background preloader

3e5

Facebook Twitter

CLASSE DE 3E5 Opinion et médias

EMC 3e. Une première approche du terme "information(s)" CHRONOLOGIE. Liberté de la presse et des journalistes. Le pluralisme des médias. Histoire des sondages d’opinion. Histoire des sondages d’opinion La quantification des faits sociaux a de tout temps intéressé les pouvoirs centraux.

Histoire des sondages d’opinion

Au Moyen-Âge, des recensements de soldats et d’habitants étaient effectués afin de lever des armées et de collecter les impôts. En France, les intendants royaux étaient à l’affût de toute information sur les habitants des communes, leurs biens, leurs revenus, mais aussi les éventuelles résistances de la part de certaines catégories de sujets. Ainsi, l’administration de Louis XV réalise-t-elle en 1745 ce qui est considéré comme la première forme des grandes enquêtes d’opinion.

Au XIXème siècle, la police développe particulièrement ses activités d’observation, et porte son attention sur les mouvements qui agitent les « classes dangereuses » susceptibles de renverser les régimes en place. E. L’aspect qui semble fasciner les promoteurs des sondages en France est le miracle du traitement statistique non manipulable et rigoureux. Petite histoire des méthodes d’enquêtes par sondage. Contribution d’un statisticien Problème : comment, à partir d’un petit nombre d’individus interrogés, évaluer l’opinion d’une population ?

Petite histoire des méthodes d’enquêtes par sondage

En choisissant un échantillon représentatif dans la population, c’est-à-dire un ensemble d’individus n’ayant aucune caractéristique, liée au sujet de l’étude, qui soit différente du reste de la population. Les sondages d’opinion politiques se sont surtout développés dans les années 60, du moins en France. Trois périodes se sont succédées correspondant à trois méthodes de recueil de l’information : Les sondages en face à face, correspondant aux années 1960 -1980. Les sondages par téléphone, depuis les années 1980 à nos jours Les sondages par internet, qui sont apparus récemment. Ces trois périodes comportent des recouvrements, l’évolution ne s’étant pas faite instantanément. - Le face à face Dans les années 60, deux instituts se partageaient ce « marché » : l’Ifop et la Sofres. Le principe d’échantillonnage était le même quel que soit le sujet de l’étude. Les instituts de sondage français produisant des études d’opinion. Cette page liste les principaux instituts d’études implantés en France qui publient des études d’opinion.

Les instituts de sondage français produisant des études d’opinion

La grande majorité des instituts d’études ne possèdent pas de « département opinion » et produisent uniquement des études de marché ou études marketing, dont la vocation est de servir d’outils décisionnels dans le domaine du marketing, et qui n’ont donc pas vocation à être publiées. La plupart des instituts produisant des études d’opinion possèdent par ailleurs des départements marketing, qui génèrent généralement la plus grande partie de leur chiffre d’affaires.

Les études publiées ne représentent qu’une part minime des études d’opinion produites par les instituts d’études. Leur grande majorité est effectuée pour des clients qui, comme les décisionnaires marketing, gardent les résultats confidentiels car ces études sont menées pour servir d’outil d’aide à la décision. Par ordre alphabétique, les instituts français publiant des études d’opinion sont les suivants : BVA (www.bva.fr) Photorécit1 fast modif v1.