background preloader

Politiques publiques

Facebook Twitter

Taxe sur les boissons sucrées : diminution de la consommation confirmée au Mexique. La fameuse taxe « 1 peso » par litre de boisson sucrée aurait été encore plus efficace lors de la 2e année de son application, révèle une étude.

Taxe sur les boissons sucrées : diminution de la consommation confirmée au Mexique

Mise en application le 1er janvier 2014, la taxe « 1 peso » aurait entraîné une diminution de la consommation de 5,5 % au terme de la première année de sa mise en application. Et à la fin de 2015, la diminution serait de 9,7 %. Sur 2 ans, la baisse moyenne de consommation se chiffrerait donc à 7,6 %. Une efficacité en hausse Des études avaient déjà montré les effets de cette taxe d’accise un an après sa mise en place. Cette étude s’appuie sur les données de consommation de 6 645 foyers, entre janvier 2012 et décembre 2015. Sur la base de ces données, les auteurs de l’étude proposent une taxe « 2 pesos », pour correspondre à une hausse de 20 % du prix de vente, ce qui entraînerait une diminution encore plus marquée de la consommation de boissons sucrées. Source : A. Taxe sur les boissons sucrées : le ministre des Finances britannique en dévoile les détails.

L’imposition d’une taxe sur les boissons sucrées, à compter d’avril 2018, vient d’être confirmée par le chancelier de l’Échiquier, Philip Hammond, durant la présentation de son budget 2017.

Taxe sur les boissons sucrées : le ministre des Finances britannique en dévoile les détails

Cette taxe, a indiqué le ministre, s’appliquera en fonction de 2 seuils distincts. Pour les boissons qui contiennent plus de 5 g de sucre par 100 ml, elle sera de 18 pennies (30 cents) par litre. Diagnostic et recommandations pour améliorer l’environnement alimentaire en Australie. L’Obesity Policy Coalition vient de publier le « diagnostic alimentaire » de l’Australie, un document qui détaille les forces et les faiblesses de ce pays dans la mise en place de politiques favorables à la saine alimentation.

Diagnostic et recommandations pour améliorer l’environnement alimentaire en Australie

Aperçu des constats et des recommandations, qui, pourquoi pas, pourraient inspirer les politiques alimentaires du Canada. Le rapport est le fruit du travail de 101 experts oeuvrant dans 53 organisations qui ont documenté les points forts suivants au niveau fédéral : La surveillance régulière du poids corporel de la population au niveau national.Les fruits et légumes frais exempts de taxe.Mise en place d’un système d’étiquetage qui différencie les aliments sains des aliments moins sains (Health Star Rating).Recommandations alimentaires basées sur des preuves rigoureuses.Système de réglementation alimentaire transparent et prévoyant un processus de consultation étendu.

Time to put a Common Food Policy on the menu. How to influence the obesity landscape using health policies. Soda tax proposed for City of Seattle. Romanian & Hungarian local food laws breach EU single market : Commission. Food Climate Research Network (FCRN) Food Climate Research Network (FCRN) L’affichage du nombre de calories sur les menus de restaurants-minute : une mesure inefficace ? Alors que l’affichage du nombre de calories sur les menus des chaînes de restaurants-minute deviendra obligatoire aux États-Unis, à compter de mai 2017, une étude révèle que cette mesure serait en réalité peu efficace.

L’affichage du nombre de calories sur les menus de restaurants-minute : une mesure inefficace ?

Des chercheurs américains ont mené une enquête auprès de 1400 résidents de Philadelphie où, depuis 2010, les restaurants-minute sont tenus d’afficher le nombre de calories que contient chacun de leur repas. Selon cette enquête, seulement 8 % des consommateurs effectuaient des choix santé sur la base du nombre de calories. Un impact mitigé Malgré ces résultats peu significatifs, les chercheurs estiment que la mesure n’est pas mauvaise en soi. Toutefois, font remarquer ces derniers, pour qu’une campagne d’affichage des calories fonctionne bien, il faut qu’elle soit bien visible, que la clientèle cible manifeste la volonté de bien s’alimenter et que celle-ci connaisse l’apport quotidien en calories recommandé.

