background preloader

PEDAGO

Facebook Twitter

5 raisons de se lancer dans la formation en présentiel digitalisée ! Le digital devient un outil de pédagogie interactif très sollicité dans le domaine de la formation professionnelle : il permet d’optimiser les formations à distance et s’impose désormais à la formation en présentiel ! Comment ? Grâce à des fonctionnalités permettant d’évaluer en direct et de manière ludique la compréhension de vos apprenants grâce à des challenges et des jeux pédagogiques. Voici donc les 5 raisons de se lancer dans la « formation en présentiel digitalisée » ! Redonnez le plaisir d’ apprendre Fini la formation où l’apprenant reste assis derrière sa table à écouter un formateur ! Donnez l’envie de se défier pour se surpasser Le présentiel digitalisé stimule l’ambition de vouloir être le meilleur et va pousser l’apprenant à toujours aller plus loin, à se surpasser, à acquérir de nouvelles compétences (montée de compétences) et donc à évoluer dans sa carrière !

Transformez la formation en un véritable Team building Terminé la montée en compétence chacun de son côté ! Storytelling en formation : racontez des histoires pour engager les apprenants. Bon à savoir 17 janvier 2019 De tous temps, l’être humain a été captivé par les histoires, à commencer par les mythes fondateurs des grandes civilisations. Combien de formidables conteurs entraînant leur audience très loin dans l’imaginaire ? Aujourd’hui, le storytelling en formation suscite l’intérêt tout en aiguisant les curiosités. Quels sont les atouts de ces techniques narratives et comment les mettre au service de l’apprentissage ? Il était une fois… une humanité friande de storytelling appliqué à différents contextes Pourquoi Platon raconte-t-il la vie et l’enseignement de Socrate ?

S’il dispose d’un talent inégalable de conteur, l’être humain fait aussi preuve d’un goût immodéré pour les récits. Qu’en est-il en formation ? « Dans ce contexte, l’objectif du storytelling est de permettre à l’apprenant d’assimiler un contenu de formation plus ou moins complexe de façon simple et quasi intuitive. 1er épisode : structurer un parcours de formation via un fil rouge Author: docendi.

Classe inversée

Digital : principes. L évaluation de la formation : comment la rendre utile pour les participants? Constats et proposition de cinq stratégies d évaluation partenariale. 1 Evaluer. Journal international de Recherche en Education et Formation, 2(1), pp L évaluation de la formation : comment la rendre utile pour les participants? Constats et proposition de cinq stratégies d évaluation partenariale Daniel Faulx Institution Cédric Danse Institution Résumé L évaluation de la formation par les participants est une pratique courante aujourd hui, portée à la fois par des exigences de rentabilité et de qualité. Cependant, cet exercice, qui se présente souvent sous la forme de questionnaires individuels remis à la fin de la formation, peut être vécu par ceux qui les remplissent comme un rituel obligé mais présentant peu d intérêt. C est dans l intention de proposer une alternative à cette situation que cet article a été rédigé.

Dans un premier temps, nous faisons le point sur les modes les plus habituels d évaluation de la formation par les participants. Nous identifions les récurrences de ce genre de pratique et les questions qu elles posent. Comment se Fixer des Objectifs SMART et les Atteindre? | Goalmap blog. Avez-vous entendu parler de la méthode SMART pour se fixer des objectifs ? Souhaitez-vous l’utiliser pour atteindre vos objectifs personnels ? Ou simplement en savoir plus ?

Cela tombe bien : chez goalmap, nous sommes passionnés par ces sujets. Cet article est fait pour vous ! SMART (intelligent en anglais) est un acronyme utilisé pour résumer les caractéristiques qu’un objectif proprement défini doit posséder. Un objectif S.M.A.R.T. est un objectif qui est spécifique (specific), mesurable (measurable), atteignable (attainable), réaliste (realistic), et temporellement défini (time-bound). Manger sainement, voyager plus, perdre du poids, être davantage cultivé, acheter un appartement, etc. : tous ces objectifs peuvent être SMART. Passons donc en revue ces 5 caractéristiques qu’un objectif SMART doit avoir, avec des exemples concrets, en tâchant de guider le lecteur qui souhaiterait s’appuyer sur cette méthode pour se fixer des objectifs personnels et maximiser ses chances de succès. Smart learninggoals fr. Storytelling, de l’art et la manière de raconter une histoire. Et si aujourd’hui le secteur du e-learning se tourne de plus en plus vers le storytelling, c’est parce qu’il est doté d’une puissante caractéristique: l’immersion.

