background preloader

EAU

Facebook Twitter

Moins de "boues rouges", les efforts d'Alteo reconnus - L'Usine des Matières premières. La réunion, le 3 février, de la Commission de suivi de site instituée par la Préfecture des Bouches-du-Rhône pour surveiller les rejets d'Alteo en Méditerranée semble être tombée à point nommé.

Moins de "boues rouges", les efforts d'Alteo reconnus - L'Usine des Matières premières

Le 24 janvier, la Commission européenne avait réclamé au gouvernement d'exposer précisément les raisons qui l'ont conduit à accorder pour six ans à l'industriel une autorisation d'évacuer ses résidus liquides (les fameuses "boues rouges") dans le parc national des calanques. Elle lui demandait aussi d'exposer comment il en contrôlait la toxicité. Quelques semaines plus tôt, France Nature Environnement avait déposé un recours devant le tribunal administratif de Marseille contre cette autorisation, dans l'objectif de réduire le délai de dérogation et d'imposer à Alteo le respect absolu des valeurs limites de ses polluants (aluminium, arsenic, fer...) au prétexte qu'il avait "d'ores et déjà bénéficié de nombreuses années pour satisfaire à cette exigence".

Poissons sans danger Jean-Christophe Barla. Boues rouges à Mange-Garri : "Nous ne nous prononçons pas sur l'impact sanitaire en général" [Industrie] Alteo (Gardanne) : nouveau satisfecit pour Alteo après la réunion du de la commission de suivi de site. Stéphane Bouillon, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, a présidé jeudi 2 février 2017 la quatrième réunion de la commission de suivi de site (CSS) des installations de l’usine Alteo de Gardanne et du site de stockage de Mange-Garri à Bouc-Bel-Air.

[Industrie] Alteo (Gardanne) : nouveau satisfecit pour Alteo après la réunion du de la commission de suivi de site

Il s’agissait notamment de présenter les résultats des mesures de surveillance effectuées sur ces deux installations. Alteo et la Dreal ont présenté à cette occasion les résultats des mesures d’autosurveillance et des derniers contrôles inopinés menés de septembre à décembre 2016 sur les rejets en mer. Ces résultats respectent les valeurs limite de l’arrêté préfectoral du 28 décembre 2015 et se rapprochent des valeurs limites fixées pour 2022. Les pilotes expérimentaux pour la réduction des rejets montrent ainsi leur efficacité.

Des traitements complémentaires sont à l’étude pour atteindre les objectifs pour 2022 souligne la préfecture. Quel impact sur la biodiversité et la consommation ? Pollution métallique dans les Calanques : vers une résonance européenne ? La Commission européenne a demandé à la France des précisions concernant l'autorisation des rejets de process de l'industriel Alteo dans la Méditerranée.

Pollution métallique dans les Calanques : vers une résonance européenne ?

La 4e réunion de la commission de suivi de site tenue jeudi 2 février n'a pas abordé ce sujet. La polémique autour des rejets des effluents issus du process de l'industriel Alteo pourrait prendre une ampleur européenne : le Monde dans son édition du 26 janvier indique que la Commission européenne a interrogé les autorités françaises sur leurs motivations pour autoriser cette dérogation pour six polluants et demandé des précisions sur les mesures mises en place pour réduire les conséquences sur l'environnement comme la santé. Le Gouvernement dispose de dix semaines pour apporter des réponses.

"Nous vous confirmons que la Commission a adressé une demande aux autorités françaises, mais nous ne pouvons pas donner les documents de cette correspondance. L’Europe s’inquiète des autorisations accordées par l’Etat sur les « boues rouges » L’affaire des rejets de « boues rouges » de l’usine Alteo de Gardanne est de retour dans le débat médiatique.

