background preloader

Evolution de la technologie

Facebook Twitter

VIDÉO - Comment piéger facilement une voiture autonome ? L’automatisation, la robotisation et l’intelligence artificielle sont des enjeux majeurs.

VIDÉO - Comment piéger facilement une voiture autonome ?

La voiture autonome est également au centre des débats, certains préfèrent conduire et avouent ne pas trop faire confiance aux voitures autonomes, d’autres acclament qu’il s’agit là d’une avancée majeure que l’on doit accepter. Les constructeurs automobiles s’enfoncent bien évidemment dans la brèche et proposent à tour de rôle des véhicules autonomes ou semi-autonomes. Mais voilà, la législation n’autorise pas encore la conduite 100 % autonome, il faudra donc patienter encore quelques années. Tesla : l'Autopilot a encore quelques progrès à faire, la preuve. Quelques explications sur l'Autopilot et son historique Après avoir contacté Tesla, il apparaît qu'il est nécessaire d'apporter quelques précisions sur le module Autopilot.

Tesla : l'Autopilot a encore quelques progrès à faire, la preuve

Celui-ci avait été lancé dans une première version sur les modèles d'avant octobre 2016. Cette ancienne génération avait droit aux fondamentaux. La voiture autonome profite à de nombreux acteurs - Le Temps. Les amateurs de gaming connaissent forcément Nvidia.

La voiture autonome profite à de nombreux acteurs - Le Temps

Les cartes graphiques du géant de Santa Clara influencent directement la performance de leur ordinateur et leur plaisir de joueur. Sans doute inquiets du ralentissement des ventes de PC face à la concurrence des smartphones (-5,7% entre le troisième trimestre 2015 et 2016 selon le cabinet Gartner), ses dirigeants s’intéressent depuis plusieurs années au marché de la voiture autonome.

Lire aussi: Comment Tesla veut relever ses trois défis. Voiture autonome : comment assurer la sécurité ? La moto la plus rapide du monde... sans pilote. Par Alexis Ferrant | Réagir L'Autonomous Street Racer développée par NERVE.

La moto la plus rapide du monde... sans pilote

Que voit une voiture autonome ? Tesla vous le montre dans cette démo. Les voitures autonomes possèdent de nombreux radars et capteurs capables de discerner de nombreux composants de la route tels que les panneaux de signalisation, les bandes blanches qui délimitent la route, les piétons ou encore tout animal sauvage prêt à bondir sur la route.

Que voit une voiture autonome ? Tesla vous le montre dans cette démo

Cette démonstration réalisée par Tesla permet de comprendre comment fonctionnent ces voitures, en montrant ce que détectent leur radars et comment leur programme traite les informations récoltées. La voiture autonome détecte les différents objets de la zone de conduite tels que les marquages au sols, les panneaux, les piétons, les autres voitures ou les lumières.

Mais le véhicule capte également le flux de mouvement de l’environnement pour avoir une idée de la direction qu’il prend. On peut voir un passager présent dans la voiture lors du test pour des raisons de sécurité, mais celui-ci ne touche à aucun moment les commandes du véhicule. Les six innovations technologiques qui vont bouleverser l’écosystème du transport. Le cabinet Strategy& (groupe PwC) évoque les six innovations technologiques qui vont faire muter le secteur du transport de marchandises et sa chaîne de valeur.

Les six innovations technologiques qui vont bouleverser l’écosystème du transport

Dans une récente étude portant sur la conduite autonome et la digitalisation du transport routier de marchandise, le cabinet Strategy& (groupe PwC) évoque les six innovations technologiques qui vont faire muter le secteur et sa chaîne de valeur. 1. La communication « véhicle to infrastructure » (V2I) : les technologies que sont les systèmes GPS ou les systèmes reliant le véhicule aux infrastructures routières (routes, péages…) permettent de connecter le camion avec son environnement. Elles offrent une information en temps réel sur le niveau d’embouteillage ou la disponibilité des parkings à proximité. Roborace, la course des voitures autonomes électriques. Les dirigeants et créateurs du championnat de Formule E (monoplace électrique) ont annoncé sur leur site officiel qu'en 2016 se tiendra un championnat réservé à la voiture autonome sous le nom de RoboRace.

Roborace, la course des voitures autonomes électriques

Ces courses, qui se tiendront le même jour et sur le même circuit que les courses de Formule E, seront disputées par 10 écuries pour un total de 20 voitures en course. La RoboRace verra donc des voitures entièrement autonomes et électriques participer à des courses d'une heure, conçues pour tester l'intelligence artificielle. Kinetik, la société qui organise l'évènement en partenariat avec Formule E, se chargera se produire toutes les voitures participant à la course.

Les équipes ne pourront donc se départager qu'avec le système de conduite qu'ils devront intégrer au véhicule. La qualité de l'intelligence artificielle de chaque système autonome sera donc rudement mise à l'épreuve.