Prise de conscience et motivation. Étiquetage des aliments : les changements proposés par Santé Canada. Santé Canada propose plusieurs changements majeurs en matière d’étiquetage des aliments, notamment des mentions obligatoires sur le devant de l’emballage lorsque le produit a une teneur élevée en sodium, gras trans ou sucre.

Étiquetage des aliments : les changements proposés par Santé Canada

Aperçu des principaux changements proposés. C’est au cours d’un récent webinaire que Santé Canada a présenté certains des changements à l’étude. Les propositions sont basées sur des données probantes qui démontrent que l’étiquetage sur le devant de l’emballage aide les consommateurs à choisir des aliments plus sains. De plus, le ministère juge que les nouvelles exigences devraient encourager l’industrie alimentaire à améliorer la teneur nutritionnelle de ses produits. Trop salé, sucré ou plein de gras saturés? Les jus de fruits, qui contiennent généralement 20 g de sucres libres et plus par portion, devront aussi afficher la mention "teneur élevée en sucre" et ne pourront plus utiliser la mention "sans sucre ajouté".

Le cas des portions de référence inférieures à 50 g. Royaume-Uni : la taxe annoncée sur les boissons sucrées s’avère prometteuse. La taxe sur les boissons sucrées, qui doit s’appliquer à compter d’avril 2018 en Grande-Bretagne, permettrait de réduire de 10 % les taux d’obésité chez les enfants de 4 à 10 ans, révèle une étude publiée dans la revue scientifique The Lancet.

Royaume-Uni : la taxe annoncée sur les boissons sucrées s’avère prometteuse

Des chercheurs de l’Université d’Oxford ont évalué les impacts de la taxe proposée sur les boissons sucrées. Selon leurs estimations, cette taxe pourrait stopper la hausse des taux d’obésité et de diabète au sein de la population. Et ceux qui en bénéficieraient le plus sont les enfants âgés de 4 à 10 ans. Changements de comportements. Pays de la Loire: une campagne "manger régional c'est capital" - Régions de France. L’Estonie impose une taxe sur les boissons sucrées afin de lutter contre l’obésité. Les autorités estoniennes ont fait part de leur intention de combattre l’obésité par la réduction de la consommation de sucre, en commençant par la perception d’une taxe sur les boissons sucrées qui doit entrer en vigueur en 2018.

L’Estonie impose une taxe sur les boissons sucrées afin de lutter contre l’obésité

L’initiative devrait permettre de collecter 24 millions d’euros de recettes chaque année, et entraîner une baisse de la consommation de sucres libres et de l’apport énergétique, tout en contribuant à la lutte contre l’obésité et à l’amélioration de la santé buccodentaire. Cette mesure innovante s’inspire d’une synthèse scientifique pour l’élaboration de politiques, un recueil convaincant de données factuelles aux niveaux mondial et local préparé par des responsables politiques, des experts en santé publique et des chercheurs universitaires d’Estonie. La prise de mesures inspirées de bases factuelles. The impact of interventions to promote healthier ready-to-eat meals (to eat in, to take away or to be delivered) sold by specific food outlets open to the general public: a systematic review - Hillier-Brown - 2016 - Obesity Reviews. Actualité: Politiques publiques de restauration collective locale et durable : le recueil est en ligne – Programme Lascaux.

Vous êtes élu, agent, professionnel, associatif, citoyen, et vous avez un projet autour de la restauration collective locale et durable ?

Actualité: Politiques publiques de restauration collective locale et durable : le recueil est en ligne – Programme Lascaux

Que votre projet en soit à ces prémices ou qu’il soit déjà bien avancé, ce recueil s’adresse à vous. Il pourra vous servir d’appui pour réfléchir à votre démarche et identifier une porte d’entrée. Vous y trouverez également des exemples d’actions simples à mettre en œuvre, des pistes pour définir et calibrer le schéma de restauration collective qui vous correspond le mieux, en fonction des objectifs socio-économiques que vous souhaitez atteindre et des contraintes qui sont les vôtres.

Le recueil est divisé en 11 fiches qui correspondent à différents domaines d’action. Chaque fiche comporte un texte d’analyse et des exemples : La typologie des politiques publiques de restauration collective locale et durable, élaborée par le programme Lascaux et ses partenaires, n’entend pas apporter de « réponse miracle » à ces difficultés observées.

