background preloader

Les banquiers

Facebook Twitter

Liste de banques par pays. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste de banques par pays

Il n’existe pas pour l’instant, à la différence d’autres secteurs économiques (par exemple : pétrole, automobile, informatique…) de groupes bancaires d’envergure mondiale au niveau des parts de marché (sauf dans certaines niches d’activité liées aux opérations financières importantes et à très haute technicité). De ce fait la liste reste segmentée par pays mais mentionne les regroupements transfrontaliers récents ou en cours. Europe[modifier | modifier le code] Allemagne[modifier | modifier le code] Belgique[modifier | modifier le code] Banques étrangères implantées en Belgique[modifier | modifier le code] World Bank Group - Wikipedia, l'encyclopédie libre. The World Bank Group (WBG) is a family of five international organizations that make leveraged loans to poor countries.

World Bank Group - Wikipedia, l'encyclopédie libre

It is the largest and most famous development bank in the world and is an observer at the United Nations Development Group.[2] The bank is based in Washington, D.C. and provided around $30 billion in loans and assistance to "developing" and transition countries in 2012.[3] The bank's stated mission is to reduce poverty.[3] Réserve fédérale des États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réserve fédérale des États-Unis

La Réserve fédérale (officiellement Federal Reserve System, souvent raccourci en Federal Reserve ou Fed) est la banque centrale des États-Unis. Elle a été créée le 23 décembre 1913 par le Federal Reserve Act dit aussi Owen-Glass Act, à la suite de plusieurs crises bancaires, dont la panique bancaire américaine de 1907. Son rôle a évolué depuis et elle a renforcé son indépendance lors de l'instabilité monétaire des années 1975-1985. Le Congrès des États-Unis a défini trois objectifs de politique monétaire dans le Federal Reserve Act : plein emploi, stabilité des prix, et taux d'intérêt à long terme modérés[1].

Les deux premiers sont souvent appelés le « double objectif » ou « double mandat » de la Fed[2]. Banque de France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Banque de France

Banque de France Eurosystème La Banque de France est la banque centrale de la France. Il s'agit d'une institution bicentenaire, de capital privé lors de sa création le 18 janvier 1800, puis devenue propriété de l'État en 1945[4]. Banque d'Angleterre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Banque d'Angleterre

La Banque d'Angleterre (en anglais, Bank of England) est la banque centrale du Royaume-Uni, située dans la Cité de Londres. Société de droit privée durant deux siècles et demi, elle est nationalisée en 1946 puis devient en 1998, un organisme public indépendant du gouvernement, contrôlé uniquement par le Trésor. Sa principale mission reste consultative au niveau de la politique monétaire. Elle est connue sous le nom de « La vieille dame de Threadneedle Street » (« The old lady of Threadneedle street »)[1]. Histoire de la Banque d'Angleterre[modifier | modifier le code] Deutsche Bank. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deutsche Bank

Deutsche Bank AG Logotype de la Deutsche Bank La Deutsche Bank AG, couramment appelée Deutsche Bank, est la plus importante banque allemande, fondée en 1870 et basée aujourd'hui à Francfort-sur-le-Main. Investisseur institutionnel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Investisseur institutionnel

Les investisseurs institutionnels, également appelés grands investisseurs, sont des organismes collecteurs de l'épargne qui placent leurs fonds sur les marchés. Il s'agit principalement de sociétés d'investissement, de fonds de pension, d'organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) ou de sociétés d'assurance. Ils stabilisent l'actionnariat par moments et leur retrait peut provoquer de lourdes chutes des valeurs concernées.

Ils sont définis par le nouveau système international de comptabilité nationale, SCN 93 et les déclinaisons par pays de ce système[réf. souhaitée]. Les investisseurs institutionnels sont surnommés familièrement zinzins[1]. En France, il existe depuis 2011 un site web entièrement dédié aux investisseurs institutionnels : www.institinvest.com. Crédit agricole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crédit agricole

Crédit agricole Logotype du Crédit agricole. Crédit lyonnais. BNP Paribas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

BNP Paribas

Pour les articles homonymes, voir BNP. BNP Paribas S.A. Generali. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Generali

Generali Assicurazioni Generali S.P.A. (BIT : G) est une très importante compagnie d'assurances italienne, fondée à Trieste en 1831. C'est la troisième compagnie d'assurance au monde, derrière Allianz et AXA. Histoire[modifier | modifier le code] Les fondateurs du groupe sont des marchands ou des hommes d'affaires désirant assurer leur propre commerce. Dates clés : Implantations[modifier | modifier le code] Présence mondiale du groupe Generali Aujourd'hui premier assureur italien et troisième assureur européen, Generali est un des groupes européens les mieux implantés dans le monde, avec 118 compagnies d'assurances opérant dans 70 pays sur tous les continents et totalisant près de 70 millions de clients[2].

AXA. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Axa Logo de Axa Axa est un groupe international français spécialisé dans l'assurance depuis sa création, et dans la gestion d'actifs depuis 1994. BPCE. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. BPCE (sigle de Banque populaire Caisses d'épargne) est l'organe central commun aux Banques populaires et aux Caisses d'épargne. Il est issu de la fusion de la Caisse nationale des Caisses d'épargne et de la Banque fédérale des Banques populaires. Le groupe comprend l'ensemble des entreprises qui composaient les deux groupes bancaires, ainsi que leurs filiales propres et communes. Historique[modifier | modifier le code] BPCE a été créé le 31 juillet 2009, après la tenue des assemblées générales extraordinaires des groupes Caisse d'épargne et Banque populaire, qui ont entériné la création du nouvel organe central[1].

Natixis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Natixis Natixis est la banque de financement, de gestion et de services financiers du groupe BPCE, issue de la fusion des groupes Caisse d'Épargne et Banque Populaire. L’entreprise intervient dans les métiers de la Banque Grande Clientèle, de l’Épargne et des Services Financiers Spécialisés et intègre des équipes de recherche en économie. Groupe Caisse d'épargne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Groupe Caisse d'épargne Le groupe Caisse d'épargne était jusqu'en un groupe bancaire français constitué autour des 17 Caisses d'Épargne françaises.

Ce groupe a fusionné avec celui des Banques populaires, opération entérinée le . La nouvelle entité, dont le nom est Groupe BPCE, devient le deuxième groupe bancaire français[1]. Au sein du Groupe BPCE, les deux enseignes commerciales, Caisse d'épargne et Banque populaire, subsistent. Il n'y a donc plus de « Groupe Caisse d'épargne » depuis juillet 2009, mais un seul groupe bancaire : BPCE ; et deux principales enseignes (marques) commerciales : Banque Populaire et Caisse d'Épargne (sans compter les nombreuses autres enseignes de ce nouveau Groupe). Banque palatine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Banque Palatine Logo de la Banque Palatine La Banque Palatine est une banque d'entreprises et de particuliers. Elle se définit comme une banque de taille intermédiaire au service des ETI (Entreprises de taille intermédiaire) et de la gestion de patrimoine.

Crédit foncier de France. Banque populaire. Nexity.

Dynastie Rothschild

Dynastie Rockefeller. Goldman Sachs. Morgan et fils.