L’Europe s’inquiète des autorisations accordées par l’Etat sur les « boues rouges »

L’Europe demande des comptes à l’Etat sur les dernières autorisations accordées à l’industriel. Didier Réault, président (LR) du parc national des Calanques, répond à nos questions. Suite à l’autorisation accordée par le gouvernement français à l’usine Alteo de Gardanne en décembre 2015, pour continuer de déverser des rejets liquides en Méditerranée pendant six ans, la Commission européenne vient de demander à l’État de s’expliquer sur ce sujet. Boues rouges : Alteo mise sur le tourisme industriel pour s’expliquer - Environnement. "J'espère me coucher un peu moins bête ce soir", confie une Gardannaise dont l'habitation dispose d'une vue plongeante sur l'usine Alteo, à Gardanne (Bouches-du-Rhône).

Boues rouges : Alteo mise sur le tourisme industriel pour s’expliquer - Environnement

Désireuse de la découvrir de l'intérieur, son attente aura été comblée au bout d'un parcours en bus dans l'unité de production et à pied dans les laboratoires le 15 octobre. Tout au long de l'année, l'office de tourisme de la ville propose des visites d'installations industrielles. Le point d'orgue se situe lors des "Indus'3 Days", dont la 1ère édition tenue en mars 2016, qui avait permis, outre Alteo, de pénétrer dans la centrale thermique d'Uniper, le Centre Microélectronique de Provence G.Charpak ou l'ancien puits minier Morandat.

Le mérou revient en Méditerranée après 30 ans. L’un des effets du réchauffement climatique est la disparition de certaines espèces de leur habitat naturel.

Le mérou revient en Méditerranée après 30 ans

Ce phénomène provoque des réactions en chaîne et déséquilibre la biosphère à petite ou grande échelle. Mais le mérou, poisson disparu de la mer Méditerranée depuis 30 ans, semble avoir repris ses petites habitudes au large de Marseille. Rédigé par Valérie Dewerte, le 28 sept 2016, à 10 h 30 min Le capitaine Cousteau l’avait surnommé « Jojo le Mérou » en 1955 : le mérou, espèce emblématique de la mer Méditerranée avait déserté les côtes Marseillaises depuis lors.

Au début des années 2000, seulement 66 exemplaires avaient été recensés par les plongeurs en charge de surveiller l’évolution de cette espèce de poisson. Alteo pourrait respecter les normes européennes plus vite que prévu - Environnement. "Au vu des derniers contrôles de juillet et août, la qualité des rejets aqueux de l'usine de Gardanne s'est améliorée.

Alteo pourrait respecter les normes européennes plus vite que prévu - Environnement

L'ensemble des paramètres rejetés respectent désormais les valeurs limites autorisées par l'arrêté préfectoral. Fête du MNLE 13 : le mariage de raison entre industrie et écologie. « Nous avons eu un beau texte à la COP 21 », témoignant de « la volonté de ne surtout pas remettre en cause le modèle économique dominant, le productivisme, principale cause de la pollution... » Christian Pellicani, représentant du MNLE, n'y va pas avec le dos de la cuillère pour mettre en évidence le fossé abyssal qui sépare les intentions des actes. « Nous sommes d'accord sur le constat, nous allons dans le mur... et on klaxonne avant de taper. » « Les enjeux environnementaux, politiques et sociaux sont indissociables », soutient Jean-Claude Cheinet du MNLE Paca, en prenant pour exemple, « la nécessaire réhabilitation de l'étang de Berre » dont « la demande de classement au patrimoine mondial de l'Unesco » par le député-maire (PCF) de Martigues, Gaby Charroux, en a surpris plus d'un.

Fête du MNLE 13 : le mariage de raison entre industrie et écologie

Les rejets de déchets d'Alteo respectent les normes estime la Préfecture. Stéphane Bouillon, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, a présidé ce lundi 26 septembre la 3e réunion de la CSS des installations de l'usine Alteo de Gardanne et du site de stockage de Mange-Garri à Bouc-Bel-Air.

