background preloader

Combats pour les droits de l’homme - Blog LeMonde.fr

Combats pour les droits de l’homme - Blog LeMonde.fr
Pour un réel changement à l'Université et dans la Recherche Pétition Nous, membres de la communauté universitaire et scientifique, avons été étonné-e-s par la lecture de l’article paru sur le site du Monde ce 2 avril 2014 sur la politique “consensuelle” menée par Madame la ministre Geneviève Fioraso. La situation est si grave que quelques exemples glanés ces derniers mois suffisent pour prendre la mesure du désastre de la poursuite de la LRU - loi relative aux libertés et responsabilités des universités - par le gouvernement Ayrault. Le 25 octobre 2013, la Conférence des présidents d’universités (CPU) a tiré la sonnette d’alarme avec sa “Motion relative aux moyens des universités” : « Aujourd’hui, les solutions utilisées et les efforts consentis atteignent leurs limites (...) la situation à laquelle nous sommes confrontés sera bientôt intenable pour la majorité de nos établissements.

http://combatsdroitshomme.blog.lemonde.fr/

Les anciens Présidents de l'Assemblée nationale : Philippe Ségui Philippe SÉGUIN (1943 - 2010) Intervention de Philippe Séguin contre la question préalable soumettant à condition l'abolition de la peine de mort 17 septembre 1981 [Dossier sur l'abolition de la peine de mort] Philippe Séguin, Vice-président de l'Assemblée nationale annonce le résultat du scrutin sur le projet de loi portant abolition de la peine de mort (deuxième séance du 18 septembre 1981) [Tables nominatives des interventions de Philippe Séguin devant l'Assemblée nationale] La liberté de l’Eglise contrainte à la Cour européenne des droits de l’homme Strasbourg, le 10 février 2012 - Le 31 janvier 2012, la troisième section de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu public un arrêt dans l’affaire Sindicatul Păstorul cel bun c. Roumanie (no 2330/09) par lequel elle juge que le refus d’enregistrement d’un syndicat créé au sein de l’Eglise orthodoxe était contraire à la liberté d’association garantie à l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme. L’Eglise Orthodoxe de Roumanie a fait connaître son souhait que l’affaire soit à présent renvoyée devant la Grande Chambre pour être rejugée. Le European Centre for Law and Justice (ECLJ) s’était porté tierce partie dans la procédure devant la Cour. Son analyse de l’arrêt du 31 janvier 2012 est accessible ici. Au-delà des faits en cause, cet arrêt de Section est problématique car il change la doctrine de la Cour sur des aspects importants de la protection de la liberté religieuse.

La laïcité : un principe républicain Comment définir et caractériser la notion de laïcité ? Il s’agit bien d’une valeur fondatrice et d’un principe essentiel de la République en France mais elle s’incarne dans de nombreuses obligations juridiques qui sont dispersées dans de nombreux textes. Trois grands «piliers» de la laïcité peuvent néanmoins être mis en avant. Ils sont ici rappelés en reprenant leur présentation dans le rapport de la Commission présidée par Bernard Stasi et le rapport 2004 du Conseil d’Etat.

Les droits de l'homme aujourd'hui  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est adoptée par l’Assemblée nationale française. Principe de laïcité Aux termes du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 confirmé par celui de la Constitution du 4 octobre 1958, " l'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'État ". Laïcité et Code de l'éducation Ces dispositions constitutionnelles sont rappelés à l'article L 141-1 du code de l'éducation. L'État assure aux enfants et adolescents dans les établissements publics d'enseignement la possibilité de recevoir un enseignement conforme à leurs aptitudes dans un égal respect de toutes les croyances.

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté. Article 3

La télévision : le premier pouvoir Dailyinvention - Flickr - CC Certains d’entre vous se souviennent peut-être de l’expérience scientifique évoquée dans le film I comme Icare d’Henri Verneuil (1977). Yves Montand, qui incarne le rôle d’un procureur, enquête sur le meurtre du président d’un pays fictif et découvre que l’assassin présumé a participé quelques temps avant les faits à une expérience inspirée des travaux du psychologue américain Stanley Milgram sur la soumission à l’autorité. Le scénario est le suivant : des scientifiques recrutent un individu auquel ils expliquent qu’il va participer à des travaux d’étude sur la mémoire. Son rôle va consister à interroger un élève sur des associations de mots qu’il lui aura préalablement fait apprendre. Soumission à l'autorité

Dieu censuré, l’espace public délavé « Culture et Foi Un titre de roman qu'il faudra modifier? Autrefois, on censurait au nom de Dieu. Mal lui en prit, car maintenant c’est Dieu lui-même qui subit la censure! En effet, ces jours-ci, à Sorel-Tracy, on censure Dieu à l’école tout comme autrefois on y censurait le sexe. Un prof de musique a beaucoup fait parler de lui en supprimant la dernière phrase de l’Hymne à l’amour d’Édith Piaf dans le cadre d’un concert qui sera donné par des jeunes de son école. la laïcité, un principe démocratique qui ne saurait justifier des discriminations La métaphore laïque illustrée par l’exemple Un cas d’école du racisme républicain par Laurent Lévy, 9 novembre [1] Lorsque, au nom fantasmatique d’une laïcité qui n’était pas en cause, le Parlement a décidé d’interdire « le foulard à l’école », nombreux sont ceux – et sans doute plus encore nombreuses sont celles – qui ont vu dans ce détournement et cette dénaturation du principe laïque une simple feuille de vigne devant le racisme le plus sommaire. À jouer ainsi avec ce mot, « laïcité », on lui a fait perdre son sens.

Droits de l'homme - Nations Unies Une jeune fille de l'école de Sitara à Kaboul pousse le fauteuil roulant de sa camarade de classe, amputée des deux jambes. La Convention relative aux droits des personnes handicapées a été adoptée le 13 décembre 2006. (Photo ONU/Hassan Zakizada) Organes de l'ONU

Related: