Info Laïcité

Facebook Twitter

[Mouvement Europe et Laïcité - C.A.E.D.E.L] Dialogue et Démocratie Française - Europe. Accord Vatican-Kouchner : une analyse de la décision du Conseil d’État. L'accord signé entre la République française et le Saint Siège porte sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l'enseignement supérieur.

Accord Vatican-Kouchner : une analyse de la décision du Conseil d’État

Le site laïcité de la Ligue de l'enseignement propose une présentation de cet accord. Le recours auprès du Conseil d'Etat déposé conjointement par la Ligue de l'enseignement et la Ligue des Droits de l'Homme a été rejetté, comme tous les autres recours. Une analyse de cette décision a été faite par Luc Bentz et Eddy Khaldi, du syndicat UNSA-Education. La voici ci-dessous. Présentation. Communiqué sur les accords Kouchner-Vatican « JEAN-MICHEL QUILLARDET. L’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires a pris connaissance de la décision du Conseil d’État rejetant les recours des associations de défense de la laïcité à l’encontre du décret ayant entériné l’accord du 18 décembre 2008 signé entre le ministre des Affaires étrangères français et les représentants du Vatican sur la reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires.

Communiqué sur les accords Kouchner-Vatican « JEAN-MICHEL QUILLARDET

Rappel : que prévoit cet accord ? Cet accord signé le 18 décembre 2008 à Paris par Bernard Kouchner et Mgr Dominique Mamberti prévoit la reconnaissance mutuelle des diplômes et grades universitaires entre la France et le Saint-Siège. LA LAICITE : LES PRINCIPES QUI NE SONT PAS NEGOCIABLES. SIGNATAIRES : Jean-Pierre ALLIOT (journaliste), Claude BEAULIEU (président du Comité Valmy), André BELLON (ancien président de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale), Alexandre DORNA (universitaire), Emmanuel DUPUY (responsable associatif), Samuël TOMEI (universitaire).

LA LAICITE : LES PRINCIPES QUI NE SONT PAS NEGOCIABLES

L’installation d’une commission de réflexion sur la laïcité en France est une nouvelle réjouissante au moment où les principes fondateurs de la République sont menacés par plusieurs décennies de négligences, voire de remises en cause. Puisque le rôle de la Commission est de rassembler la réflexion sur ce thème essentiel, nous voudrions apporter notre contribution au débat sur la nécessité de trancher par la loi la plus juste le nœud de contradictions induit par le caractère aporétique de l’avis du Conseil d’État de 1989.

Plus de laïcité, s’il vous plaît. Opinions L’émergence cyclique du débat sur le voile est un symptôme de l’incohérence dans l’application du principe de la séparation de l’Eglise et de l’Etat dans ce pays.

Plus de laïcité, s’il vous plaît

L’interdiction des signes religieux à l’athénée d’Anvers, suivie d’une interdiction générale dans l’enseignement communautaire (publique) flamand, a "frappé" le Centre d’Action Laïque ("Le Soir", 18/09). Le mouvement laïque côté francophone et le MR se sont désormais prononcés en faveur d’une interdiction des signes religieux dans les écoles, tandis que la politique menée par l’enseignement public flamand est un nouvel exemple de l’inconsistance de l’application du principe de laïcité. Pourtant, le concept de la laïcité est basé sur deux principes clairs. La laïcité : les fondements juridiques de la laïcité en France. Textes à valeur constitutionnelle Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789, intégrée au préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi » (art. 10).

La laïcité : les fondements juridiques de la laïcité en France

Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, repris par le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 : « (...) Laïcité : la liberté de conscience. Une définition de la laïcité Laïcité : (du grec laikos : peuple).

Laïcité : la liberté de conscience

Dans le langage chrétien, un laïc était au Moyen Age un "baptisé" qui n’appartenait pas au clergé ; de nos jours, c’est une personne chargée de fonctions qui étaient autrefois dévolues au clergé, dans une institution catholique. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, sous la IIIe République, la laïcité est devenue une conception de l’organisation de la société visant à la neutralité réciproque des pouvoirs spirituels et religieux par rapport aux pouvoirs politiques, civils, administratifs. Le but était de lutter contre le cléricalisme, c’est-à-dire l’influence des clergés et des mouvements ou partis religieux sur les affaires publiques. Laïcité. Le principe de laïcité est inscrit dans la Constitution et a été précisé par plusieurs textes, dont le plus important reste la loi de 1905.

Laïcité

Le principe de laïcité garantit l'indépendance et la neutralité de l'État par rapport aux religions, mais aussi la liberté de conscience, et donc de religion, des citoyens ainsi que le libre exercice des cultes. La laïcité de l'État français ne signifie donc pas l'ignorance ou la méconnaissance des religions et de l'apport de celles-ci à la société. La laïcité est un cadre qui permet à tous, croyants ou non-croyants, de vivre ensemble. Aujourd'hui, l'application du principe de laïcité est à nouveau au cœur de l'actualité. L'Église catholique suit ce débat avec grand intérêt et y apporte sa réflexion à différents niveaux. La laïcité : un principe qui garantit la cohésion de la population : Dame Politique et le bien commun. La laïcité, un principe qui garantit la cohésion de la population.