Les rejets de déchets d'Alteo respectent les normes estime la Préfecture

Cette commission réunit l'ensemble des parties prenantes pour assurer un suivi des conditions d'exploitation des installations d'Alteo et débattre des perspectives d'avenir à la lumière des mesures prises par l'exploitant pour le suivi de la qualité des rejets aqueux de l'usine de fabrication d'alumine, des canalisations de rejet en mer, et du fonctionnement du site de stockage de Mange Garri. Lors de cette réunion, les conclusions des expertises portant sur la dispersion des émissions de poussières dans le voisinage du site de stockage de Mange Garri et leur radioactivité, ont été présentées.

Multiplication des sites de prélèvements Des études sur l'impact sanitaire sont en cours, les résultats seront connus en fin d'année. [Environnement] Alteo : satisfecit de l’Etat après le 3ème comité de suivi du site. Lors de la troisième réunion de la commission de suivi de site (composée de 5 collèges : l’État, Élus et collectivités territoriales ; riverains des installations classées ; exploitants des installations classées ; salariés des installations classées), et qui a été présidée lundi 26 septembre par le préfet, Alteo a présenté les derniers résultats des analyses sur les rejets en mer et l’état des recherches engagées pour définir une solution complémentaire de traitement de ceux-ci ainsi que les moyens mis en œuvre pour en assurer le suivi.

[Environnement] Alteo : satisfecit de l’Etat après le 3ème comité de suivi du site

Lors du rendez-vous, qui se déroulait peu après une manifestation qui a réuni une centaine d’opposants aux rejets d’Alteo sur le parvis de la Préfecture (dont les candidates à la primaire écologiste Cécicle Duflot et Michèle Rivasi), Alteo a pu montrer l’amélioration de la qualité des effluents liquides rejetés en mer et les progrès accomplis dans la recherche de solutions de traitement complémentaire.

"Boues rouges" : le bras-de-fer continue entre Valls et Royal. RECADRAGE. Le chef du gouvernement est intervenu après les prises de position de Ségolène Royal dans l'émission "Thalassa" vendredi 2 septembre 2016, puis dans ses interviews sur Europe 1 et dans Le Parisien/Aujourd'hui en France lundi. Dans l'émission de France 3 diffusée vendredi, Mme Royal avait de nouveau dit ne pas avoir pu s'opposer au Premier ministre fin 2015, concernant l'autorisation accordée à l'usine d'alumine Alteo de Gardanne (Bouches-du-Rhône) de poursuivre ses rejets polluants en Méditerranée.

"Ce n'est pas une querelle, a ensuite tempéré la ministre sur Europe 1. Thalassa fait un reportage et m'interroge sur la manière dont les décisions ont été prises (sur ce dossier). Alteo veut démontrer qu’il réduit les "boues rouges" - Métallurgie - Sidérurgie. "Il est grand temps de mettre fin à ces postures faciles qui veulent faire de l'économie et de l'emploi des ennemis de l'écologie", a indiqué, dans un communiqué le 5 septembre 2016, le président (LR) du conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi, en réponse aux propos de Ségolène Royal, durant l'émission "Thalassa" du 2 septembre, intitulée "Méditerranée, enquête sur une mer en danger".

La ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer pointait, une nouvelle fois, "le rejet des boues rouges" par l'usine d'alumines de spécialités Alteo de Gardanne au large de Cassis (Bouches-du-Rhône), dans le Parc national des Calanques. Elle rappelait son opposition à la position du Premier ministre, Manuel Valls, et à l'autorisation, accordée en décembre 2015 par le préfet des Bouches-du-Rhône, de poursuivre pour six ans le rejet d'effluents liquides, chargés en métaux.

Expérimentations en cours Campagne scientifique. Boues rouges : Royal tacle Valls - le Parisien. Un reportage de « Thalassa », diffusé hier soir, sur les boues rouges au large de Cassis (Bouches-du-Rhône) relance la polémique entre Manuel Valls et la ministre de l'Environnement sur l'opportunité de poursuivre ces rejets polluants dans la mer Méditerranée. Dans le document de France 3, Ségolène Royal revient sur la décision, fin 2015, d'autoriser pour six ans la poursuite de l'activité de l'usine Alteo, de Gardanne, qui a rejeté pendant cinquante ans des boues rouges, toxiques, en plein cœur de l'actuel parc national des Calanques.

