background preloader

Big data : quand la ville parle

Facebook Twitter

Data est en haut qui fait l’écolo. On en compte pas moins de 500 000, ils stockent toutes les données du web et sont responsables de 2% des émissions mondiales de CO2.

Data est en haut qui fait l’écolo

Que peuvent bien être ces curieux dispositifs ? Avez-vous deviné ? Les fameux Data centers évidemment. Ces temples de la donnée sont déjà à l’origine de nombreuses polémiques environnementales, or leur nombre pourrait croître de 5 à 10% par an dans la prochaine décennie. On entend déjà les critiques fuser et un terrible pessimisme fataliste nous submerger. Mais que diriez-vous plutôt d’une grande bouffée d’optimisme ? Envolé cet alarmisme stagnant et cette envie de faire l’autruche en entendant les mauvaises nouvelles ! En effet, Big Data n’a pas dit son dernier mot et compte bien contrebalancer ces chiffres alarmants. Voici donc quelques exemples d’innovations écologiques utilisant le Big Data. Commençons par le United Nations Global Pulse, un programme lancé par les Nations Unies en collaboration avec la NASA.

Vient ensuite Surging Seas. Big Data : le citoyen devient le produit d’un système. Et si un partage équilibré de de la valeur économique des données personnelles était la condition requise pour livrer les services promis ?

Big Data : le citoyen devient le produit d’un système

Mi-mai, on apprenait que Publicis Groupe s’alliait à Facebook pour créer des produits autour de la donnée, de la vidéo et de l’image. Un peu plus tard, c’est Google qui faisait un geste pour être un peu plus en phase avec les directives européennes sur le droit à l’oubli numérique. La donnée est devenue reine Aujourd’hui, lorsque l’on prend le métro, que l’on visite un site internet, que l’on achète un produit en magasin avec sa carte de fidélité, ou simplement durant le visionnage d’un morceau sur un site de vidéo en ligne, des masses de données sont générées et collectées nominativement ou anonymement, le plus souvent à notre insu. Interview de Yann Mareschal pour Bordeaux en Poche pendant la #SDBX4 - vidéo Dailymotion. De l'ego-citoyen à l'eco-citoyen - Les fondamentaux du marketing - Société. «Il me semble que nous assistons à une prise de conscience importante, au sein de la population, des dangers qui la guettent.

De l'ego-citoyen à l'eco-citoyen - Les fondamentaux du marketing - Société

Cela dit, il faut différencier prise de conscience et action. De ce point de vue, l'être humain est absolument paradoxal: nous pensons qu'il suffit de dénoncer le problème pour le résoudre. » Dixit Nicolas Hulot à l'Université de la Terre, organisée à l'instigation de Nature & Découvertes en novembre 2005. Notre société est indéniablement une société individualiste, basée sur le chacun pour soi.

Le consommateur achète avant tout pour son plaisir. Guénaëlle Gault, directrice d'études chez TNS Sofres, parle « d'individualisation de la société ». Calculateur d'empreinte écologique. Empreinte écologique. Calculer son empreinte écologique. HL169 Actualit%C3%A9 6. Pour une ma%C3%AEtrise citoyenne du Big Data. La ville du futur sera intelligente et connectée. Date de publication : 06/10/2015 Format : Fil d'info Smart city, green city, ou encore ville numérique, les termes pour désigner la ville intelligente et connectée sont nombreux.

La ville du futur sera intelligente et connectée

Si le concept n’est pas récent, il existe actuellement un véritable foisonnement d’idées, d’applications smartphones ou de technologies qui est en passe de bouleverser la ville du futur. Mais de quoi s’agit-il véritablement ? Une révolution de la mobilité urbaineLa ville intelligente et connectée exploite les vertus des nouvelles technologies afin de servir un nouveau type de développement urbain qui vise l’efficience en termes d’environnement, d’énergie, et surtout de transports. La ville de Nice, classée au quatrième rang des villes intelligentes mondiales, a compris l’importance de ce phénomène pour fluidifier le trafic. Les villes du futur pilotées par les big data. Face à l’augmentation régulière des populations urbaines, les urbanistes font appel aux nouvelles technologies pour construire les villes de demain.

Les villes du futur pilotées par les big data

Ces villes « intelligentes » sont pensées pour favoriser un usage optimal de leurs ressources – énergie, construction, transport, infrastructures, … – tout en conciliant le bien-être des habitants avec un développement économique raisonné. Quand le Big Data façonne les villes de demain. Imaginez : vous êtes en 2030.

Quand le Big Data façonne les villes de demain

Comme chaque matin, vous vous préparez avant d’aller travailler. Sur le miroir de la salle de bains s’affichent plusieurs chiffres en temps réel : la quantité d’eau que vous utilisez sous la douche, votre consommation électrique, la température au sein de votre foyer, mais aussi l’empreinte carbone de votre immeuble ou la fréquence du métro qui passe juste en-dessous. Une fois dehors, vous vous dites que par ce beau temps, vous prendrez plutôt un vélo en libre-service. Où ? Quand ? Comment ? La carte des accidents de la circulation à Paris.

Appli 9 079 véhicules ont été impliqués dans 5 688 accidents de la circulation à Paris en 2013 (il s’agit des dernières données disponibles).

Où ? Quand ? Comment ? La carte des accidents de la circulation à Paris

Making of Cette carte a été réalisée grâce aux données mises à disposition par la mairie de Paris sur son site d’open data.