background preloader

Luttes intersectionnelles

Facebook Twitter

2011 Census analysis - Office for National Statistics. In the 2011 Census, the Other White ethnic group (77%) had the highest employment rate of all ethnic groups (aged 16 to 64).

2011 Census analysis - Office for National Statistics

This was the case for both men (82%) and women (72%) from this group.The proportion of men aged 16 to 64 who were unemployed was highest in the Other Black (17%), White and Black Caribbean (16%) and Caribbean (15%) ethnic groups. For women it was highest for Black African (12%), White and Black Caribbean (11%) and Other Black (11%) groups.The highest rates of economic inactivity for men were in the Chinese (40%), Arab (40%) and Gypsy or Irish Travellers (39%) ethnic groups. 13 Must Reads For The Black Feminist In Training. Femmes d'Afrique : les géantes invisibles.

Revendications antillaises

Peut-on faire de l'intersectionnalité sans les ex-colonisé-e-s ? Critique postcoloniale et pratiques politiques du féminisme antiraciste - Cairn info. Notes Ochy Curiel, de nationalité dominicaine, enseigne à l’Université nationale de Colombie.

Critique postcoloniale et pratiques politiques du féminisme antiraciste - Cairn info

Elle a écrit plusieurs articles sur la relation entre race, classe, sexe et sexualité et milite au sein du mouvement féministe, antiraciste et lesbo-féministe d’Amérique latine et des Caraïbes. Ce travail a été publié en espagnol et dans une version plus longue : Nómadas n° 26, IESCO, Bogotá, avril 2007. Traduit de l’espagnol par Florence Brisset-Foucault, relu par Jim Cohen. A. Voir F. A. Trad. française : Femmes, classe et race, éd. des Femmes, 2007. J’écris « race » entre guillemets pour mettre en valeur son caractère de construction sociale et politique et surtout de catégorie de pouvoir.

Ch. P. Shit White Feminists Need To Stop Doing. I’m a white feminist, and let me tell you something: white feminism* is pretty bullshit.

Shit White Feminists Need To Stop Doing

It’s exclusive, oppressive, and serves to further marginalize the people who are most impacted by misogyny. Unfortunately, white feminism is also the western status quo of feminism, meaning that white feminists have the biggest platforms, have increased access to resources and media, and are generally considered to be The Voice of Feminism. In theory, someone truly interested in equality would use these assets to amplify the voices of women of colour. In practice, white supremacy is a real thing and white feminists often seem to forget that their white privilege makes it easy as hell to trample over women of colour as they work to dismantle the patriarchy.

Flanneryogonner.tumblr. Why Our Feminism Must Be Intersectional (And 3 Ways to Practice It) Je suis l’Ouest. Entretien à MIGUEL MELLINO - de ANNA CURCIO Cette conversation nait d’un malaise, d’une condition de dépaysement face aux analyses qui circulent, même à l’intérieur du mouvement, sur ce qui est arrivé à Paris.

Je suis l’Ouest

Se concentrer sur la liberté d’expression ou sur la nécessité de mettre un frein à l’islamophobie me semble plutôt faible, limité, en tout cas insatisfaisant. Ce n’est cependant pas mon ici intention de produire une évaluation ou un jugement de valeur sur les faits. En simplifiant, nous pourrions dire qu’il s’agit d’une action contraire à la construction de parcours de libération – dans une guerre où il ne s’agit ni d’un choc des civilisations, ni d’une opposition anti-impérialiste aux intérêts impérialistes, mais plutôt de l’affrontement de différentes formes d’oppression et d’exploitation interne à la civilisation capitaliste même. Je suis plutôt d’accord. Il faut donc se tourner vers le racisme structurel qui marque l’histoire entière de l’Europe… Le racisme comme système - Une heure de peine...

Lorsque l'on tape "racisme" sous google, la première proposition qui apparaît est "racisme anti-blanc".

Le racisme comme système - Une heure de peine...

Et sur les liens proposés, il faut attendre le quatrième pour avoir une critique de cette notion. Les sociologues affirment souvent que le "racisme anti-blanc" n'existe pas : une idée mal comprise, parce que souvent appréhendée avec ce qu'il faut de mauvaise foi pour se lancer dans la fausse indignation contre la "bien-pensance".

Derrière cette idée, ce qu'il y a en jeu, c'est la compréhension de ce qu'est le racisme. Le plus souvent, celui-ci est perçu comme un sentiment individuel - en grande partie parce que les mouvements et politiques anti-racistes contribuent largement à le cadrer ainsi. Pourtant, du point de vue sociologique, ce n'est pas cela le racisme. Qu'il y ait, dans ces quelques exemples, du racisme, c'est certain. Un malaise apparaît alors. Goodbye, Boob Window: There’s a New Power Girl and She Is Rad as Heck. After taking on the legacy mantle of Power Girl in her very first appearance over six months ago, new DC Comics character Tanya Spears is finally getting the chance to join the Teen Titans in their latest story arc, and we can’t wait to see what she’s got.

Goodbye, Boob Window: There’s a New Power Girl and She Is Rad as Heck

A bit of background on the character: Tanya was first introduced in World’s Finest #23 as a super intelligent 17 year old scientist who helped Power Girl Karen Starr and Huntress Helena Wayne return to their home on Earth-2. After their departure, she discovered that she’d developed powers of super strength and flight similar to Power Girl’s, and in Worlds Finest #26 she was also bequeathed the name “Power Girl” by Starr’s attorney. So, basically, she’s the new Power Girl for Prime Earth.

Diversité des mouvements de « femmes dans l’immigration » 1 On entend par mouvements les associations, les collectifs, les comités, les groupes formels et inf (...) 1Bien peu de travaux se sont souciés d’éclairer l’aspect historique des mouvements de femmes de l’immigration en France, les dynamiques collectives, les mouvements1où elles se sont engagées, alors qu’à partir des années soixante-dix, des femmes étrangères, immigrées, exilées ou se réclamant de ces héritages, ont commencé à investir collectivement les espaces publics.

Diversité des mouvements de « femmes dans l’immigration »

Qui sont ces femmes et à quoi correspond cette expression « femmes dans l’immigration » ? 2 A propos du phénomène de « racisation » des jeunes issu·e·s de l’immigration et de la hiérarchis (...) Le féminisme expliqué aux panafricains. Il y a tout juste un an, dans le cadre de la Black History Month, j'ai été conviée à une journée d'étude sur le thème "Femmes noires et féminisme" accompagnée d'un hommage spécial à la grande militante afro-américaine Angela Davis.

Le féminisme expliqué aux panafricains

Après la projection d'un documentaire, une table ronde composée de 4 intervenants se mit à débattre. Etre invisible comme une femme noire en France. Dans son documentaire Trop noire pour être française, la réalisatrice Isabelle Boni-Claverie raconte et analyse le racisme de la société française.

Etre invisible comme une femme noire en France

Avant la diffusion sur Arte vendredi 3 juillet, Libération le rend disponible sur son site et fait circuler le #TuSaisQueTuEsNoirEnFranceQuand sur Twitter pour récolter des témoignages. A cette occasion nous republions cet article du 22 octobre 2014, publié à la sortie du film Bande de filles. Vous vous souvenez de la première fois que vous vous êtes dit, en lisant un livre, en voyant un film, que le personnage en face de vous vivait exactement ce que vous viviez? [infokiosques.net] - De l'usage de la colère : la réponse des femmes au racisme. Titre original : « The Uses of Anger : Women Responding to Racism » Le racisme.

[infokiosques.net] - De l'usage de la colère : la réponse des femmes au racisme

Intersectionnalité et afroféminisme : Le mémo ! #1. Il est là, il est beau, c’est le mémo ! Je hais les indifférents, par Antonio Gramsci. Je hais les indifférents. Je crois comme Friedrich Hebbel que « vivre signifie être partisans ». Il ne peut exister seulement des hommes, des étrangers à la cité.

Celui qui vit vraiment ne peut qu’être citoyen, et prendre parti.

L'homme blanc cis hetero

Racisme. Sexisme. Prostitution/Putophobie. LGBTQIAP+ L’intersectionnalité en question (1) : la dépolitisation blanche. Le terme intersectionnalité renvoyant au fait de prendre en compte dans une lutte militante aussi bien le racisme, le sexisme que la lutte des classes, émane de Kimberlé Crenshaw dans le cadre d’un article universitaire, disponible ici en français. Penser et contrer la reproduction des rapports de domination en contexte communutaire. Le paragraphe que je vais citer est issu d’un texte très intéressant que je vous invite à lire – notamment pour saisir le contexte de cette pensée – sur les liens entre militantismes queer et marxiste.

C’est moi qui surligne et saute des lignes.

Communisme

Femmes noires et communisme : mettre fin à une omission. Une caractéristique remarquable de l’étape actuelle du mouvement de libération des Noirs est l’augmentation de la participation militante des femmes noires dans tous les aspects de la lutte pour la paix, les droits civiques et la sécurité économique. Symptomatique de ce nouveau militantisme est le fait que les femmes noires sont devenues des symboles de nombreuses luttes des Noirs d’aujourd’hui.

Cette augmentation du militantisme parmi les femmes noires a une signification profonde, pour le mouvement de libération Noir et pour la coalition antifasciste et anti-impérialiste émergente. Comprendre comme il faut ce militantisme, renforcer et amplifier le rôle des femmes noires dans la lutte en faveur de la paix et de tous les intérêts de la classe ouvrière et des Noirs implique en premier lieu de surmonter l’indécente indifférence face aux problèmes spécifiques des femmes noires. La bourgeoisie a peur du militantisme de la femme noire, et pour de bonnes raisons.

Difficultés économiques. Quand madmoizelle tente de militer pour l'accessibilité - une-sourde.over-blog.com. Oppression 101 ou le parfait langage imbitable du militant! La classe 101, c’est le niveau débutant dans le système scolaire anglo-saxon. Et si vous lisez la blogosphère anglaise sur les questions d’oppression (racisme, sexisme, homophobie, etc…), vous finirez par lire quelqu’un d’excédé qui vous dira que ce n’est pas la classe 101 ici!

Sauf que souvent cette classe 101, on sait même pas où la trouver! On débarque avec nos gros sabots sur un site féministe/antiraciste/LGBTQIA, par la magie des Internets, et on commence à dire des grosses boulettes, et on se prend plein de retours, qu’en parfait noobz n’ayant jamais réfléchi à ses questions (des points bonus si vous êtes un homme blanc cis hétéro de milieu aisé), qu’on ne comprend pas. Donc, voilà un article de base qui reprendra les grandes lignes de la nature de différentes oppressions, ainsi que des mots-clés communs à toutes les oppressions.