background preloader

Documentation

Facebook Twitter

Une archéologie des media : pour quoi faire ? | Avenue Centrale. Rekall. Épi-journal | Le blog du CCSD. Les carrefours de l’IST ont réuni les professionnels de l’information scientifique et technique les 25 et 26 novembre derniers autour du thème : les services aux chercheurs, innovations, évolutions et nouvelles interactions. Les vidéos des interventions sont disponibles en ligne. Christine Berthaud y a présenté la plateforme d’hébergement de revues en libre accès Episciences.org : Laurent Capelli et Laurence Farhi (INRIA) ont quand à eux présenté les identifiants et les référentiels dans HAL (non filmé) : Le CCSD enrichit sa mission : il développe et hébergera prochainement une plate-forme baptisée Episciences.

L’idée principale est de fournir une plate-forme technique d’examen par les pairs (« peer-reviewing »), afin de permettre l’émergence d’épi-revues (ou d’épi-journaux). Qu’est-ce qu’une épi-revue ? Le préfixe « épi » signifie « sur », « au-dessus ». Aucune cession de droit n’est signée avec les auteurs qui conservent leurs droits patrimoniaux sur leurs articles. Ils en parlent : Journal d'Interaction Personne-Système - Latest articles. The UX domain has so far been strongly associated with software development. However, its methods are finding their way intodomains like Product and Service Design. Product Designers now need competencies far beyond classical form-giving. The objective of thispaper is to show Product Designers which […] Volume: Volume 3, Issue 1 Section: Research articles Published on: November 9, 2015 L'articulation des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) avec les modèles de changements comportementaux développés dans les Sciences Humaines et Sociales (SHS) joue un rôle de plus en plus important pour le développement durable.

Volume: Volume 4, Number 1, Special Issue : PISTIL Section: Special Issue "PISTIL" Published on: October 27, 2015 For over 40 years, it is common knowledge that industrial society has to reduce its energy consumption. The study of the socio-psychological processes involved in persuasion is onethe pivotal topics in social psychology. Vers de nouveaux paradigmes pour l'édition scientifique ? Pourquoi publier ses travaux dans une revue émergente, dont le modèle éditorial même déroge aux critères classiques ? Pourquoi faire le pari d’une diffusion hors des circuits identifiés par les organismes d’évaluation de recherche ? Certaines revues vont jusqu’à remettre en cause l’hégémonie du facteur d’impact. En d’autres termes, l’innovation en matière d’édition scientifique a-t-elle un sens et un avenir ? Dans un post du blog Binaire - L’informatique : La science au cœur du numérique, publié dans Le Monde, ainsi que l’indique P. Guitton au sujet des épi journaux : « […] ne tombons pas dans l’angélisme, un épi-journal n’est pas un gage de qualité en lui-même, mais au moins laissons-lui la chance de prouver sa valeur de la même façon qu’une revue papier et évaluons le avec les mêmes critères.

Il s’agit vraiment de bâtir un nouveau paradigme de publication et nous, scientifiques, en sommes tous les premiers responsables avant d’en devenir les bénéficiaires dans un futur proche ». Open Models, les business models de l'économie ouverte. Depuis janvier dernier avec Open Experience on a publié 35 articles, réalisé 25 vidéos, organisé 8 événements et fait 14 proposition au gouvernement. Retrouvez ce contenu et bien d’autres choses dans un livre et sur le site openmodels.fr.

Alors, are you ready for openness ? Les modèles ouverts vont tout changer, êtes vous prêts ? Partout, l’ouverture gagne du terrain. D’abord réservée à une petite communauté de passionnés, la philosophie de l’open est en train de percuter de plein fouet l’économie « traditionnelle ». Industrie, éducation, culture, science, et bien sûr information et data… dans tous les domaines, on se met à ouvrir ses données, ses savoirs, ses petits secrets de fabrication.

Pourquoi ? Parce qu’un nouvel esprit collaboratif souffle sur le monde, mais surtout parce que les anciens modèles fermés, verticaux, ont démontré leur impuissance dans une économie bouleversée par Internet et la technologie. Un livre de papier et de pixels 53 contributeurs. OpenModels, le livre - Logiciel, éducation, conception industrielle, données, science, art et culture, les open models sont partout. Showerloopy. Do Doc et Opendoc, le design à la rescousse de la documentation. Les usagers des fablabs le savent bien. Documenter ses projets est la condition sine qua non pour les partager correctement (Makery en avait parlé dans son reportage sur la Plateforme C). Or, le débat reste vif quant à l’aspect chronophage de la question et au bon usage des outils collaboratifs en vigueur. Alors que les fablabs s’activent pour pister les solutions, les idées fourmillent du côté des pratiques pédagogiques innovantes et de la recherche en design.

Do Doc, pour documenter les projets à l’école Vidéo de présentation du projet Do Doc : Pendant un an, leur équipe a pris en main une initiation au design à l’école primaire des Alouettes de Belleville à Paris dans le cadre des Savanturiers, un programme du CRI envoyant scientifiques et thésards dans les classes, hors temps scolaire. Quand la documentation à l’école inspire les fablabs « Le principal problème de la documentation est qu’elle est souvent dissociée de l’acte de création en lui-même, ajoute Louis Eveillard. Les outils de création interactive #2 — Interactivité & Transmedia. Les outils généralistes Pour conclure, cette liste ne serait pas complète sans deux outils comme Racontr et Klynt, tous deux nés de l’effervescence autour du format webdocumentaire et qui permettent aujourd’hui une grande liberté de création.

Chacun a connu des cycles de développement différents mais les deux solutions semblent aujourd’hui converger en termes de fonctionnalités et de promesse faite à l’utilisateur. Leurs points communs Racontr et Klynt permettent de mixer toutes sortes de contenus (vidéo, photo, texte, son, embed…) et de créer une interface interactive grâce à un éditeur WYSIWYG (What You See is What You Get, c’est à dire que vous disposez vos éléments dans l’éditeur tels que vous souhaitez qu’ils apparaissent à l’écran pour l’utilisateur). Pour se faire, les deux outils permettent : Leurs modèles économiques Bien évidemment, les deux outils se distinguent par bien des aspects, et d’abord par leur modèle économique. Leurs fonctionnalités spécifiques.