background preloader

Je hais les indifférents, par Antonio Gramsci

Je hais les indifférents, par Antonio Gramsci
Je hais les indifférents. Je crois comme Friedrich Hebbel que « vivre signifie être partisans ». Il ne peut exister seulement des hommes, des étrangers à la cité. Celui qui vit vraiment ne peut qu’être citoyen, et prendre parti. L’indifférence c’est l’aboulie, le parasitisme, la lâcheté, ce n’est pas la vie. C’est pourquoi je hais les indifférents. L’indifférence est le poids mort de l’histoire. L’indifférence œuvre puissamment dans l’histoire. La plupart d’entre eux, au contraire, devant les faits accomplis, préfèrent parler d’idéaux qui s’effondrent, de programmes qui s’écroulent définitivement et autres plaisanteries du même genre. Je hais les indifférents aussi parce que leurs pleurnicheries d’éternels innocents me fatiguent. 11 février 1917 Traduit de l’italien par Olivier Favier. Odio gli indifferenti Odio gli indifferenti. Tratto da « La Città futura », in Il Grido del Popolo, n. 655, 11 febbraio 1917, e Avanti! Pour aller plus loin:

http://dormirajamais.org/gramsci/

Related:  nathcardosoluttes intersectionnellespolipitreSociété

Bibliothèque Sonore de Lyon - Bénévoles Vous disposez de quelques heures : Devenez "Animateur"ou "Donneur de Voix". Une fois par semaine, vous assurerez, selon vos compétences ou motivations : Les lundis et jeudis après-midi (14h-18h) :l'accueil téléphonique, la réception et le conseil des AudioLecteurs qui se déplacent à la Bibliothèque Sonore,l'expédition des cassettes et cédéroms aux AudioLecteurs éloignés,le contrôle et le classement des audiolivres de retour,Les mardis après-midi (14h-18h) :les relations avec les donneurs de voix,le choix des livres à faire enregistrer lors des réunions du comité de lecture,la préparation, la duplication et leur classement,les tâches d'administration ou de gestion de la Bibliothèque Sonore, Vous pourrez aussi participer à notre groupe "Développement et Communication" chargé plus particulièrement : de l'information des audiolecteurs potentiels,des contacts avec nos relais d'information,des relations extérieures avec nos partenaires.

Intersectionnalité et afroféminisme : Le mémo ! #1 Il est là, il est beau, c’est le mémo ! Je suis allée dans les tréfonds de mes favoris et de mon getpocket pour faire un premier mémo (oui, il y en aura certainement un ou des autres, je pense). J’ai répertorié des liens français sur l’intersectionnalité au sens strict du terme; c’est à dire les diverses intersections à la race, une perspective du concept qui a été invisibilisé et whitewashé lors de sa reprise dans le cadre français.

Fakir contre le reste du Monde Vendredi dernier, j’ai publié sur ce blog un petit dessin pour rendre hommage aux rares journaux encore indépendants et compétents (ces deux qualités seraient-elles liées ?) comme Le canard enchaîné ou encore Mediapart. J’aurais pu aussi citer Fakir qui, s’il ne révèle pas forcément souvent des scandales comme les font les deux précédents, offre souvent des analyses pertinentes et qui se distinguent des sujets bateaux qui s’affichent sur toutes les unes des « grands » journaux dès lors que la dépêche AFP est parue. Récemment, Fakir a fait un peu parler de lui parce que les Décodeurs du Monde, qui ont lancé un système de classement des sites d’infos (pour repérer les sites peu fiables, complotistes, etc.), l’ont classé en jaune, c’est-à-dire moyennement fiable.

Cinquante Etats négocient en secret la libéralisation des services, par Raoul Marc Jennar (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Imaginez un monde où les cantines scolaires appartiennent à des firmes telles que Coca-Cola ou McDonald’s ; un monde où des entreprises pakistanaises discutent avec leurs homologues paraguayennes le nombre de jours de congé qu’elles vous accordent dans l’année et le montant horaire de votre rémunération ; un monde où Hugo Chávez n’aurait pu devenir président du Venezuela qu’en acceptant de gouverner comme M. Anthony Blair. Ce monde, on le rêve dans les salons de l’ambassade d’Australie à Genève, où se retrouvent, outre ceux de l’Union européenne, les représentants d’une cinquantaine de pays : Etats-Unis, Norvège, Canada, Australie, Japon, Taïwan, Mexique, Colombie, Chili, Turquie, Pakistan...

