background preloader

Vulnerability

Facebook Twitter

Technologies implemented within cities are subject to hacking and abuse and thus reveal the vulnerability of these cities.

Quand les "hackers" s'invitent en ville. Un récent détournement auquel s’est livré un hacker lillois illustre parfaitement les dérives d’un environnement urbain, marqué par une sur-utilisation du numérique.

Quand les "hackers" s'invitent en ville

La Métropole contemporaine est, en effet, indéniablement numérique, c’est une ville qui se développe désormais en bénéficiant de l’apport des TIC, à l’aide d’outils de simulation et de modélisation notamment, pour améliorer son fonctionnement. C’est une ville dont les éléments (que ce soient les conduites de gaz ou d’eau potable, les feux rouges, ou bien sûr les utilisateurs de la ville) sont connectés, reçoivent et produisent en permanence des données qui peuvent être récupérées et utilisées en temps réel pour optimiser son fonctionnement.

Hack récemment réalisé sur les panneaux d’affichage Lillois Ainsi, le contexte urbain contemporain devient actif, tactile, intégrateur de contenus. Watch Dog – Ubisoft – Le téléphone votre nouvelle arme ? Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris. C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux.

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris

Non, cette femme n'a pas échappé à trois attentats La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. © Capture d'écran Twitter Sauf que... Le collage des trois femmes en bas de l'image vient des Etats-Unis. A lire aussi : Non, la même femme n'apparaît pas à chaque tuerie aux Etats-Unis La photo du haut a donc été ajouté au photomontage américain. Une photo de 2012 pour montrer des scènes de joie à Gaza Beaucoup d'internautes relaient des images de qu'ils pensent être des scènes de liesse dans les territoires palestiniens après les attentats qui ont touchés Paris vendredi soir. Sauf que.. Le faux article du New York Times Sauf que... ZERO-DAY.

Caméra sur IP : On vous regarde ... à votre insu ! Aujourd'hui en France, la vidéo surveillance s'est généralisée, à tel point que les professionnels reconnaissent installer de 25 000 à 30 000 systèmes de vidéo surveillance par année.

Caméra sur IP : On vous regarde ... à votre insu !

Ces appareils, installés à des fins de surveillance, pourraient bien se retourner contre vous. En effet, les couches matérielles et logicielles de ces systèmes de télésurveillance possèdent de grandes similitudes d'un constructeur à l'autre et le plus souvent les mêmes failles de sécurité. De plus, les utilisateurs sont encore trop nombreux à ne pas sécuriser correctement leur login et mot de passe, laissant très souvent des combinaisons du type admin/admin. Ainsi, il y a de cela quelques mois, une faille sur les systèmes de télésurveillance de la société Trendnet avait été mise à jour. Les failles dans les protocoles de sécurité des systèmes de la société permettent à quiconque de se connecter à ces caméras, disposant toutes d'une adresse IP.

Hubert Eveillard. Tomorrow's cities - what happens when lights go out? In the first of an eight week series of articles about how technology is changing our cities, Jane Wakefield asks whether a city that is plugged into the network is vulnerable to hackers.

Tomorrow's cities - what happens when lights go out?

The nightmare scenario that has had government leaders and city bosses biting their fingernails for decades has come true. Smart City Technology May Be Vulnerable to Hackers. Could hackers take down a city? Newer, smart traffic light systems may be one of the ways hackers could attack cities.

Could hackers take down a city?

(Pete Marovich / Bloomberg) First the power goes out. It's not clear what's gone wrong, but cars are starting to jam the streets -- the traffic light are down. And something seems to be going haywire with the subways, too. No one can get to work. Of course, that hasn't happened yet -- and to a lot of people the idea of malicious hackers taking down a city still sounds like a bad movie plot. Cities, like the rest of the world, now rely on a lot of computers. "The potential attack surfaces of a city is a huge challenge," said David Raymond, deputy director of Virginia Tech's IT Security Lab. Researchers have already discovered vulnerabilities with new technology being used in many cities. Last year, researchers found that traffic monitoring system used in dozens of U.S. cities, including Washington, D.C., could allow a malicious hacker to falsify traffic data and manipulate stop lights.