L'industriel a dû modifier ses procédés de production d'alumine et ne rejette plus qu'un liquide filtré. Mais ses opposants le jugent toujours très polluant. A l'époque, Royal avait désapprouvé l'autorisation de la préfecture, affirmant que l'ordre était « venu du Premier ministre ». Le Parisien. "Boues rouges" : Manuel Valls recadre Ségolène Royal. [Environnement] Comment Ségolène Royal fait des rejets d’Alteo une affaire d’Etat.

Après ses critiques exprimées dans l’émission Thalassa vendredi dernier, et la mise au point de la préfecture et du Premier ministre sur ce dossier, on croyait que la ministre de l’Environnement allait lâcher le morceau. Que nenni ! Ce matin dans un entretien accordé au Parisien, la ministre déclare : « Je maintiens ma position. Cette décision n’est à mes yeux pas acceptable » , répète Ségolène Royal à propos de l’autorisation par l’Etat de la poursuite des rejets en mer (pas de boues rouges mais un rejet liquide sous normes strictes). Et d’affirmer: « Je ne lâcherai pas ce dossier. » Une nouvelle déclaration qui a eu le don de faire réagir le président de la Région Paca, Christian Estrosi. Le président LR de la Région Paca conclut : « Et pourquoi ne pas dire les choses comme elles sont ? La énième sortie de Ségolène Royal a également provoqué une nouvelle réaction du Premier ministre. [Dossier] Rejets en mer d’ Alteo : la course contre la montre pour trouver la meilleure solution.

Pour l’ensemble du personnel de l’usine Alteo, basée à Gardanne, le compte à rebours a commencé depuis l’accord préfectoral de poursuite de l’activité (sous conditions de respect des dépassements des limites réglementaires dans les rejets liquides) de décembre dernier. Celui-ci qui fixe la date de fin d’exploitation dans les conditions actuelles au 31 décembre 2021 est trop court pour espérer un répit dans la recherche d’une solution de rejets respectant tous les critères européens.

Ce délai est trop long pour prendre une décision dans la précipitation qui en exclurait une autre. Alteo n’a guère plus de 18 mois (jusqu’à mi 2017) pour mettre en place le nouveau process qui permettra d’espérer poursuivre au-delà de 2021 son activité. Car il ne suffit pas d’imaginer en laboratoire la solution miracle. Comment on a sauvé la Méditerranée de la pollution. EN IMAGES - Avec moins de 1 % de la surface mondiale des océans, la Méditerranée concentre 9 % de leur biodiversité ! Longtemps menacée, la «mer au milieu des terres» va mieux, et des solutions existent pour la protéger plus encore. Peau tannée par le soleil de Provence, regard vif, le biologiste marin Nardo Vicente fêtera au mois d'août ses 80 printemps. Une vie passée dans les eaux de Méditerranée, au cours de plus de 10.000 plongées… Toujours responsable scientifique de l'Institut océanographique Paul Ricard (IOPR), 44 ans après en avoir fondé l'équipe de recherche sur l'île des Embiez, dans le Var, il s'émerveille comme au premier jour face à «sa» Méditerranée.

Altéo à #Gardanne réagit à l'émission "Envoyé spécial" sur France 2. Des avancées dans le traitement des eaux résiduelles d’#Alteo. Un réservoir de stockage de dioxyde de carbone vient de prendre place à proximité des installations de traitement des eaux au sein de l’usine d’alumine. Après des tests concluants en laboratoire, l’industriel travaille in situ, sur un dispositif-pilote consistant à injecter du CO2 dans l’effluent. Les chercheurs ont en effet observé que ce traitement permettait de neutraliser la soude et de précipiter les métaux dissous. Une avancée encourageante dans la recherche de solutions pour atteindre d’ici 2021, les seuils fixés par arrêté préfectoral. « On va vite », se félicite le directeur des opérations, Eric Duchenne, « avec ce procédé, on génère des résidus en quantité importante, qu’on va pouvoir étudier », l’un des enjeux étant de trouver des utilisations potentielles à cette partie solide résiduelle.

