background preloader

Vincent53170

Facebook Twitter

Exploités, protégés ? Les enfants migrants italiens au travail à la Belle Époque. Marseille, "Les cireurs napolitains".

Exploités, protégés ? Les enfants migrants italiens au travail à la Belle Époque

Carte postale © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration L’exploitation des enfants au travail, et notamment des petits étrangers, a duré longtemps dans les usines françaises, en dépit d’une législation mise en place à partir du milieu du XIXe siècle. À la Belle Époque, les milieux italiens, français et internationaux de la protection de l’enfance, dénoncent le calvaire et "la traite des petits Italiens" mis au travail dès le plus jeune âge, comme vendeurs ambulants à Paris ou comme manœuvres dans les ateliers de textile et de verrerie.

La conférence présentera les acteurs et les mécanismes de cette exploitation, qui s’appuyait sur un véritable trafic d’enfants-migrants. Le cas des petits Italiens pose également la question des relations entre la construction du droit social et le contrôle croissant des migrations internationales à l’époque contemporaine. Écouter (1h50) : Exploités, protégés ?

Podcast. Les italiens en France : jalons d’une migration. Déjà au Moyen-Âge, clercs, marchands, banquiers, artistes mais aussi colporteurs et paysans de ce pays qui n’est encore qu’une "expression géographique" trouvent en France une terre d’accueil.

Les italiens en France : jalons d’une migration

À partir de la Renaissance, certains participent au gouvernement du royaume (Catherine de Médicis, Concini, Mazarin) tandis que d’autres contribuent à son rayonnement culturel (Vinci, Goldoni, Lully), conférant aux Italiens une grande visibilité et les affublant de stéréotypes tenaces, alors que leur nombre demeure restreint. Chaudronniers-et-soudeurs-la-france-se-lance-dans-la-competition. Jeux olympiques et exposition universelle ne suffisent pas à la France, qui est aussi candidate pour organiser, en 2019, la "Worldskills competition", version internationale des Olympiades des métiers.

chaudronniers-et-soudeurs-la-france-se-lance-dans-la-competition

Lors de cette compétition, s’affrontent de jeunes professionnels se formant ou pratiquant une cinquantaine de métiers, essentiellement artisanaux ou manuels. Parmi eux, dix relèvent de l’industrie stricto sensu (chaudronnerie, soudage, contrôle industriel, mécatronique…), cinq des nouvelles technologies (câblage de réseaux à haut débit, webdesign,..), cinq de l’automobile (tôlerie, peinture automobile…), deux de la maintenance (dont l’aéronautique). Mais les jeunes représentent aussi les métiers du BTP, de la coiffure, du jardin. Ils ont 48 heures pour réaliser une œuvre. Soutien du monde économique La délégation internationale qui désignera le 10 août le pays organisateur de la rencontre de 2019, a été reçue avec les honneurs par la France lundi 29 et mardi 30 juin.

Cécile Maillard. Anticiper en permanence l’évolution de la demande du Client - facilivente. Si le rôle du service commercial est primordial, il n’est pas le seul concerné, en fait c’est toute l’entreprise qui doit travailler, chacun à son rang, pour l’entière satisfaction des légitimes attentes du client.

Anticiper en permanence l’évolution de la demande du Client - facilivente

La formation à la communication inter-personnelle et la prise en compte du rôle fondamental d’un client par chaque composante de l’entreprise permettent de faire une réelle différence de valeur ajoutée. La formation permanente à la maîtrise de tous les aspects du métier de commercial par la force de vente et la capacité de celle-ci à séduire et fidéliser la clientèle est indispensable pour développer une relation saine et durable. SOUS-TRAITANCE : Tout savoir sur la sous-traitance. La sous-traitance constitue l’opération par laquelle une entreprise confie en partie à une autre société – souvent une PME – l’exécution de sa production, la réalisation de composants nécessaires à sa production ou l’exécution d’une partie des tâches qui lui incombent, dans le cadre d’un contrat conclu avec un donneur d’ordre.

SOUS-TRAITANCE : Tout savoir sur la sous-traitance

Les produits ou les tâches délégués au sous-traitant sont réalisés suivant les besoins et les directives de l’entreprise donneuse d’ordre. Le sous-traitant diffère du fournisseur dans la mesure où ce dernier est entièrement responsable des produits ou des services qu’il fournit à ses clients. En ayant recours à la sous-traitance, ce dernier peut se recentrer sur le coeur de son métier et concentrer ses ressources sur les activités primordiales et stratégiques. Comment une entreprise peut-elle maîtriser les risques induits par l'innovation ? Comment une entreprise peut-elle maîtriser les risques induits par l'innovation ?

Chaîne de facturation : l’optimisation passe aussi par le recouvrement de créances. Articles liés Adil Lahlou.