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle L'animateur technicien de l'éducation populaire et de la jeunesse - spécialité Activités sociales et vie locale - exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant un ou des supports techniques dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Quand madmoizelle tente de militer pour l'accessibilité - une-sourde.over-blog.com Je vais passer rapidement sur les passages où l'auteure "réalise" que, quand on est aveugle, ben, on y voit pas. Elle décrit toujours le fait de ne pas y voir comme étant un "monde" différent de celui des valides, comme s'il n'avait pas suffi de parler de "pays des infortuné-e-s" pour bien marginaliser les personnes handicapées. On monte encore d'un cran dans la marginalisation lorsqu'elle loue en terme dithyrambiques "la résilience et le courage hors-normes des aveugles" qui l'ont frappée, dit-elle, "dans toute leur splendeur". Oui, bon, ça va aller maintenant, non ?

La défiance à l’égard des médias est-elle justifiée ? Accusés par les uns de faire l’actualité puis cloués au pilori par les autres pour ne pas avoir su l’anticiper, dénoncés pour leur dépendance au pouvoir politique et vilipendés pour leur acharnement lorsqu’un scandale éclate, taxés d’élitisme puis critiqués pour leur populisme, jugés hors-sol puis méprisés pour être incapables de prendre de la hauteur, soumis à la dictature du direct et trop lents à réagir, les médias seraient responsables du succès de Trump, du triomphe du Brexit, du dégoût des Français pour la politique et de la future victoire de Le Pen. Concurrencés par les réseaux sociaux et dilués dans la multiplication des supports de diffusion, les journalistes sont au centre des critiques en cette année électorale sous tension. La défiance à l’égard des médias est-elle justifiée ?

"Restaurer un travail réellement humain est, sur le long terme, la clé du succès économique", explique Alain Supiot ENTRETIEN À deux pas du Panthéon, dans un élégant bureau tout blanc, Alain Supiot, a répondu à nos questions à l’occasion de la sortie de deux ouvrages : La gouvernance par les nombres (Fayard), qui reprend son cours au Collège de France, où il est titulaire de la Chaire Etat social et mondialisation, et L’entreprise dans un monde sans frontières, un ouvrage qu’il a dirigé aux Éditions Dalloz. Maniant aussi bien la philosophie grecque classique, les théories du Droit que l’Histoire du cinéma (blockbuster hollywoodien inclus), il éclaire par ses idées les changements qui, ici et là, modifient le monde. Pour lui, nous vivons un changement d’imaginaire, de l’horloge à l’ordinateur. Cette mutation met en cause le travail et l’entreprise.

Arrêté du 19 février 1987 : création des spécialités du B.E.A.T.E.P Arrêté du 19 février 1987 (Jeunesse et Sports) Vu D. no 86-687 du 14-3-1986 mod. par D. no 87-70 du 5-2-1987. Création des spécialités du brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse. Article premier. - En application du décret du 14 mars 1986 susvisé instituant le brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse (BEATEP), sont créées les spécialités suivantes : Femmes noires et communisme : mettre fin à une omission Une caractéristique remarquable de l’étape actuelle du mouvement de libération des Noirs est l’augmentation de la participation militante des femmes noires dans tous les aspects de la lutte pour la paix, les droits civiques et la sécurité économique. Symptomatique de ce nouveau militantisme est le fait que les femmes noires sont devenues des symboles de nombreuses luttes des Noirs d’aujourd’hui. Cette augmentation du militantisme parmi les femmes noires a une signification profonde, pour le mouvement de libération Noir et pour la coalition antifasciste et anti-impérialiste émergente. Comprendre comme il faut ce militantisme, renforcer et amplifier le rôle des femmes noires dans la lutte en faveur de la paix et de tous les intérêts de la classe ouvrière et des Noirs implique en premier lieu de surmonter l’indécente indifférence face aux problèmes spécifiques des femmes noires. La bourgeoisie a peur du militantisme de la femme noire, et pour de bonnes raisons.

Kery James : « Lutter contre les violences policières n’est pas que le combat des Noirs et des Arabes » Pour le rappeur, la cause concerne l’ensemble de la société française et ne doit pas servir à condamner en bloc les forces de l’ordre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Kery James (auteur et interprète) Le 19 mars 2017 un collectif de familles de victimes de violences policières organise une marche à Paris. Une marche pour la justice et la dignité. PSO/APSO/addons Présentation/Tutoriel d'APSO DWT@20150504 Le projet démocratique est devenu réalisable ; mais le voulons-nous ? Nous savons que nos démocraties sont des faux semblants inapplicables, Or...

Related: