Medias sociaux

Facebook Twitter

Le guide des métiers de la communication et des médias. 18 juin, 2012 2 commentaire Florence TOUZE, Responsable de la spécialisation communication de marque – SciencesCom Décrivez le guide des métiers de la communication et des médias en quelques mots ?

Le guide des métiers de la communication et des médias

Le guide présente une trentaine de métiers de la communication et des médias sous différents critères : missions, compétences, formation requise,… Et pour chaque métier un témoignage… L’idée est de rendre concret et d’éclairer des intitulés de postes qui sont parfois difficilement lisibles. Quelles ont été vos motivations pour écrire ce guide ? Les médias sociaux sous-entendent de l’agilité de la part de l’entreprise. Introduction : cet article se place dans la continuité de Les 3 étapes de l’évolution digitale de votre entreprise.

Les médias sociaux sous-entendent de l’agilité de la part de l’entreprise

“Sur les médias sociaux, il faut être agile au risque de devenir fragile.” : je donne souvent cette phrase à certains directeurs d’entreprise pour leur faire comprendre que les médias sociaux ne changent pas seulement la donne du point de vue de la communication ou de la relation client (cette partie externe et visible des médias sociaux), mais aussi au niveau de la structure. Sans aborder ici les questions autour de l’organisation des métiers du Social Media (Les rôles du Social Media Manager), les impacts internes des médias sociaux sur une structure et ses processus sont à prendre en compte au même titre que les enjeux externes.

Nous présentions cela en détail il y a quelques semaines dans le schéma du Social Business. Collectivité sur les réseaux sociaux : seule ou en meute ? Aujourd’hui, la question de savoir si une collectivité (territoriale en l’occurrence, et ce terme inclura ici les intercommunalités) doit être présente sur les réseaux sociaux est réglée.

Collectivité sur les réseaux sociaux : seule ou en meute ?

Pratiquement. La réponse est oui, quasiment dans tous les cas. Quels supports exploiter pour les médias sociaux BtoB. J’ai déjà eu l’occasion d’aborder le cas particulier du B2B (Comment exploiter les médias sociaux dans un contexte BtoB).

Quels supports exploiter pour les médias sociaux BtoB

Du fait de ce contexte professionnel, les objectifs que vous serez amené à poursuivre sont différents. Les tactiques à mettre en oeuvre seront également différentes (obligation de fournir ou de relayer du contenu de qualité, cycles de vente beaucoup plus longs…). Malgré toute la littérature qu’il existe sur le sujet, il persiste encore un fort scepticisme : Only 8% of B2B Companies Heavily Engaged in Social Media. Nouveau design pour Youtube… avec une intégration plus forte de Google+ On le sait : Google a pour ambition d’intégrer Google+ fortement dans tous ses services afin d’en faire la surcouche sociale indispensable à tous les services permettant de retrouver sur tous les services de Google, du moteur de recherche à Youtube, des contenus filtrés en fonction de vos amis (il suffit de voir l’impact des boutons +1 sur le social search de Google).

Nouveau design pour Youtube… avec une intégration plus forte de Google+

Je vous conseille de (re)lire le premier article que nous avions diffusé ici sur Google+ présentant justement cette différence majeure entre Facebook et Google : Google lance sa plateforme sociale unifiée Google+ Google+ = intégrer la couche sociale dans tous les services Google. De la qualité des contenus sur Facebook. Alors que Facebook avoisine la barre symbolique des 500 millions d’utilisateurs et qu’il affiche des fréquence et temps de connexion records, nous sommes en droit de nous demander si Facebook n’est pas en train de petit à petit grignoter les parts d’audience de l’ensemble des sites et acquérir une posture ultra-dominante sur les usages du web.

De la qualité des contenus sur Facebook

Même si je ne peux contester les chiffres, je m’interroge tout de même sur la réalité de cette domination et sur la nature même de Facebook : Initialement un réseau social, c’est devenu une plateforme quasi-universelle qui ambitionne de devenir le point de départ de toute session de surf, la nouvelle page de démarrage des internautes.

