background preloader

PETITS GATEAUX

Facebook Twitter

Les sprits de notre enfance... (sablés viennois) J'ai cherché partout M. Delacre, en vain. Et puis même si je l'avais trouvé, et chatouillé pendant une heure avec une plume d'autruche, il ne me l'aurait jamais balancé sa recette... Alors j'ai tenté la méthode simple : les recettes qui circulent sous le manteau (ou pas).

Quatre essais, quatre fiascos. La première version que j'ai testée ne contenait pas d'oeuf mais du lait : poubelle. La deuxième contenait de l'oeuf, sans lait : toujours pas ça. Le troisième ne contenait que du blanc d'oeuf : c'est mieux, mais ça ne fond pas tellement. La quatrième (la fille qui n'a rien à faire de sa vie...) ressemblait à la troisième, avec moins de liquide : on y arrive, on y arrive.

Bref, j'en ai eu marre, j'ai fait chauffer les deux neurones qu'il me reste vu mon âge avancé, et j'ai décrété qu'il fallait en fait très peu de liquide (juste à peine pour assouplir la pâte afin qu'elle soit pochée). C'est M. RÉALISATION : Pour une trentaine de biscuits (plus ou moins selon leur taille !) 70g de sucre glace. Recette Thermomix de Amaretti | Yummix. Ces amaretti au Thermomix sont parfaits pour offrir une fin digne à des blancs d’oeufs ésseulés après une mayonnaise, béarnaise ou autre crème anglaise (après tout ça, s’astreindre à une ascèse pour ne pas finir obèse – d’accord là j’ai l’air niaise ;-)) .

La pâte se prépare en un éclair ; mais il faut prévoir un peu plus de temps pour la confection des petites boules de pâte et ne pas avoir à prendre un appel urgent juste à ce moment-là, parce que… ça colle un peu. Il existe évidemment de très nombreuses recettes pour ces petits macarons italiens, dont le nom signifie « petits amers ». Ici, un brin de fécule de maïs permet de les alléger en sucre tout en conservant une texture bien moelleuse.

Proposez ces petits biscuits dodus au moment du café, et regardez-les disparaître… Amaretti 2 blancs d'oeufs (environ 60 g) 200 g de poudre d'amandes 120 g de sucre (j'utilise du sucre de canne blond) 1 c. à s. de fécule de maïs extrait d'amande amère ou amaretto (liqueur d'amandes) link. Boules de Berlin. Lundi 27 février 2012 1 27 /02 /Fév /2012 07:00 Voici une recette de boules de Berlin qu'on m'a donnée et que j'ai adaptée au thermomix. C'est très facile à faire... Il vous faut: 1 cube de levure fraîche 50 g de sucre 50 g beurre 1/2 càc de sel 1 càc de sucre vanillé 200 g lait 2 oeufs 2 jaune d'oeufs 500 g farine Sucre glace Huile pour la friture Gelée de framboises, Nutella ou ce qui vous fait envie Mettez dans votre bol la levure, le sucre, le beurre, le sel et le lait réglez: 2 minutes 30, 37°, vitesse 2 Ajoutez la farine, les oeufs et les jaunes réglez: 2 minutes 30, vitesse Sortez la pâte du bol et déposez dans un grand saladier recouvert d'un torchon et laisser reposer la pâte environ 30 minutes...elle doit doubler de volume!

Retravaillez la pâte et étalez la au rouleau d'une épaisseur d'un doigt. Avec un verre ou un emporte pièce rond découpez des disques de pâte et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisée...couvrez avec un torchon et laissez gonfler environ 30 minutes. Recette Financiers par lilas35. Recette Financier cœur Nutella par christine MICHEL. Recette Meringues par fabiennej2004. Beignets de Hanouka.

"Ouh pinaise.....Donuts !" En ce moment c'est la fête de Hanouka, dite "fête des lumières", durant laquelle la tradition veut, entre autre, que l'on fasse des beignets. Je propose ici une recette un peu différente de celle de l'année dernière. La pâte est plus liquide et moins grasse, je trouve qu'elle lève mieux. Je pense avoir trouvé ma recette idéale de beignets, et ne crois pas en changer de si tôt...enfin, jusqu'à l'année prochaine ! J'ai obtenu des beignets non seulement délicieux, mais surtout extrêmement légers, pas d'un point de vue calorique, faut pas rêver, mais au niveau de la texture.