Alteo : l'usine de Gardanne face à ses rejets en mer. Il y a déjà eu, en décembre 2015, les filtres-presses qui permettent désormais de séparer les résidus solides (les boues rouges) des effluents liquides. Puis, en début d'année, l'unité de filtration desdits effluents qui a permis, assure l'industriel, de passer de 250 mg de matières en suspension par litre de rejets liquides au sortir des filtres-presses à 5 à 10 mg/l après ce deuxième filtrage. Pour la direction d'#Alteo, « la concentration de métaux est en deçà des seuils fixés » Alteo pris en flagrant délit - Libérons.

Pollution : alteo à nouveau épinglée pour des rejets excessifs dans les calanques. Boues rouges : Nouveaux rejets dans les Calanques. Pollution aux boues rouges : 6 mois après, les rejets dans les calanques continuent. La préfecture des Bouches-du-Rhône a enjoint l'industriel Alteo de se conformer d'ici fin août aux normes fixées fin 2015, lorsqu'il avait obtenu l'autorisation de poursuivre son activité de production d'alumine, malgré les critiques des écologistes. Dans un arrêté de mise en demeure, publié sur son site, la préfecture relève plusieurs manquements, notamment des rejets excessifs d'antimoine ou de mercure.

Boues rouges: Les rejets en mer de l'usine Alteo ne sont pas conformes. Calanques : les rejets de boues rouges autorisés. Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le. Bouches-du-Rhône : trois questions pour comprendre l'autorisation des rejets de boues rouges dans le parc national des Calanques. Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le.

Boues rouges : les écologistes fous de rage face à la décision de Manuel Valls. Par Jean-Louis Pacull , Camille Kaelblen Le couac entre Ségolène Royal et Manuel Valls aura fini par gagner la gauche écologiste. Mercredi 30 décembre, la ministre de l'Écologie avait écharpé Manuel Valls, l'accusant d'avoir autorisé le Préfet de la région Paca à rejeter des boues rouges jugées toxiques dans le parc national des Calanques, en pleine mer Méditerranée. Matignon s'est aussitôt défendu, assurant que cette décision avait été prise par une commission indépendante. [Gardanne] Pour Alteo, « les boues rouges, c’est fini » Boues rouges : Matignon répond à Ségolène Royal. Bouches-du-Rhône : les boues rouges pourront continuer à être rejetées dans les calanques. ALTEO – boues rouges : Madame Royal, il y a des noms qui résonnent dans l’histoire. Alteo : la commission d'enquête dit oui.

Calanques : un pas de plus pour les rejets d'Alteo. BOUES ROUGES : ALTEO UN PAS VERS LA TRANSPARENCE. Affaire des boues rouges : pour Alteo, les jeux sont faits. Affaire des boues rouges : pour Alteo, les jeux sont faits. [#BouesRouges] Danielle Millon : " Attendre 4 à 5 ans me paraît un délai raisonnable " Bouches-du-Rhône: La Ciotat se soulève contre les boues rouges. L'environnement à l'ordre du jour du conseil municipal. Ce que les communes, près desquelles passe le tuyau des rejets Altéo, doivent savoir avant de délibérer… Bouches-du-Rhône: La Ciotat se soulève contre les boues rouges. Pour connaître l’intervention censurée d’un scientifique lors de la réunion publique sur les rejets d’Altéo. Boues rouges : dossier de presse des Collectifs littoral. Pour connaître l’intervention censurée d’un scientifique lors de la réunion publique sur les rejets d’Altéo. [Environnement] Rejet de l'usine Alteo de Gardanne : un débat public sous tension.