La laïcité : un principe qui garantit la cohésion de la population : Dame Politique et le bien commun

La séparation de l'Eglise et de l'Etat quelque chose de fondamental. Si toutes les hommes et les femmes de notre pays, de notre canton, peuvent exercer leur culte, quelqu'il soit du reste, et c'est fort bien ainsi, qu'ils soient chrétiens, musulmans, juifs, boudhistes, ou autres, mais aussi qu'ils ne croient pas, qu'ils soient agnostiques, athées, c'est également grâce à ce principe, la laïcité, qu'il peut y avoir du bien vivre ensemble. Vivre sa religion, les traditions qui en découlent, bien sûr, mais qu'il y ait des signes religieux, dans des établissements publics, mais aussi que d'autres veuillent un jour siéger dans un parlement avec un vêtement relevant de leur religion (le foulard par exemple à Vernier, je ne suis pas d'accord). J'avais dû reste été assez interloquée lorsque dans un tribunal dans un canton suisse, j'avais vu accrcoché au mur, un crucifix.

Le débat sur la laïcité. Cinq françaises, dont quatre de l'Etat, ont réfléchi en sur les questions liées à la laïcité.

Le débat sur la laïcité

En mai, le député a remis au premier ministre "16 propositions sur la laïcité". Une de l'Assemblée nationale, "sur la question des signes religieux à l'école", présidée par Jean-Louis Debré, a publié son rapport le 5 décembre. Une sur l'application du principe de laïcité dans la République, présidée par Bernard Stasi, a remis son rapport le 11 décembre. Le a consacré son rapport 2004 au thème de la laïcité. La (CNCDH) a remis, le 16 décembre, un rapport consacré à "La laïcité aujourd'hui". Laïcité d'accord. Laïcité - Wikiquote, le recueil de citations libre. La laïcité désigne la séparation du civil et du religieux.

Laïcité - Wikiquote, le recueil de citations libre

Le principe de séparation des pouvoirs politique et administratif de l'État du pouvoir religieux en est une application. L'adjectif « laïque » qualifie l'indépendance par rapport à toute confession religieuse. La laïcité implique un enseignement public d'où la formation religieuse (dans le sens « enseignement de la foi ») est absente. Pour autant, l'enseignement des religions n'est pas incompatible avec la laïcité, tant qu'il ne s'agit que de décrire des us et coutumes, et si l'on présente chaque religion d'un point de vue extérieur (historique et géographique). La laïcité, principe universel. La juste conception du principe de laïcité. La Conférence des évêques de France a rendu publique la lettre du pape Jean Paul II adressée le 11 février 2005 à Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux et président de la Conférence, et à tous les évêques de France, au sujet de la laïcité. Mgr Ricard revient sur cette lettre et sur les relations entre l'Etat et l'Eglise catholique en France.

Evêque placé à la tête d'une province ecclésiastique.Ensemble des évêques de France. Quelle est la teneur de la lettre du Saint-Père? Mgr Jean-Pierre Ricard : La lettre du Pape se veut positive. Laïcité en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La laïcité en France est un principe[n 1] qui distingue le pouvoir politique des organisations religieuses – l’État devant rester neutre – et garantit la liberté de culte (les manifestations religieuses devant respecter l’ordre public) ; il affirme parallèlement la liberté de conscience et ne place aucune opinion au-dessus des autres (religion, athéisme, agnosticisme ou libre-pensée), construisant ainsi l’égalité républicaine. Il ne faut pas confondre la laïcité avec la laicisation. La laïcité ne consiste pas à combattre les religions, mais à empêcher leur influence dans l’exercice du pouvoir politique et administratif, et de renvoyer parallèlement les idées spirituelles et philosophiques au domaine exclusif de la conscience individuelle et à la liberté d'opinion.

Laïcité. Page(s) en rapport avec ce sujet : La laïcité est un fondement de la République en France.... Certains États européens conservent une religion d'État (Royaume-Uni), alors que d'autres, ... (source : vie-publique)«Le second pilier juridique de la laïcité est bien entendu la liberté de ... «Si l'État ne reconnaît aucune religion, il ne doit en méconnaître aucune, ... Discours Chirac loi laïcité Stasi Commission laïcité Chirac discours Stasi Commission laïcité voile islamique discours Chirac Commission laïcité. DISCOURS CHIRAC LOI LAICITE JACQUES CHIRAC, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, débat sur le principe de laïcité Voir également : RAPPORT STASI COMMISSION LAICITE (Paris, 17 décembre 2003) Monsieur le Premier Ministre,

Informations sur la laïcité, les discriminations et le racisme. La laïcité, des principes à rappeler. (Dailymotion - Association_AFIC) Depuis quelque temps,certains commentateurs de Marianne2.fr se sont fait une spécialité d'attaquer le principe de la laïcité, au prétexte de lutter contre l'islamophobie. Il n'est donc pas inutile de rappeler ce qu'est la laïcité, -ce que je tente de faire ici-, en m'appuyant notamment sur les écrits de Henri Peña-Ruiz. Définitions - Premier sens de laïcité - Principe de séparation. Comité Laïcité République. Quelle laïcité aujourd'hui ?  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions. La laïcité en France, un principe républicain à portée universelle. La laïcité, un principe démocratique qui ne saurait justifier des discriminations. Garantir le respect du principe de laïcité au sein de l'école publique.

Principe de laïcité. La laïcité : un principe républicain. La revue pour le droit de choisir. REFLEXes. Combats pour les droits de l’homme - Blog LeMonde.fr. Dignité et droits : Pour une refondation sociétale - Blog LeMonde.fr.

LAÏCITE ET REGARD CRITIQUE SUR LA SOCIETE. Ligue des Droits de l'Homme - Accueil du site - OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DE LA LAÏCITÉ CONTRE LES DÉRIVES COMMUNAUTAIRES. - Laïcité Aujourd'hui. UFAL - Union des FAmilles Laïques. CCIEL. Mouvement laïque québécois. Informations sur la laïcité, les discriminations et le racisme. Mezetulle. Blog de Catherine Kintzler.

JEAN-MICHEL QUILLARDET.