background preloader

Compétences

Facebook Twitter

Formateur augmenté et architectures invisibles. L'homme accroît son potentiel grâce à une variété d'outils numériques, mais les anthropologues et les penseurs de la technologies de la culture nous enseignent qu'à chaque fois que l'homme augmente ses capacités via des outils qui lui permettent d'agir plus efficacement sur son environnement, il se départit du pouvoir naturel d'agir de son propre mouvement.

Formateur augmenté et architectures invisibles

Par exemple à compter de la préhistoire au fur et à mesure qu’il maîtrise une masse d'outils pour réaliser des tours de force, sa masse musculaire diminue. Quand il se couvre de peaux de bête ou de vêtements pour se protéger du froid sa pilosité diminue. Quand il invente le feu pour cuire les aliments son système digestif se transforme. Quand il transforme la façon de lire en remplaçant du parchemin par des caractères mobiles, son écosystème de lecture se modifie et sa façon de penser se transforme (Cf . Douheidi Pour un Humanisme Numérique). La plastique mentale et sociale Chemin tracé Reprendre notre place créative Références.

Devenir formateur 4.0. Les formateurs voient leurs pratiques évoluer avec la montée en puissance des usages numériques.

Devenir formateur 4.0

Ils doivent apprendre à manier les Technologies de l’Information et de la Communication sous peine d’être déclassés. Il leur est désormais demandé d’apporter plus que des contenus et de participer à l’introduction d’une littératie numérique. Mesurer l’évolution d’une technologie où d’un objet est souvent facilité par l’adjonction d’un numéro de version. C’est ainsi que les développeurs informatiques ont nommés leurs programmes au gré des versions. Souvenez-vous du langage Basic 1.0. Le «versioning» des formateurs, et de leur professionnalisation dans le web.

Formateur augmenté et architectures invisibles. L'homme accroît son potentiel grâce à une variété d'outils numériques, mais les anthropologues et les penseurs de la technologies de la culture nous enseignent qu'à chaque fois que l'homme augmente ses capacités via des outils qui lui permettent d'agir plus efficacement sur son environnement, il se départit du pouvoir naturel d'agir de son propre mouvement.

Formateur augmenté et architectures invisibles

Par exemple à compter de la préhistoire au fur et à mesure qu’il maîtrise une masse d'outils pour réaliser des tours de force, sa masse musculaire diminue. La boite à outils du formateur innovant " Format... (Exemple) - MindMeister. Concept & principes pédagogiques – 4 : le conflit socio cognitif. Le conflit socio cognitif est un concept développé dans le champ de la pyschologie sociale génétique au début des années 80. Il met en évidence l’influence positive des interactions sociales sur l’apprentissage. L’apprentissage entre pairs peut être supérieur, sous certaines conditions, à l’apprentissage seul ou face à un formateur car il suscite des confrontations de point de vue générant la remise en cause de représentations, et par conséquent l’émergence de connaissances nouvelles.

Il invite les formateurs à favoriser les apprentissages coopératifs. Comment fonctionne le conflit socio cognitif ? Face à un problème ou une question, chaque membre d’un groupe de personnes a au démarrage une représentation qui lui est propre du problème ou de la question. Quels sont les effets du conflit socio cognitif ?

Le C.S.C accélère la plupart du temps l’apprentissage ou le changement de point de vue pour trois raisons essentielles : Du conflit socio cognitif à l’apprentissage coopératif En résumé. Pourquoi le formateur doit-il être de plus en plus expert ? C’est paradoxal !

Pourquoi le formateur doit-il être de plus en plus expert ?

Plus le savoir est digitalisé, moins on a besoin de formateurs pour transmettre le savoir, et pourtant, plus ces derniers doivent maîtriser de façon experte la discipline dans laquelle ils interviennent. Trois raisons essentielles à cela. Le formateur est de plus en plus « challengé » C’est une évidence. Hier, quand le formateur « oralisait l’écrit », l’auditoire l’écoutait. A cela s’ajoute le fait que les apprenants peuvent avoir accès aux mêmes sources de connaissances que leurs formateurs avant ou après la formation. Le formateur doit en permanence se tenir au courant de l’évolution des connaissances de son métier pour être capable d’aider les apprenants à faire le tri entre connaissances justes et fausses, connaissances sans intérêt et à valeur ajoutée.

Quand on fait appel à un formateur, on en veut pour son argent ! Si le formateur n’est pas capable d’aller plus loin que les connaissances facilement accessibles sur la toile , autant rester chez soi ! Fiches classées par thème. Www.centrefora.on.ca/sites/default/files/documents/Ressources/Competences/PDF/Guide_final.pdf. Tâches pratiques.