Escroqueries et autres abus

Facebook Twitter
« C’est un peu comme dans les pays en développement : c’est souvent celui qui crie le plus fort contre la corruption qui est le plus corrompu. » Cette comparaison, faite par un haut dirigeant socialiste, résume la situation paradoxale que connaît aujourd’hui le PS du Pas-de-Calais, l'une des trois plus importantes fédérations de France : un renouvellement du personnel politique sans renouveau. Nombreux sont les barons et élus qui endossent désormais le costume de chevalier blanc dans le bassin minier. Ils ont bien senti le vent tourner après les épisodes des derniers mois : exclusion du PS de Jean-Pierre Kucheida, député et maire de Liévin visé par quatre enquêtes préliminaires, suivie de sa défaite cinglante aux ... PS du Pas-de-Calais: la rénovation bégaie PS du Pas-de-Calais: la rénovation bégaie
cyberaction Faisons tomber les masques du CRAD 40! cyberaction : Faisons tomber les masques du CRAD 40! [ 5 616 participations ] cyberaction mise en ligne le vendredi 19 octobre 2012 cyberaction Faisons tomber les masques du CRAD 40!
L’affaire Ikea prend de l’ampleur. Dans le cadre d’une vaste entreprise d’espionnage de ses salariés et de ses clients, la filiale française du géant mondial du meuble n’a pas seulement eu accès aux fichiers confidentiels « Stic », des immatriculations ou des permis de conduire, comme l’a rapporté mercredi Le Canard enchaîné. La multinationale a aussi recueilli des informations protégées sur les comptes bancaires personnels de certaines de ses « cibles », selon des documents internes au groupe, récupérés par Mediapart. Espionnage: de nouveaux mails accablent Ikea, des policiers soupçonnés - Page 3 Espionnage: de nouveaux mails accablent Ikea, des policiers soupçonnés - Page 3
Escroquerie la taxe carbone: jusqu' 7 ans de prison ferme requis Des peines d'un an de prison avec sursis à sept ans de prison ferme ont été requises mardi devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre d'une quinzaine de prévenus, dont six sont impliqués dans une vaste escroquerie à la taxe carbone, la première du genre jugée en France. Lors de son réquisitoire, le procureur Bruno Nataf a dépeint «un système hiérarchisé, organisé», avant de requérir une peine de sept ans de prison et un million d'euros d'amende à l'encontre de Fabrice Sakoun, considéré par l'accusation comme le cerveau de l'escroquerie. Des peines d'un an de prison avec sursis à six ans ferme ont été requis contre les autres prévenus, pour la plupart assorties d'amende. Escroquerie la taxe carbone: jusqu' 7 ans de prison ferme requis
Un emploi fictif à la Caisse des dépôts - Page 2 C’est une histoire minuscule en marge des grandes manœuvres dont Veolia est actuellement l’objet mais qui en dit long sur les mœurs du capitalisme à la française : selon nos informations, l’actuel directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Augustin de Romanet, dont le mandat arrive à échéance le 7 mars prochain, a demandé à garder une fonction au sein de l’institution financière, et cela dans le seul souci de conserver le mandat d’administrateur qu’il détient à ce titre au sein du leader mondial des services collectifs. Officiellement, Augustin de Romanet doit certes abandonner le 7 mars ses fonctions de directeur général de la CDC. Ainsi en a décidé Nicolas Sarkozy, qui a renvoyé ... Un emploi fictif à la Caisse des dépôts - Page 2
Voici un tournant majeur dans l’enquête sur le volet français de la fraude Madoff : selon de très bonnes sources, une mise en examen de BNP Paribas est désormais plus que probable. C’est un arrêt en date du 30 janvier 2012 de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris, dont Mediapart a eu connaissance, qui est à l’origine de ce spectaculaire rebondissement. Faisant référence à la plainte du liquidateur américain du groupe Madoff, cet arrêt – que nous avons pu lire grâce à une source au Palais de justice de Paris mais dont nous n’avons pas pu conserver une copie – souligne que la banque BNP Paribas a perçu, au travers de certaines de ses filiales gestionnaires et dépositaires de certains fonds Madoff off shore, ... Madoff : vers une mise en examen de BNP Paribas Madoff : vers une mise en examen de BNP Paribas
Bonjour, J’adore vos émissions, même si parfois j’ai des réserves ou que je ne partage pas votre point de vue. J’apprécie énormément la démarche militante et le regard parfois partial, qui découle de cet engagement. Bravo pour votre excellent travail. Je voudrais réagir à cette émission sur les "pigeons", sur trois points : Les pigeons d’Apollonia Les pigeons d’Apollonia