background preloader

Photographes

Facebook Twitter

Cindy Sherman. Nan Goldin. Helmar Lerski. « […] notre atelier […] avait […] deux fenêtres, une à l’est et une à l’ouest, qui étaient toutes deux hermétiquement fermées. J’ai carrément ouvert ces deux sources de lumière […]. Et, en poursuivant ce jeu, en laissant couler sur l’objet toutes les sources de lumière de l’atelier, en opposition aux principes de la photographie, j’ai éprouvé la plus intense sensation de ma vie. Adolf de Meyer. Lewis Carroll. Oscar Rejlander. Connu comme le « père de la photographie artistique », l’artiste victorien Oscar Gustaf Rejlander est surtout passé à l’histoire pour son œuvre photographique moralisatrice de 1857, Two Ways of Life [Les deux façons de vivre].

Oscar Rejlander

Controversé à l’époque, ce cliché aujourd’hui considéré comme son chef-d’œuvre est le fruit d’un des premiers essais photographiques techniquement ambitieux de création d’image unique à partir de plusieurs négatifs.

Julia Margaret Cameron

Patti Smith. Robert Mapplethorpe. Pierre Molinier. Artiste transgressif adepte du mélange des genres, Pierre Molinier adorait semer le trouble dans ses photographies.

Pierre Molinier

La vente de ses archives permet de lever le voile sur ses pratiques avant-gardistes. Pierre Molinier (1900-1976), Deux autoportraits légendés - 1965, tirage argentique sur papier perlé et tirage argentique sur Agfa doux, collés sur la page 61 de la première maquette du Chaman et ses créatures, 23 x 18,5 cm (la page). Andy Warhol. Andy Warhol est une superstar de l’histoire de l’art, l’un des représentants les plus connus du Pop art.

Andy Warhol

Les ouvrages et les expositions retracent ses sérigraphies, ses multiplications de portraits d’Elvis Presley à Marilyn Monroe. Natacha Merritt. Michel Journiac. Monographie dédiée à l'œuvre de Michel Journiac, envisagée ici à travers la question du travestissement.

Michel Journiac

Puisant dans les archives de l'artiste, l'ouvrage richement illustré se concentre uniquement sur les performances photographiées de ce grand précurseur du body art, associant analyses d'auteurs et spécialistes et textes de Journiac. Man Ray. Introductions Au milieu des années 1920, l’Amérique débattait violemment du rôle de la photographie.

Man Ray

On se demandait si celle-ci était autre chose qu'un simple moyen technique dont le but était de retranscrire la réalité de manière aussi juste que possible. Ana Mendieta. Hiroshi Sugimoto. Gina Pane. Brassai. Monica Mansur. Marie-Jo Lafontaine. Orlan. Eleanor Antin. Working since the early 1960s, Eleanor Antin has created a body of work that explores history, contemporary culture, and identity from a feminist perspective.

Eleanor Antin

George Maciunas. If you would like to reproduce an image of a work of art in MoMA’s collection, or an image of a MoMA publication or archival material (including installation views, checklists, and press releases), please contact Art Resource (publication in North America) or Scala Archives (publication in all other geographic locations).

George Maciunas

Alvin Langdon Coburn. If you would like to reproduce an image of a work of art in MoMA’s collection, or an image of a MoMA publication or archival material (including installation views, checklists, and press releases), please contact Art Resource (publication in North America) or Scala Archives (publication in all other geographic locations).

Alvin Langdon Coburn

All requests to license audio or video footage produced by MoMA should be addressed to Scala Archives at firenze@scalarchives.com. Motion picture film stills or motion picture footage from films in MoMA’s Film Collection cannot be licensed by MoMA/Scala. For licensing motion picture film footage it is advised to apply directly to the copyright holders. John Coplans. Né en 1920 à Londres (ROYAUME-UNI) – décédé en 2003 à New York (états-Unis) John Coplans a d’abord été peintre, pour se tourner ensuite vers des activités de critique d’art – il est un des co-fondateurs en 1962 de la revue Artforum –, puis de direction de musées (The Art Gallery University of California, The Pasadena Art Museum et The Akron Art Museum) et de commissariat d’expositions.

John Coplans

Tehching Hsieh. Bettina Rheims. Bettina Rheims est une photographe de mode et de beaux-arts connue pour ses représentations érotiques de femmes.

Bettina Rheims

Heinrich Kühn. Helena Almeida. Gillian Wearing. Gillian Wearing is a contemporary British artist whose conceptually driven photographs and videos investigate power dynamics and voyeurism in everyday life. Focused more on capturing the self-awareness of her subjects than on issues of aesthetics, Wearing employs prosthetic masks, voice dubbing, altered photographs, in her portraits of herself, individuals, and groups. This is especially notable in her series of work Signs that Say What You Want Them To Say and Not Signs that Say What Someone Else Wants You To Say (1992-1993), in which the artist confronted strangers and asked them write what they were thinking, then photographed them holding the sign. “It’s always important as an artist to find a unique language, and that’s why the Signs excited me,” she said of her series.

“They felt new. But I didn’t realize they were going to be so influential, on everything from advertising to people doing signs for their Facebook page.” Arnulf Rainer. Arnulf Rainer est un artiste autrichien connu pour son utilisation de l’appropriation et son procédé de stratification de peinture sur photographies qui transforme des œuvres existantes en superposant des marques épaisses.

Né le 8 décembre 1929 à Baden en Autriche, le peintre autodidacte est associé au surréalisme, à travers ses liens avec l’automatisme, et à l’art informel. Aux côtés d’Ernst Fuchs, Arik Brauer, Anton Lehmden et d’autres, Rainer forme le Hundsgruppe, un collectif d’artistes dont l’unique exposition a lieu en 1951. Eugène Atget. Eugène Atget est l’un des grands noms de l’histoire de la photographie, dont les images sont autant le reflet de son temps que de sa personnalité mystérieuse.

L’artiste, solitaire et déterminé, a travaillé pendant plus de trente ans au service de Paris et de sa mémoire, entièrement dévoué à son art. La simplicité et la clarté de sa vision et de son projet, servis par sa détermination sans faille, ont produit des images d’une grande pureté et d’une intensité qui hante le souvenir du spectateur, à l’image de la très fameuse porte du Cabaret de l’Enfer.

A travers des milliers de négatifs, il dresse un portrait atypique de Paris et ses environs, capturant ses changements urbains. A la fois éloquent et plein de charme et de sensibilité, la poésie de ce portrait moderne transcende son sujet documentaire. Étienne-Jules Marey.