A partir de ce postulat, il est possible de faire des projections optimistes sur une capitalisation de cette audience et la conquête d’autres services à valeur ajoutée. J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer sur la réalité du social search (cf. Google+ vs Facebook : le match est lancé ! Le lancement récent de Google+, le réseau social made in Google, ou plutôt la surcouche sociale (Google+ lance sa plateforme sociale unifiée Google+) que vous retrouvez sur tous les services Google (de Youtube à Google Apps en passant par le moteur de recherche) a relancé la bataille entre les deux géants actuels d’Internet, Facebook et Google, qui luttent pour capter votre attention… et votre identité numérique.

Google+ vs Facebook : le match est lancé !

J’en parlais récemment dans le cadre d’une interview pour le site La-Croix.fr au sujet de la suppression du compte de l’auteur Salman Rushdie (Querelle entre Salman Rushdie et Facebook) : la bataille se situe sur plein de territoires et l’un d’eux est clairement la gestion de l’identité numérique de l’internaute et des interactions que vous avez avec des objets (contenus, articles, sites, photos, vidéos…) et votre réseau (la fameux graphe social). Réseaux Sociaux. Les réseaux sociaux et l'entreprise. MediasSociaux.fr. De l’urgence d’anticiper votre présence sur Google+ C’est donc hier que Google à ouvert la possibilité de créer des pages pour les annonceurs dans Google+.

De l’urgence d’anticiper votre présence sur Google+

Attendue depuis plusieurs mois, cette ouverture a certainement du provoquer un afflux massif des utilisateurs, et surtout des marques qui avaient anticipé. Je me suis beaucoup amusé à constater que ceux qui prophétisaient la mort de Google+ dans les semaines passées annonçaient hier en fanfare la création de leur page. Je ne suis pas là pour me moquer, mais ce regain d’intérêt spectaculaire pour Google+ illustre parfaitement la force de frappe de Google que l’on a trop rapidement sous-estimée.

Ceci s’explique tout simplement par le fait que s’il y a encore de nombreux sceptiques quant à l’efficacité des médias sociaux en terme de branding, CRM ou commerce (les investissements sont timides et limités), lorsqu’il est question de Google, l’heure n’est pas à la réflexion, mais à l’action. Analyse du succès de Tumblr, la nouvelle star montante. Souvenez-vous, il y a plus de deux ans je vous parlais de Tumblr, un service de publication alternatif : Tumblr, nouveau Twitter ou nouveau FriendFeed ?.

Analyse du succès de Tumblr, la nouvelle star montante

À l’époque, j’avais été séduit par le mécanisme de publication et la volonté de se démarquer des autres plateformes de blog. D’ailleurs, ma conclusion était équivoque : “Une bonne opportunité pour les marques de se différencier des adopteurs tardifs qui ouvrent des comptes officiels sur Twitter“. Visiblement ils ont su parfaitement mener leur barque, car Tumblr est incontestablement LA destination à la mode sur les médias sociaux. E-mailing et réseaux sociaux. On lit régulièrement que l’emailing est en déclin et que l’emailing commercial est voué à disparaître au profit de stratégies relationnelles fortes sur les réseaux sociaux.

E-mailing et réseaux sociaux

Ça serait passer à côté de beaucoup d’informations que de faire ce raccourci qui, dans les faits, peut être largement remis en cause. Les internautes préfèrent être en contact “commercial” avec les marques par e-mail plutôt que sur les réseaux sociaux. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude menée récemment par Omnicom Media Group sur les usages et tendances de la communication personnelle en ligne. En effet, 78% des personnes interrogées déclarent préférer recevoir des informations commerciales d’une marque par e-mail plutôt que via les autres canaux relationnels en ligne. Autre chiffre notable : seulement 8% des internautes inscrits sur des réseaux sociaux déclarent s’abonner à des marques sur ces supports pour suivre leur actualité.

