background preloader

Féminisme

Facebook Twitter

Temps des buchers 48p A5 cahier. 3 Colours. 2. L'économie féministe. Economía feminista en el municipalismo. Le féminisme écolo : ni essentialiste ni universaliste. Le féminisme est aujourd’hui traversé par deux courants majoritaires : le courant essentialiste (ou différentialiste) et le courant universaliste.

Le féminisme écolo : ni essentialiste ni universaliste

Il convient donc de résumer et de critiquer ces deux courants pour pouvoir les dépasser : Le courant essentialiste proclame le droit à la différence. Pour ces « féministes », il existerait des spécificités féminines complémentaires des spécificités masculines. Par exemple, les femmes seraient naturellement plus fidèles que les hommes. Ce courant prétend à une utilisation harmonieuse des compétences féminines dans la complémentarité des deux sexes pour le plus grand bien de la société. Le courant universaliste proclame, le droit à l’égalité. Les autres pensent que les femmes doivent se battre pour accéder à tous ces trucs de mecs. Women's liberation, not bearable oppression ! Féministes. Rape culture. Militantisme.

Contraception : Crise de foiE !

Genre! FeministBashing. Poil au ... « Je ne veux plus être un violeur » L’auteur.

« Je ne veux plus être un violeur »

Je veux comprendre... le mansplaining. Retour sur le mansplaining, un concept très ancien (et très relou) pour un terme relativement récent. Le mansplaining n’a absolument rien de nouveau. C’est un concept tout bête dont nous sommes probablement nombreuses à être témoins au quotidien. Le mansplaining, c’est quand un homme explique à une femme d’un ton condescendant, sur un sujet qui la concerne elle, qu’elle a tort de penser ce qu’elle pense, de dire ce qu’elle dit. Le mansplaining : une illustration du patriarcat Cette idée est très ancienne et elle n’a rien de nouveau. Le mansplaining se fait surtout beaucoup remarquer sur Internet quand il s’attaque au féminisme, quand une féministe relève quelque chose de sexiste et qu’un homme lui explique qu’elle a tort de voir les choses ainsi, parfois en expliquant à la principale concernée ce qu’est réellement le sexisme — qu’il ne connaît que peu en comparaison.

Ton idée sonne tellement mieux quand je la reformule. Le mansplaining : les origines Les femmes sont opprimées ? LETTRE OUVERTE À MON FRÈRE. Je t’écris cette lettre, parce que je serai bien incapable de te dire ce qui va suivre en face à face.

LETTRE OUVERTE À MON FRÈRE

Parce que l’expérience de jeudi dernier m’a suffi, que j’en suis sortie écœurée, blessée, triste et sans voix. Parce qu’il est difficile pour moi de tenir un argumentaire construit et posé face à toi, qui couvre mes paroles par ta grosse voix. Parce que je suis obligée de crier pour faire en sorte que tu m’entendes, et qu’alors tu t’empresses de me qualifier d’hystérique et de féministe excitée.

Très cher frère, si je suis obligée de crier pour couvrir ta voix, ce n’est pas parce que je suis une harpie, mais c’est pour une raison biologique très simple : tu as une voix grave de mâle, et moi une voix plus aigüe de femelle. Mépris et misogynie ordinaires. Dans ce blog, il y a des photos, des idées, des fleurs, des zombies, des cailloux, et plein d’autres trucs.

Mépris et misogynie ordinaires

Mais il y a surtout une chose: des sujets qui fâchent. Des sujets qui agacent, qui divisent, qui exaspèrent. Je ne parle pas seulement du pauvre ère perdu sur les internets, passant par là totalement par hasard au détour de jeuxvidéo.com ou d’une autre poubelle du net, qui croit bon de rappeler à tout hasard que les animaux sont faits pour être mangés, les putes pour êtres baisées, qu’il faut pas essayer d’influencer les autres (sauf quand on travaille dans l’enseignement, la communication, la publicité ou le marketing, mais ça c’est normal) et qu’essayer de faire évoluer la société c’est mal.

Non, je parle de tout le monde. Tout le monde peut être dérangé par les sujets abordés ici, quel que soit son esprit critique ou son implication dans différentes luttes. Ensuite j’ai abordé le sujet de la soumission aux injonctions esthétiques. # J’ai porté plainte en 1810… # J’ai porté plainte, je crois… Pourquoi 70 000 victimes ne portent pas plainte?

# J’ai porté plainte en 1810…

Il y a des tas de raisons spécifiques aux circonstances, à l’âge, de la victime, de l’auteur, à la réaction, de la famille, des proches … #jenaipasportéplainte Ses raisons ont toutes, pour origine, un socle commun : le déni, la négation dont fait preuve la société. Dans mon article à la fois témoignage et « explication » de la correctionnalisation je disais que le viol dont j’avais été la victime a été « requalifié » en agression sexuelle.

Dix raisons de ne pas légaliser la prostitution. Alors que des États envisagent de réglementer et de dépénaliser l’industrie du sexe, nous vous exposons ici les effets de la légitimation de la prostitution en tant que « travail », qui, loin de donner plus d’autonomie aux prostituées, renforce au contraire l’industrie du sexe. 1.

Dix raisons de ne pas légaliser la prostitution

La légalisation /dépénalisation de la prostitution est un cadeau fait aux proxénètes, aux trafiquants et à l’industrie du sexe. 2. La légalisation/dépénalisation de la prostitution et de l’industrie du sexe encourage la traite pour exploitation sexuelle. 3. 4. Réflexions de deux féministes fières de l'être. Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ? Partie 2 : les conséquences pour la victime Partie 3 : Les mythes sur le viol restreignent la liberté des femmesPartie 4 : Conséquences sur la propension au violPartie 5 : Les mythes sur le viol dans les médias Contrairement à la légende, la plupart des viols ne sont pas commis par un étranger dans une petite ruelle sombre « Evitez de vous habiller comme des salopes si vous ne voulez pas vous faire agresser » Michael Sanguinetti, policier canadien « Un viol, c’est avec un couteau ou un pistolet » Ivan Levaï, grand journaliste «Tant qu’un homme n’est pas muni d’une arme, d’un couteau ou d’un revolver, une femme peut toujours se défendre » Catherine Millet, intellectuelle française Les Slutwalks sont nées en réaction aux propos de Sanguinetti Ces idées reçues (appelées « rape myths » ou « mythes sur le viol ») et leurs conséquences ont été étudiées par les sociologues et psychologues sociaux.

Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ?

GENDER, ECO-FEMINISM AND THE ENVIRONMENT (Val Plumwood)