Les boues rouges en Méditerranée au centre d'une réunion publique à Gardanne - France 3 Provence-Alpes. Altéo. Des eaux et débat. #Gardanne : le débat des boues rouges sur la place publique. Les pêcheurs de Côte d'Azur demandent l'interdiction des rejets de boues rouges. Département : Boues rouges. La Ville de Gardanne au soutien d'Altéo. Les élus écologistes régionaux défavorables à la poursuite des rejets liquides en mer de l’entreprise ALTEO de Gardanne - PACA - Groupe des élus Europe Ecologie/Les Verts. BOUES ROUGES : LA VILLE DE MARSEILLE VOTERA LE 14/09/2015. De l’urgence de dépolluer le débat sur les boues rouges. Mobilisation contre les rejets en mer de l'usine de Gardanne. Rejet des boues rouges à Gardanne : l'enquête publique a débuté. Rejet des boues rouges à Gardanne : l'enquête publique a débuté. Pollution maritime....BOUES ROUGES... - une Normandie solidaire dans un Monde positif.

Rejet de boues rouges dans les calanques : la population consultée. Les boues rouges à Cassis, ça va continuer ? [Environnement] Le député François-Michel Lambert veut aider Alteo à produire « des eaux d'irrigation » Boues rouges dans les Calanques. Une enquête publique est ouverte. Calanques : finis les bains de boues rouges...pour l'instant ! - Néoplanète. Rejet de boues rouges dans les Calanques : début de l'enquête publique. « Boues rouges », l’autorisation de rejet en question. Rejet de boues rouges dans les Calanques: une enquête publique débute ce lundi - France 3 Provence-Alpes.

Département : Boues rouges. Aixois, Gardannais et Marseillais consultés. Calanques de Marseille-Cassis : stoppons le rejet des boues rouges et eaux résiduaires. PECHINEY LA FACTURE : 1000 EMPLOIS LIES A LA MER DETRUITS. LES BOUES ROUGES ? LA MER toujours VIOLÉE ... Calanques : une nouvelle enquête sur les boues rouges débutera en août. Bouches-du-Rhône : enquête publique sur les rejet de boues rouges dans les Calanques. Gardanne, le scandale des boues rouges. Rejet des boues rouges à Cassis : entre chantage et séduction… Boues rouges : lettre du prud’homme de La Ciotat à Ségolène Royale, ministre de l’écologie.

Le dossier noir des boues rouges de Gardanne. ALTEO : La Préfecture communique - Préfecture des Bouches du Rhône. Calanques : ouverture d'une enquête publique sur les rejets de boues rouges - France 3 Provence-Alpes. Calanques : ouverture d'une enquête publique sur les rejets de boues rouges - France 3 Provence-Alpes. Enquête sur les boues rejetées par Alteo - Publications Societe.com. Rejet de boues rouges dans les Calanques: une enquête publique à la mi-août. Marseille: Enquête publique à la mi-août sur les rejets de boues rouges dans les Calanques. Lagazette.fr » Rejet de boues rouges dans les Calanques : une enquête publique à la mi-août » Print. "L’enquête publique sur Alteo débutera le 17 août prochain" BOUES ROUGES. LE RAPPORT D'EXPERTS 1965 - INERTES ? BOUES ROUGES : Mme ROYAL ME REPOND - LE PREFET SAISI.

BOUES ROUGES: DIALOGUE AVEC LES AUTORITES ? BOUES ROUGES: DIALOGUE AVEC LES AUTORITES ? La Méditerranée empoisonnée, par Barbara Landrevie (Le Monde diplomatique, mai 2015) BOUES ROUGES : CHIMIE ET FINANCES TOXIQUES ? François Cosserat : « Mettre l’accent sur le développement partagé » Ségolène Royal plonge dans les eaux troubles d’Alteo. Ces boues rouges au milieu du Parc des Calanques... BOUES ROUGES : LE RAPPORT ANSE - LES ELUS SOUS PRESSION. Le fléau des boues rouges : un véritable poison en mer comme sur terre.

BOUES ROUGES : LA CIOTAT- CASSIS- PARC DES CALANQUES. « Boues rouges » d’Altéo, les études du BRGM et de l’ANSES enfin accessibles. Mange-Garri : Ségolène Royal veut une expertise indépendante.