J'ai longuement cherché une nouvelle recette de beignets pour cette année, j'en ai même testé plusieurs, et je suis très satisfaite de celle-ci. Pour changer un peu, je les ai fait en forme de donuts, petit hommage à Homer et à sa famille, dont tout le monde est fan chez moi... J'ai trouvé cette recette dans un livre piqué un jour chez mes parents, qui date de Mathusalem (le livre, pas mes parents...). 10g de levure fraîche. Cookies ultra moelleux : les secrets de la réussite. Bon, j'ai une nouvelle fixette : les cookies. J'ai déclaré la guerre aux cookies qu'on enfourne beaux comme des balles de ping-pong, et qui ressortent affalés comme des crêpes... C'est tout un art le cookie ! Je m'en suis rendue compte en essayant de trouver la recette qui me conviendrait le mieux. Ça fait des jours que je teste toutes sortes de façon de faire ! J'ai potassé, cherché, testé et retesté pour enfin arriver à la recette qui, jusqu'à aujourd'hui du moins, me convient le mieux.

J'ai déjà publié une recette de cookie sur mon blog (clic), mais ça faisait longtemps que je voulais la parfaire. Je me suis rendue compte de plusieurs choses, que je partage avec plaisir avec vous, pâtinautes adorés. Nous allons enfin pouvoir nous la raconter avec nos cookies "plus-moelleux-tu-meurs". Alors, ce qu'il faut savoir pour obtenir le moelleux tant recherché : - Il faut utiliser de la matière grasse fondue, et non pas pommade ! - Il faut ajouter un peu de maïzena Autre chose, et non des moindres :

Meringue française. La meringue française est la plus simple à réaliser. Elle est très pratique pour réaliser des décors, comme des minis meringues par exemple (celles que j'ai utilisées pour la tarte au citron de Michalak). Pour bien la réussir, il est préférable d'utiliser des blancs en neige qui datent de plusieurs jours, et qui ont été conservés au frais dans une boite hermétique, puis de les laisser revenir à température ambiante. La meringue montera plus facilement, sans grainer (c'est le même principe que pour les macarons). Aucun risque bactériologique, puisque les meringues seront cuites. Certains pâtissiers préconisent même l'utilisation de blancs datant d'une semaine. La cuisson idéale de la meringue française est celle qui permet d'obtenir des meringues croustillantes à l'extérieur, et moelleuses à l'intérieur.

(Le principe est simple : poids des blancs + le double en sucre en poudre) 50g de blancs d'oeufs à température ambiante 100g de sucre en poudre Préchauffez le four à 100°chaleur tournante. Langues de chat. Si vous ne savez pas quoi faire de vos blancs d'oeufs, pensez aux langues de chat. Très faciles à faire, rapides et délicieuses, elles plaisent aussi bien aux petits qu'aux grands. RÉALISATION : (Pour 30 à 40 langues de chat) : 2 gros blancs d'oeufs (65g) 50g de farine 52g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé (60g en tout) 60g de beurre fondu Préchauffez le four à 180°chaleur tournante (160°pour mon four) Faîtes fondre le beurre.

Ajoutez ensuite la farine et mélangez sans insister. Battez les blancs en neige bien fermes, et incorporez-les délicatement au mélange, en soulevant la masse pour ne pas la casser, avec une maryse. Les langues de chat vont beaucoup s'étaler à la cuisson, espacez-les bien sur la plaque, et enfournez pour une dizaine de minutes. Une fois dorées, sortez-les du four, otez-les immédiatement des plaques chaudes.

Attendez qu'elles soient vraiment bien froides avant de les ranger dans une boite hermétique. Mes cookies préférés... "En France on a tendance à croire qu'un cookie doit être croquant, alors que le vrai cookie est croustillant sur les bords, et ultra moelleux à l'intérieur" Mais qui donc a-t'il pu avoir une parole aussi sensée ?? Michalak of course... Et oui ! Un cookie ça doit être moelleux, et non pas casse-dent à la façon "Hello de LU", dont l'appellation anglophone m'a toujours fait sourire...

