background preloader

XXIe

Facebook Twitter

Auteurs en scènes. Lieux et régimes de visibilité des écrivains contemporains (Fabula / Colloques) La journée d’étude Auteurs en scènes.

Auteurs en scènes. Lieux et régimes de visibilité des écrivains contemporains (Fabula / Colloques)

Lieux et régimes de visibilité des auteurs contemporains s’est tenue le 3 juin 2016 à l’université Paris-Diderot, dans le cadre des recherches du laboratoire Cérilac et de l’École doctorale 131, en partenariat avec la Maison des écrivains et de la littérature. Contextualisation des phénomènes de « visibilité » des écrivains, variété du métier de l’écrivain, inscriptions diégétiques de la figure d’auteur et interventions extradiégétiques, extension du domaine de la littérature, sont quelques-unes des principales pistes explorées au cours cette journée. Nous avons conçu cette journée comme l’occasion d’échanges de formes variées : communications croisées, entretiens, lectures. Les littératures du monde francophone.

"L'écrivain doit être un détecteur de mensonges, qui dévoile au grand jour tout ce qu'il y a de trompeur (...)". Site officiel du journaliste écrivain Roger Faligot. Blog sur Philippe Sollers. Jean Paul II est un « saint » : so what ? Le pape Jean Paul II dans les romans de Sollers Par : A.Gauvin, - 26/04/2014 - Sollers et la religion - « En l’honneur de la Sainte Trinité, par l’exaltation de la foi catholique et l’accroissement de la vie chrétienne, avec l’autorité de Notre Seigneur Jésus Christ, des saints apôtres Pierre et Paul, après avoir longuement (...) Les Bonnes feuilles - Littérature. En avant-première et en exclusivité, France Culture donne à entendre quarante romans parmi les plus attendus de la rentrée littéraire.

Les Bonnes feuilles - Littérature

Ceux qui marquent par leur voix singulière et qui pourraient bien – qui sait ? - s’habiller d’un prix littéraire. Pour chacun, la lecture des premières pages par leur auteur et une interview croisée sur l’art du roman. Avec notamment : Laurent Mauvignier, Autour du monde (Minuit), Patrick Deville, Viva (seuil), Éric Vuillard, Tristesse de la terre (actes sud), Marie-Hélène Lafon, Joseph (buchet chastel), Frédéric Beigbeder, Oona & Saligner (grasset), Anne Serre, Dialogue d’été (mercure de France), Christine Montalbetti, Plus rien que les vagues et le vent (pol) Augustin Trapenard est producteur du Carnet d’or sur France Culture. Sandrine Treiner est directrice adjointe de France Culture. En partenariat avec Babelio et Livres Hebdo. Quelques idées pour vos lectures d'été.

Littérature de jeunesse

Ecrivains papier. Écrivains numériques. Monde en poésie. L'INA avec Photoservice.com. Hôtels littéraires. Le site Flavorwire n’a pu résisté à la tentation de nous faire partager leur plaisir d’avoir recenser plusieurs hôtels inspirés par des œuvres littéraires, et c’est tant mieux : l’occasion pour nous de vous en faire part, traduction et adaptation faites pour que la barrière de la langue ne soit pas un frein pour vous inviter au voyage et à la découverte.

Hôtels littéraires

C’est parti ! Impossible de rester de glace face à cette prouesse architecturale située au Canada. Bien que pas toujours un hôtel littéraire, cette année l’hôtel de glace célèbre — un château fait de glace et de neige qui est reconstruite chaque hiver et ouvert pour les clients — a un thème : « Voyage au centre de l’hiver », inspiré voyage au centre de la terre de Verne.

Crédit photo : Xavier Dachez Inn BoonsBoro, Frederick, Maryland. Le Sylvia Beach Hotel, plage de Nye, Oregon. Crédit photo : tea austen Londres. Le Motel Hobbit, Woodlyne park à Waitomo, Nouvelle-Zélande. The Hobbit Motel, Woodlyn Park in Waitomo, New Zealand. Les 8 astuces pour réussir une mauvaise photo d'écrivain. Le 15 janvier dernier, on apprenait avec tristesse la mort de Jean-Bertrand Pontalis.

Les 8 astuces pour réussir une mauvaise photo d'écrivain

Cherchant à lui rendre l’hommage qu’il mérite sur ce site, nous nous sommes mis en quête de photographies le représentant. A notre grand désarroi, la majorité des portraits que nous avons trouvés étaient d'une platitude exaspérante. On a bien fini par en dénicher un ou deux qui valaient d’être publiés, mais cette expérience tragique nous a ouvert les yeux: il n’y a rien de plus irritant que les photos d’écrivain qui parsèment la presse littéraire. On ne parle pas des écrivains patrimoniaux photographiés avec soin, les Roth par Peterson ou Beckett par Avedon. Ni des commandes ponctuelles passées par la presse à des photographes de talent, qui donnent souvent de beaux portraits. Voilà ce que ça donne: Photos de l'agence Opale.

(16) Photos du journal. Le blues des écrivains. >>> Article paru dans le numéro de Marianne daté du 18 juillet Du même auteur « Les gens ont une totale méconnaissance de notre condition.

Le blues des écrivains

Ils croient, par exemple, que l'auteur touche l'intégralité du prix de ses livres, et ils tombent des nues en découvrant la faiblesse de son pourcentage», constate Marie Sellier, présidente de la Société des gens de lettres (SGDL), qui résume ici l'état d'esprit d'une profession fantasmée : beaucoup d'auteurs exercent en effet une seconde profession plus rémunératrice, en lien ou non avec l'écriture. Les moments de rencontre avec le public sont pourtant nombreux, à commencer par les salons, fêtes, festivals et foires du livre qui fleurissent chaque année aux quatre coins du pays.

Où en sommes-nous avec la littérature ?