background preloader

Rares journaux à surnager au discours néolibéral ambiant

Facebook Twitter

COLÈRE BOUILLANTE. « Ils nous ont enterrés, mais ils ignoraient que nous sommes des graines. »Ernesto Cardenal Chers amis, chers AMG, Devinez qui a dit ça : « Les médias ont échoué dans leur fonction la plus fondamentale (…) Les médias ont raté ce qu’il se passait autour d’eux. » C’est le New York Times au lendemain de l’élection de Donald Trump.

COLÈRE BOUILLANTE

QUI SONT LES CASSEURS ? Un élève de seconde frappé par un policier lors des manifestations du jeudi 24 mars Un hold-up de 700 millions dans les caisses de l’État.

QUI SONT LES CASSEURS ?

Un scandale ! Surtout que le voleur est connu et même qu’il a pignon sur rue. Il s’appelle McDonald’s, dit McDo. 700 millions d’euros en moins pour la santé, l’éducation, la recherche. L’alerte ! Nous vous devons la vérité.

L’alerte !

L’Humanité est en danger ! Malgré nos alertes répétées auprès des institutions garantes du pluralisme de la presse, malgré nos demandes réitérées d’une répartition plus équitable des dépenses publicitaires des grandes entreprises et des institutions publiques, malgré nos efforts constants pour assainir nos finances, l’Humanité ne tient que grâce à votre soutien.

Une onde d’Humanité. A-t-on déjà entendu une revue de presse dans laquelle on ne citerait que l’Humanité ?

Une onde d’Humanité

Où l’on ferait louange de son entêtement à rester indépendante des puissances financières et industrielles ? Où l’on insisterait sur la place qu’elle donne quotidiennement aux jeunes et à ceux qui se mobilisent pour bâtir des jours meilleurs ? Est-ce que ça pourrait exister, une revue de presse dans laquelle le journal de Jaurès serait vanté comme un « bouillon de culture de gauche » tourné vers le monde ? Où seraient cités ses journalistes pour leur « dent dure » envers les détracteurs du mouvement social ? Cette revue de presse a bel et bien eu lieu. Arrivée avant le levée du jour, l’équipe des Matins, présentés par Guillaume Erner, investit les locaux. François Cusset soutient Politis. Nous poursuivons la souscription. Turbulences09. Une souscription pour faire face à nos besoins financiers. A la fin de l’éditorial fondateur de l’Humanité, Jean Jaurès déclarait que : « Faire vivre un grand journal sans qu’il soit à la merci d’aucuns groupes d’affaires est un problème difficile, mais non pas insoluble ».

Une souscription pour faire face à nos besoins financiers

Ce défi, depuis cent-dix ans, des générations de salariés et de militants de l’Humanité l’ont relevé, au prix d’efforts et de sacrifices considérables. L’idée a pu s’installer que le journal, puisqu’il s’en était toujours sorti, continuerait à franchir les obstacles. Rien n’est moins sûr aujourd’hui. Regardons les choses en face ! Aucun quotidien, aucun hebdomadaire n’est en bonne santé. Votre soutien est indispensable pour l’avenir de l’Humanité. Il ne se passe plus de semaines dans notre pays, comme dans le monde entier, sans que l’on apprenne les difficultés d’un journal, sa fermeture ou sa revente.

Votre soutien est indispensable pour l’avenir de l’Humanité

Est à l’œuvre un cocktail explosif où se mélangent crise du débat public et crise de la lecture de la presse écrite ; difficultés d’accès à celle-ci à cause du recul du nombre de points de vente ; modification des modes de lecture ; prix relativement élevé des journaux, alors que le pouvoir d’achat est compressé ; recul des recettes publicitaires et des recettes de diffusion. Tout cela accélère, depuis plusieurs mois maintenant, des difficultés déjà anciennes auxquelles menace de s’ajouter, dans les prochaines semaines, une augmentation des tarifs postaux au mépris d’un accord signé entre l’État, La Poste et les éditeurs de journaux.

