background preloader

Emploi

Facebook Twitter

Quel est votre profil professionnel ? Accueil Pôle emploi TV. Ce que vous auriez aimé savoir avant un entretien d’embauche. Pour réussir un entretien d’embauche, le secret c’est… la préparation.

Ce que vous auriez aimé savoir avant un entretien d’embauche

Bien entendu. Et qui dit préparation dit connaissance de l’exercice, de ses règles et de ses acteurs. C’est un condensé des deux que propose le site id-carrières.com à travers la traduction d’une infographie publiée à l’origine par l’institut américain de cours en ligne Classes and Careers (infographie originale). Intitulée « Ce que vous auriez aimé savoir avant un entretien de recrutement », elle brosse un portrait-robot de l’entretien d’embauche. Il dure en moyenne 40 minutes, mais tout se joue dans les 90 premières secondes. Dans cette infographie récapitulative, sont rappelées également les principales erreurs, que commettent les candidats en entretien d’embauche. Y sont rappelés aussi les éléments qui comptent lors de cette première rencontre professionnelle : la tenue vestimentaire, l’attitude, la démarche, l’expression orale et la confiance inspirée par le candidat. Elodie Buzaud © Cadremploi. Entretien d'embauche : 10 questions pièges.

Les questions illégales en entretien d'embauche. Qu'un recruteur cherche à cerner votre personnalité, c'est son droit.

Les questions illégales en entretien d'embauche

Mais que vous souhaitiez préserver votre vie privée, c'est aussi le vôtre. Si les employeurs ont parfois du mal à ne pas franchir la barrière de l'intime, la loi est pourtant claire sur le sujet et protège les candidats. Le pouvoir d'investigation de l'employeur est en effet limité et encadré. "L'article L. 1221-6 du Code du travail stipule ainsi que les informations demandées doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles", explique Yasmine Bakhoum, avocate spécialiste en droit social. Monentretiendembauche.sfr. Simulateur d'entretien de recrutement - APEC.

Tout pour ne pas se faire trahir par son langage corporel lors d’un entretien d’embauche. >> Dossier conseillé : Mettre toutes les chances de son côté pour réussir un entretien d'embauche D'après un sondage mené par CareerBuilder France début 2015, 37% des employeurs savent si un candidat peut convenir dès les 5 premières minutes.

Tout pour ne pas se faire trahir par son langage corporel lors d’un entretien d’embauche

Vous devez donc faire forte impression dès le premier contact visuel. Quelles sont donc les erreurs à éviter ? La moitié des recruteurs disent qu'un manque de contact visuel, une absence de sourire, et le fait de gigoter font partie des erreurs de langage corporel les plus courantes. Pour ne pas perdre toute chance de décrocher le poste en raison du langage de votre corps, voici ce qui peut vous desservir lorsque vous passez un entretien de recrutement : Lorsque vous avez fait acte de candidature et que vous êtes reçu en entretien, vous devez, autant que faire se peut, adopter une attitude la plus neutre possible.

Quel est votre profil professionnel ? Communication non verbale : ces gestes qui vous trahissent - Articles - Bien-être. Votre interlocuteur vous inonde de paroles ou, au contraire, se fait discret.

Communication non verbale : ces gestes qui vous trahissent - Articles - Bien-être

Comment cerner la personne qui se trouve devant vous? Est-elle honnête avec vous? Comment se sent-elle? Plusieurs signes ne mentent pas lorsque vient le temps de découvrir les véritables sentiments de votre interlocuteur. Et il ne pourra rien faire pour les dissimuler. En fait, la communication passe par le langage, mais aussi par de petits gestes révélateurs, posés inconsciemment. Le mensonge En observant votre interlocuteur, vous serez en mesure de déterminer s'il dit la vérité ou s'il ment. Le menteur Il aura tendance à dissimuler son visage; Ses narines frémiront légèrement; Il clignera plus rapidement des yeux; Ses yeux fixeront un point vers la droite. L'honnête Au contraire, la personne qui s'exprime avec franchise se penchera légèrement vers vous, buste en avant, dans une allure plus détendue; Ses pupilles seront généralement dilatées; Son sourire sera chaleureux; Ses jambes et ses bras, décroisés.

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien. Il n'y a pas que vos paroles qui sont analysées lors d'un entretien d'embauche.

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien

Les recruteurs vous évaluent aussi sur votre attitude et votre façon de vous tenir. Et certains gestes ont le don de les énerver. Tout pour ne pas se faire trahir par son langage corporel lors d’un entretien d’embauche. La communication. Ces gestes qui vous trahissent. Nouvelle édition du best-seller de Joseph Messinger dans une version remaniée et augmentée avec plus de 300 illustrations inédites !

Ces gestes qui vous trahissent

Allumer une cigarette, croiser les jambes, passer la main dans nos cheveux, chacun de nos gestes les plus anodins traduit nos pensées les plus secrètes. Ces mouvements que nous faisons - notre communication non verbale disent les psys - expriment de l'anxiété, la satisfaction d'un désir, un sentiment de culpabilité, de la frustration, etc. Aucune manifestation affective n'échappe à sa traduction corporelle. Avec ce livre, vous aurez en main un véritable décodeur gestuel ! Voici une mine d'informations pour décrypter le langage de votre corps. Un guide pratique organisé de façon alphabétique pour une lecture « zapping » ludique et instructive. Entretien d'embauche : les 6 gestes qui comptent.

Ce que les DRH attendent en premier, en matière de communication non verbale ?

Entretien d'embauche : les 6 gestes qui comptent

1 - Que les candidats les regardent droit dans les yeux, quelles que soient les questions posées... La façon dont le candidat garde un contact visuel avec l’interlocuteur qui le reçoit est en effet déterminant pour 91,5% des DRH. 2 - Second point d’importance, quasi égale, pour 90% des DRH : la gestuelle des candidats lorsque ceux-ci les écoutent (jambes et/ou bras croisés, mains jointes ou ouvertes, position assise…). 3 - Vient ensuite la poignée de main, qui doit être franche et ferme, ce à quoi sont sensibles 87% des DRH consultés par OfficeTeam. 4 - Les recruteurs prêtent enfin une attention tout aussi importante (87%) à la gestuelle des candidats lorsqu’ils s’expriment. 5 - Sans oublier la façon dont le candidat se tient sur sa chaise, de préférence bien droite : un élément pris en compte par 86,5% des responsables de recrutement.