Chaîne de facturation : l’optimisation passe aussi par le recouvrement de créances

Techniques de fidélisation clients : les basiques pour réussir. Qu’est ce que la fidélisation clients ? La grande majorité des sociétés cherche à fidéliser ses clients. Pourquoi ? La RSE pour faire face aux risques de réputation. Articles liés Constant Calvo La réputation vise à instaurer la confiance, le respect et la légitimité de l’entreprise.

La RSE pour faire face aux risques de réputation

On peut tracer les origines du concept de réputation à la gouvernance, au management, à la communication en situation de gestion de crise, à la performance financière, au respect des normes et du droit du travail, ou à la culture corporate. A ces données traditionnelles il convient d’ajouter la montée en puissance de trois autres facteurs. Constant Calvo, Directeur associé ADHERE RH. Management des risques de l'entreprise : Ne prenez pas le risque de ne pas le faire !

Ces processus constituent une partie de l’ossature pour une approche rigoureuse d’estimation et de reporting des risques susceptibles de compromettre la réalisation des objectifs de l’organisation.

Management des risques de l'entreprise : Ne prenez pas le risque de ne pas le faire !

Cette approche présente des opportunités qui permettent d’exploiter des éventuels avantages concurrentiels. Si les processus permettent d’identifier les risques, il convient alors de les évaluer. 2.2.1. Management des risques de l'entreprise : Ne prenez pas le risque de ne pas le faire ! Ces processus constituent une partie de l’ossature pour une approche rigoureuse d’estimation et de reporting des risques susceptibles de compromettre la réalisation des objectifs de l’organisation.

Management des risques de l'entreprise : Ne prenez pas le risque de ne pas le faire !

Cette approche présente des opportunités qui permettent d’exploiter des éventuels avantages concurrentiels. Si les processus permettent d’identifier les risques, il convient alors de les évaluer. 2.2.1. Entreprise : gérer la croissance en souplesse. Toutes les entreprises en phase de développement arrivent tôt ou tard à un moment charnière : il faut continuer à croître sans renier ses valeurs.

Entreprise : gérer la croissance en souplesse

Voici les éléments clés à prendre en compte pour s’adapter sereinement aux changements. 1. La demande (clientèle potentielle) La demande (clientèle potentielle) Etudier la demande c’est se poser la question suivante : « mon projet va-t-il plaire ? ». Il va s’agir, pour y répondre, d’analyser 5 principaux critères : Comment augmenter sa notoriété ? Des dirigeants ainsi que des organisations cherchent à mettre en valeur leur expertise, pour se faire mieux connaître, bien sûr, mais aussi pour partager leur analyse sur les secteurs qu’ils connaissent bien, voire pour contribuer au débat public.

Mais passer du statut de spécialiste anonyme à celui d’expert reconnu ne s’improvise pas. C’est le résultat d’une réflexion qui – en répondant aux bonnes questions – va permettre de développer une stratégie pertinente. Voici donc un petit guide qui va vous aider à encadrer votre démarche à travers dix questions à vous poser pour définir votre stratégie et sept principes à toujours garder en tête lorsqu’on s’exprime publiquement. Les 10 questions à vous poser pour définir votre stratégie 1.

Management : actualités et tendances sur JDN.

E-communication: définition (cours en Sciences de gestion) - comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergence d’une « intelligence collective » ? Démarche qualité : comprendre la démarche qualité. Écrit par les experts Ooreka. Définition qualité : qu'est-ce que la qualité en entreprise ? Écrit par les experts Ooreka. What’s the future for customer satisfaction surveys (...) De nos jours, la mesure de la satisfaction client est devenue l’un des outils stratégiques pour les entreprises. Dans un monde de plus en plus concurrentiel, il est devenu primordial pour les organisations de se différencier, que ce soit du point de vue du produit, des compétences et surtout du service apporté au client contribuant à un niveau de satisfaction client plus ou moins élevé.

En quelques points, nous allons présenter les intérêts d’une évaluation satisfaction utilisateur ou encore d’une étude satisfaction client ainsi que les conséquences possibles liées à une insatisfaction. Evaluation satisfaction client : un facteur à ne pas négliger. [Tribune] Mesurer la satisfaction client en point de vente : les erreurs à éviter. Le NRF, rendez-vous incontournable du retail, a fermé ses portes il y a quelques jours. Le bilan dressé est unanime: centrer sa stratégie sur le client est plus que jamais au coeur des priorités.

Pour construire le magasin de demain, il faut commencer par écouter ses clients. Cela passe souvent par une mesure de leur satisfaction sur des sujets liés à l'expérience en point de vente: accueil, propreté, variété de l'offre, qualité des produits...