background preloader

Égalité

Facebook Twitter

Gaming while black: Casual racism to cautious optimism. NPR's Planet Money reported last year on a culture shift in 1984 that drove many women away from pursuing computer science degrees.

Gaming while black: Casual racism to cautious optimism

Computers were more readily available at stores that catered to men and advertisements pushed the narrative that these new-fangled home devices were made for men. Pop culture followed suit, depicting men as computer geeks in movies, books and journalism. One thing that Planet Money found notable about computer ads in the 1980s was that they featured "just men, all men.

" Another aspect the ads shared was that they overwhelmingly starred a specific type of man: white. Information about race in the gaming industry is hard to come by. There is less conversation about the racial diversity – or homogeny – of game developers. The IGDA found that 79 percent of respondents identified as white, while 2.5 percent identified as black. Allen handled publishing aspects, marketing and minor game development duties at Rockstar Games from 2007 to 2012. Dr. Un professeur donne une très belle leçon à ses élèves sur l'inégalité, avec une simple poubelle et quelques bouts de papier... ParClément P. il y a 2 ans Quand j'étais au lycée, notre professeur de français nous avait fait faire un exercice à la fois très simple et très intéressant, pour apprendre à la classe ce qu'étaient les privilèges sociaux et nous sensibiliser aux inégalités sociales.

Un professeur donne une très belle leçon à ses élèves sur l'inégalité, avec une simple poubelle et quelques bouts de papier...

Tout d'abord, il a donné à chaque élève une feuille de papier. Puis, il nous a demandé de la froisser et d'en faire une boule... Ensuite, il a pris la corbeille à papier, puis il l'a placée contre le mur, au centre de la pièce, juste sous le tableau. Woman tax. La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Troisième partie) Première partie : Présentation de la recherche Deuxième partie : Les pratiques conversationnelles des hommes Troisième partie : Fishman (1983 : 94) remarque tout d’abord que les femmes, lors de l’interaction posent deux fois et demie plus de questions que les hommes.

La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Troisième partie)

C’est une première asymétrie flagrante que l’on constate en ce qui concerne cette ressource interactionnelle. Les hommes interrompent et se servent de réponses minimales retardées pour montrer leur désintérêt chronique et ils posent également très peu de questions. Mais Fishman ne s’arrête pas là et se demande pour quelle raison ce sont les femmes qui participent de cette manière au dialogue. Grayson Perry: The rise and fall of Default Man. Le sexisme ordinaire dès la petite enfance. Le sexisme ordinaire dès la petite enfance Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de l’essai Du côté des petites filles, l’influence des conditionnements sociaux sur la formation du rôle féminin dans la petite enfance d’Elena Gianini Belotti, enseignante Montessori et auteure féministe.

Le sexisme ordinaire dès la petite enfance

Le livre a été publié en 1974, en plein militantisme féministe post-soixante-huitard alors ça attaque sévère la notion d’instinct maternel, la femme qui se réalise uniquement à travers sa maternité, tout ça c’est beurk pour Elena! Autant dire qu’on est loin du maternage mais ce n’est pas le propos. Belotti fournit ici un travail détaillé sur les différences de traitement fille/garçon, qui commencent dès le choix de la couleur des layettes (roses ou bleues ?). Alors, oui, il y a des aspects vieillots qui n’ont (heureusement) plus cours mais qui ont l’avantage de montrer les évolutions positives de notre société depuis les années 1970 (positivons !). Mais, hélas ! Ce livre est toujours d’actualité. La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Deuxième partie) Première partie : Présentation de la recherche Deuxième partie : 1.Interrompre les femmes Pour l’étude des interruptions, je me servirai surtout du texte de West & Zimmerman qui se trouve dans Language and Sex de Thome & Henley.

La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Deuxième partie)

Elles se réfèrent toujours au modèle de conversation que j’ai décrit précédemment. West et Zimmerman ont opéré une distinction, dans les paroles simultanées, entre deux catégories : les chevauchements et les interruptions. Egalitariste: Le grain de sable (BD d’origine)... Finally, A Feminism 101 Blog. Before discussing “male privilege” it is first important to define what privilege means in an anti-oppression setting.

Finally, A Feminism 101 Blog

Privilege, at its core, is the advantages that people benefit from based solely on their social status. It is a status that is conferred by society to certain groups, not seized by individuals, which is why it can be difficult sometimes to see one’s own privilege. La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Première partie) Contrairement à l’impression première que l’on a, la conversation n’est pas une activité à laquelle on se livre spontanément ou inconsciemment.

La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Première partie)

Il s’agit d’une activité structurée, ne serait-ce que par son ouverture, ses séquences et sa fermeture, et elle a besoin d’être gérée par les participant-e-s. Nous parlerons indifféremment de conversations, de dialogues ou de discussions pour faire référence à tout échange oral. Nous les caractériserons par le fait qu’aucun scénario n’en a été fixé à l’avance et que ces conversations sont en principe égalitaires, à la différence des entretiens dirigés, des cérémonies ou des débats.