Exit les cailloux, welcome les "soft cookies" ! De toutes les recettes que j'ai testées, celle-ci est de loin ma préférée. RÉALISATION : Pour 15 cookies à 22 cookies (ça dépend de la quantité d'ingrédients que vous allez ajouter, comme les noix, les noisettes etc 125g de beurre salé bien pommade (ou de beurre doux + 1/2 teaspoon de sel) 110g de vergeoise blonde ou brune 175g de farine avec levure incorporée ou farine type 55 avec 1/2 teaspoon de levure chimique 130g de chocolat (ou de pépites "chunks") : surtout pas de petites pépites ! 50g de noix de pécan, ou noix, ou noisettes etc... 20g de poudre d'amandes. Shortbreads. Si vous êtes comme moi amateurs de sablés, vous êtes certainement fous de ces célèbres shortbreads écossais de la marque au tartan : Ils sont divins, fondent dans la bouche, friables juste comme il faut, et uniquement composés de trois ingrédients : farine, beurre, sucre.

Il n'y a en effet pas de liant dans ces sablés (en l'occurence l'oeuf), et c'est ce qui fait leur particularité. Pour cette recette, la règle est très simple, il suffit de retenir 3, 2, 1 : 300g de farine 200g de beurre extrêmement mou (beurre salé pour moi, c'est encore meilleur !) 100g de sucre Pour réaliser ces shortbreads, on utilise la technique du crémage du beurre : il faut battre le beurre avec le sucre pendant quelques minutes au batteur, jusqu'à ce que le mélange devienne blanc et crémeux. Ajoutez ensuite la farine, et formez une boule. Placez ensuite la pâte ainsi découpée au congélateur, pendant 5mn. Préchauffez le four à 170° chaleur tournante. La cuisson est d'environ 13mn : ils doivent rester blancs. Les madeleines de Michel Oliver. Je me souviens des samedis midis de mon enfance, où, à peine rentrée de l'école, mes parents étaient scotchés devant l'émission culinaire de Michel Oliver, que nous suivions tous dans un silence religieux.

Le seul bruit que l'on entendait était celui du crayon de ma mère, qui notait tout scrupuleusement dans son cahier de recettes. Je crois que la phrase que j'ai dû le plus entendre dans ma vie est "C'est bon ? C'est une recette d'Oliver ! ". Oui, Michel Oliver c'était son Michalak à elle... J'adorais cette émission ! Ah ! Je lui rends hommage aujourd'hui avec une recette que l'on me réclame depuis longtemps, à savoir celle des madeleines. Ce n'est pas si évident que ça de réussir des madeleines. Michel Oliver a choisi de parfumer ses madeleines avec des zests de citron, et je suis entièrement d'accord avec lui. Si vous respectez bien le temps de pose et les indications de cuisson, vous obtiendrez de superbes madeleines. A vos microplanes ! RÉALISATION (Pour 25 madeleines) : 2 oeufs Voilà. Financiers aux amandes. "C'est la crise, plus de triple A, plus de pouvoir d'achat, les banques nous escroquent, l'écureuil de la Caisse d'Epargne a perdu ses noisettes, la bourse s'effondre, les traders sont sous prozac, on va tous mouriiiiiiiir".......douce musique que l'on entend en boucle dans tous les media depuis des mois et des mois....

Alors oui, on a compris : les financiers n'ont plus le vent en poupe.... Oui, mais pas ceux là ! En fait, il s'agit de minis financiers, (comme les photos ne l'indiquent pas !) Ceux qui rendent les cafés si gourmands... Extrêmement faciles et rapides à réaliser, ils sont incontournables. J'ai choisi ici la recette de base, celle des financiers natures à la poudre d'amandes, parce que c'est lorsque l'on connait ses classiques que l'on peut ensuite laisser libre cours à son imagination...vous pouvez les "customiser" avec ce que vous voulez.

RÉALISATION : (pour une plaque de 20 minis financiers ou pour 8 grands financiers) : 75g de beurre 80g de sucre glace 80g de blancs d'oeufs. Sablés à la vergeoise brune et farine de châtaigne : La cuisine d'Aurélie et de ses amis. Recette Chocolate Crinkles (craquelés au chocolat) par Cookinette. Recette Les "Joly" crèmes !! par Jolynoise.