent avec leur image et flirtent avec les limites d’une surexposition périlleuse.

II) a)Prendre soin denotre identité numérique:

Incursion en territoire risqué. Un rêve d’enfer… Faisons un rêve... Une fée nous accorde quelques heures dans la peau d’une teenager actuelle. Elle vibre à ses premiers émois et vit son adolescence en direct sur les réseaux sociaux. Accepterait-on ? Tu veux ma photo ? Ainsi, l’ingénue qui conserve dans les mains la mignonne héroïne manga de ses 12 ans prend un gros risque.

Pour contribuer au storytelling de la jeune fille épanouie, les « photoshoots » (sic) entre copines du collège tendent à devenir un passage obligé. Hara-kiri virtuel La course aux « like » 80 « like », apprend-on de source informée, constituent un score honorable. Les ravages de la disgrâce Les parents novices en la matière, toujours prêts à brandir les devoirs bâclés, sont tentés de juger dérisoire cette addiction, quasi générale entre 13 et 16 ans, à la nano-célébrité. II) a)Prendre soin de notre identité numérique: III) Protection contre les dangers de cette surexposition. III) a) protections contre les dangers de cette surexposition: les dangers. III) a) protections contre les dangers de cette surexposition: les dangers. 1 – Parlez avec votre enfant de ses activités sur la Toile Dialoguez avec lui sur ses centres d’intérêt et les vôtres, créez un partage familial autour des usages de l’Internet 2 – Activez le logiciel de contrôle parental de votre fournisseur d’accès à Internet sur chaque ordinateur de la maison Il est gratuit et régulièrement évalué par des experts indépendants.

III) a) protections contre les dangers de cette surexposition: les dangers

Pour plus de détails consulter le site www.e-enfance.org ; 3 – Ne laissez pas les jeunes enfants seuls sur Internet Chaque usage (navigation web, messagerie instantanée, forum…) présente des risques spécifiques. 4 – Vérifiez que le jeu vidéo ou en ligne est adapté à l’âge de l’enfant ou de l’adolescent Grâce au pictogramme identifiant sur le boîtier du jeu l’âge minimum d’utilisation.Exemple : PEGI, +12 : jeux pour les plus de 12 ans. 5 – Limitez le temps consacré aux écrans Adoptez une heure limite au-delà de laquelle il faut éteindre les écrans pour se reposer ou pratiquer une autre activité. III) c) protections contre les dangers de cette surexposition: campagnes publicitaires. III) d) protections contre les dangers de cette surexposition: associations.