L’immersion permet l’empathie. Mis en situation, l’apprenant aura plus de facilité à mettre en pratique ses acquis et au final à être convaincu. Quelle méthode aborder ? Tout d’abord, avant de se lancer dans la création d’un scénario pédagogique, il est préférable de se poser quelques questions : *Pour qui ? Si l’on veut que l’apprenant soit impliqué, il faut qu’il y ait une dimension mimétique entre lui et les personnages impliqués, et ce qu’il soit évident (simulation de tel ou tel secteur d’activité) ou plus subtil car reposant sur le phénomène d’empathie émotionnelle. *Pourquoi ? *Comment ? Attention également à ne pas commettre l’erreur de surcharger l’apprenant d’informations inutiles qui pourraient le faire fuir. Le cas des ‘serious-game’: On peut dans un premier temps relever l’antinomie du concept.

APPRENTISSAGES

Jean-Charles Cailliez, créateur de rencontres improbables – De la créativité à l'innovation. Vice-président Innovation de l’Université catholique de Lille, ce professeur de biologie cellulaire et moléculaire développe de nouvelles formes de pédagogie, basées sur le travail collaboratif et la créativité. Il ne s’arrête jamais. En voyage d’études à Bangkok ou dans la Silicon Valley, avec ses collègues ou ses étudiants de Lille, Jean-Charles Cailliez est mû par la même énergie et la même volonté d’« insuffler un mouvement d’innovation ».

Telle est sa mission en tant que vice-président innovation et développement de l’Université catholique de Lille, un poste qu’il occupe depuis sa création, il y a quatre ans. A la tête d’une équipe de dix permanents, il s’attache à impulser de nouvelles dynamiques en matière de pédagogie, de recherche et d’entrepreneuriat. Concrètement, cela passe par l’organisation d’événements, dont des ateliers de codesign, une démarche fondée sur l’intelligence collective et la créativité venue de l’université de Stanford (Etats-Unis). Hacker Pédagogique. LearningApps - interactive and multimedia learning blocks. "Apprendre à apprendre" un dossier d'Internet Actu. Comment apprenons-nous ? Les neurosciences, les sciences cognitives, mais aussi le quantified self et bon vieil empirisme nous ont-ils fait progresser dans notre compréhension des mécanismes de l’apprentissage ?

S’agit-il de pures découvertes théoriques ou sont-elles applicables à la salle de classe ou à chacun d’entre nous ? Un dossier Internet Actu -Fing Apprendre à apprendre (1/4) : deux modes d’apprentissage Même le plus fameux des MOOCs, Coursera, s’est intéressé à la question et propose maintenant un cursus “Apprendre à apprendre“. A sa tête, on trouve un neuroscientifique connu, Terrence Sejnowski et surtout Barbara Oakley, auteur d’un excellent livre sur l’apprentissage des sciences, A Mind for Numbers.

Son éducation scientifique, Barbara Oakley l’a effectuée sur le tas. Mode “concentré” et mode “diffus” La créativité occupe une place importante dans le livre d’Oakley. Apprendre à apprendre (2/4) : l’importance du corps par Rémi Sussan, le 15/09/15. Les tests et les quizz, une partie essentielle de l'e-learning | Lotin Corp. Academy. [Newsletter 161] Comment concevoir un bon quiz ? Une question n’est pas une simple phrase avec un point d’interrogation, et pas uniquement le moyen d’obtenir une information. Poser une question, c’est déclencher un processus de réflexion chez la personne questionnée.

La réponse est le résultat de cette réflexion. Au moment de concevoir un quiz, c’est cet ensemble de réflexions qu’il faut réussir à définir, et à provoquer par le questionnement. Vous avez des questions ? Définir ce qui doit être évalué Concevoir un quiz, c’est tout d’abord savoir précisément ce qui doit être évalué, car une question peut servir à de multiples finalités : faire restituer ;recueillir une information ;vérifier une connaissance ;faire réfléchir ;prouver son intérêt pour la personne qui y répond ;valider une compétence ;contrôler une compréhension, une maîtrise, une hypothèse ;avancer dans la résolution d’un problème pour apprendre ;découvrir comment l’autre fonctionne ;mesurer un niveau ;… On voit ici la pertinence toute relative des premières réponses.