Quel est le but de cette campagne contre l’Humanité ? Nos voeux. En 2014 l’Humanité se rénove pour vous Nos meilleurs vœux accompagnent chacune et chacun d’entre vous ainsi que vos proches.

Nos voeux

Vœux de solidarité, de justice et de paix, pour qu’enfin advienne l’ère de l’humanité. Des vœux qui ne peuvent devenir réalité que par un puissant mouvement populaire, unitaire. Vivre mieux sur la planète n’a jamais été aussi possible. Et pourtant, cela apparaît comme inaccessible pour l’immense majorité tant ce pouvoir, comme l’a encore fait le Président de la République lors de ses vœux, ne fait que réciter et mettre en œuvre les directives européennes qui nous mènent dans le mur. Sans une inlassable action pour l’universelle justice sociale, se conjuguant avec un renouveau complet de la démocratie et pour une planète durable et vivable, sans tourner le dos au stupide dogme capitaliste de la concurrence prétendument libre, notre monde continuera à être menacé par de multiples tensions, fragmentations diverses et l’infernal fracas des armes. Bonne année à vous. Le sens profond d’une nouvelle Humanité.

Etre fidèle à Jean Jaurès. En ce centième anniversaire de l’assassinat de Jean Jaurès, « ce héros mort au devant des armées », une longue procession de personnalités, habituées à le citer à la fin des banquets, de récupérateurs, de manipulateurs de sa pensée, se déploie dans la grande sphère médiatique, bien loin des idéaux du fondateur de « L’Humanité » et député du Tarn.

Etre fidèle à Jean Jaurès

Beaucoup font semblant de le pleurer pour mieux continuer à encenser Clémenceau tout en se retrouvant le plus souvent du côté des fauteurs de guerres aux quatre coins du monde. « Il n’est pas si facile de récupérer l’héritage de Jean Jaurès » LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Raphaëlle Besse Desmoulières Cent ans après la mort de Jean Jaurès, assassiné le 31 juillet 1914, l'historien Gilles Candar, président de la Société d'études jaurésiennes et coauteur avec Vincent Duclert de Jean Jaurès (Fayard, 688 p., 27 €), revient sur l'héritage très disputé, y compris à droite, de cette figure de gauche.

« Il n’est pas si facile de récupérer l’héritage de Jean Jaurès »

A quel moment l'héritage de Jaurès a-t-il commencé à être revendiqué et par qui ? Dès le départ. Comme il meurt à la veille de la guerre, deux camps se constituent : ceux qui mettent en avant la défense nationale et ceux qui expliquent qu'il faut se défendre mais pas faire de la guerre un absolu, maintenir un langage internationaliste. 110 ans d’Humanité.

Le quotidien a dû surmonter de multiples difficultés financières, des tracasseries diverses, la censure exercée contre lui, voire son interdiction dans les années noires de la Seconde Guerre mondiale où la parution est interdite par le gouvernement Daladier, fin août 1939.

110 ans d’Humanité

L’Etat s’attaque à la presse en ligne - Page 2. Www.aquiappartientvotrejournal.fr. TVA sur la presse : « Le droit est avec vous » - Page 3. Le Parlement a adopté la baisse de la TVA à 2,1% pour la presse en ligne. Le Parlement a définitivement adopté lundi, par un vote des sénateurs, la baisse de la TVA pour la presse en ligne à 2,1% au lieu de 20%, comme pour la presse imprimée. Le Sénat a voté conforme a l'unanimité le texte déjà adopté le 4 février par l'Assemblée nationale. Ce texte, déposé par les députés socialistes Bruno Le Roux et Patrick Bloche, concrétise l'engagement du gouvernement qui a promis le 17 janvier d'aligner au plus vite la TVA de la presse en ligne sur la presse papier. Le gouvernement a d'ailleurs déclaré l'urgence sur ce texte (une seule lecture par Chambre).

TVA : une victoire pour toute la presse (et pour ses lecteurs)