De l’intérêt et de la difficulté d’exploiter un tableau de bord. Investir les médias sociaux est un travail de longue haleine qui vous demandera plusieurs années d’efforts avant de démontrer son plein potentiel. Contrairement aux campagnes d’acquisition de trafic via des mots-clés qui offrent un impact immédiat, une présence sur les médias sociaux est difficilement quantifiable à l’aide d’indicateurs numériques (cf.

Calculer le ROI des médias sociaux est une perte de temps). Cependant, une démarche ambitieuse mobilisant plusieurs personnes en interne et de nombreux prestataires et sous-traitant doit nécessairement être surveillée, les indicateurs de performance sont là pour ça. A quoi servent les réseaux sociaux ? Les recruteurs en entreprises répondent… Les réseaux sociaux et professionnels, tout le monde en parle mais au fond… Qu’en pensent les recruteurs en entreprises ? Pour le savoir, le cabinet Robert Half a interrogé un peu plus de 2 400 managers (Ressources Humaines, Financiers ou dirigeants) – en charge des recrutements – en Europe au cours du premier semestre 2010. 3 constats variés et contrastés en ressortent. ‘’Selon vous, quels sont les deux domaines dans lesquels les réseaux sociaux – personnels et professionnels sur Internet peuvent le plus contribuer au succès de votre entreprise à l’avenir ?’’

- Constat n°1: Des sceptiques subsistent… Aussi incroyable que cela puisse paraître, d’ « irréductibles sceptiques » résistent encore face à l’aura des réseaux sociaux et professionnels. Vers une démarche médias sociaux coordonnée et intégrée. Les médias sociaux ne sont pas seulement du domaine du département Web au sein de l’entreprise. Les médias sociaux ce sont de la communication, du marketing d’acquisition, du marketing de fidélisation, de la relation client, de l’innovation.

Toutes les dimensions opérationnelles d’une entreprise sont potentiellement touchées par les médias sociaux, en fonction des démarches mises en place. Deux traditions d'analyse des reseaux sociaux. English abstract on Cairn International Edition Résumé Français Cet article prend comme point de départ les deux traditions qui, dans le domaine sociologique, intéressent les réseaux et dont les convergences empiriques, les idéaux théoriques et les méthodes diffèrent totalement.

De tendance dominante, l’analyse des réseaux « structuraliste » s’attache surtout aux descriptions qui, en termes relationnels, redistribuent les rôles des objets sociologiques. Cependant, il existe également une tradition minoritaire d’analyse des réseaux qui étudie principalement les liens sociaux existant entre les individus dans différents contextes sociaux. De l’intérêt de se lancer sur les médias sociaux sans stratégie. Voilà maintenant plus de 3 ans que je rédige ce blog, et presque 5 ans que je parle des médias sociaux en règle générale. Sur ces dernières années j’ai été amené à établir des cartographies des acteurs en présence (en 2008, 2009 et 2011), à lister les métiers du social media marketing, à vous expliquer une démarche de présence en 6 étapes, à rédiger des articles assez pointus sur le social media analytics. Tous ces écrits partageaient un but précis : vous expliquer l’importance de la planification d’une présence au sein des médias sociaux.

En d’autres termes, à vous expliquer que les médias sociaux ne sont intéressants que s’ils sont pris en compte à un niveau stratégique. Ceci étant dit, pour avoir accompagné de nombreuses marques dans la définition de leur stratégie, j’en viens à me dire que parfois il peut être intéressant de se lancer sans stratégie, sans rien planifier, sans but. La culture d’entreprise et les réseaux sociaux d’entreprise. Les 3 erreurs les plus courantes sur les médias sociaux en 2011.

Les leviers d’innovation du web pour les 5 prochaines années. Définition et usages du cloud computing. » La « curation », un nouveau métier du Web? Les réseaux sociaux, outils de recrutement ?

Recrutement 2.0.