La Commission européenne publie un rapport sur les priorités de recherche en alimentation à 2050. Fin 2014, la Commission européenne a publié le résultat d’un travail prospectif intitulé Tomorrow’s Healthy Society – Research Priorities for Foods and Diets.

La Commission européenne publie un rapport sur les priorités de recherche en alimentation à 2050

Conduit par le Joint Research Center (JRC) à la demande de la Direction générale de la recherche et de l’innovation, ce travail a pour objectif d’appuyer la mise en œuvre d’Horizon 2020. Centrée sur le consommateur européen et s’appuyant sur les facteurs influençant les habitudes alimentaires, cette démarche participative a conduit à l’élaboration de quatre scénarios décrivant la situation de l’Union européenne en 2050. Delivering on EU Food Safety and Nutrition in 2050 - Future challenges and policy preparedness.

Publication de l'IDDRI sur la gouvernance alimentaire mondiale. Un rapport de l'IDDRI a été publié en octobre 2016 afin de situer les réformes du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) dans le contexte plus large d'évolution du dialogue international sur la sécurité alimentaire.

Publication de l'IDDRI sur la gouvernance alimentaire mondiale

Recent trends in the global governance of food and nutrition security: policy implications for the EU. Policy Briefs N°07/2016. Iddri, 2016. 4 p. EU auditors slam Commission’s food waste policies – EurActiv.com. Cost effectiveness of a government supported policy strategy to decrease sodium intake: global analysis across 183 nations. Abstract. Perspectives on learning to cook and public support for cooking education policies in the United States: A mixed methods study.

Taxation des boissons sucrées au Canada : des experts en analysent la pertinence et les impacts potentiels. La Plateforme d’évaluation en prévention de l’obésité (PEPO) de l'Université Laval a lancé aujourd’hui le livre « Taxing Soda for Public Health: a Canadian Perspective ». Les auteurs de cette analyse approfondie1-3 ont scruté près de 20 initiatives de taxe sur les boissons sucrées implantées ou explorées dans différentes parties du monde. Yann Le Bodo, premier auteur et doctorant en santé communautaire à l’Université Laval, a bien voulu répondre aux questions de Veille Action. Quel est l’objectif de ce livre? « Cet ouvrage, le premier du genre sur ce sujet controversé, vise à éclairer la réflexion des décideurs d’ici et d’ailleurs, et ce, même si nous avons analysé les données dans un contexte canadien. Lutte contre l’obésité : l’OMS presse les gouvernements de taxer les boissons sucrées. À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité, l’OMS a publié hier un rapport qui montre que l’imposition des taxes sur les boissons sucrées est associée à une diminution de leur consommation.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’appuie sur un corpus de 11 revues systématiques qui évaluent les différentes politiques fiscales touchant l’alimentation. Selon l’agence de l’ONU, les preuves s’accumulent : l’imposition de taxes sur les boissons sucrées entraînerait une diminution proportionnelle de leur consommation, voire plus encore. Il s’agit donc d’un excellent levier pour faire la promotion d’une meilleure alimentation et de lutter contre l’épidémie d’obésité.

Paternalisme et choix alimentaires. iss15 5. MEPs raise concerns (again) in relation to traffic light labels. The hybrid label – a combination of nutritional information and colour coding – was introduced in 2013 after a decade of debate. Red, amber and green are used to signify whether a product is high, medium or low respectively in terms of fat, saturated fat, sugar and salt content. Use of the label is voluntary, but it is the approach recommended by the UK’s Department of Health. However, certain parts of Europe have had issue with the scheme since its inception. The Italian agriculture minister Maurizio Martina said in March that it “is not a tool to protect consumers’ health”. Ireland launches national obesity plan. Poland to introduce voluntary 'Made in Poland' label. The law would allow manufacturers to use the label "Produkt polski" along with a logo to be designed by the Ministry of Agriculture. Impacts of emissions-based food taxes on equity, nutrition, and climate mitigation.

Danish ethics council report describes beef as a 'climate damaging food' and calls for beef tax. The Council specifically focuses on beef: while recognising that all the production of foods have an impact on the climate, it argues that beef falls into “a category of high climate impact that is very far from the other food categories, [which is why] a tax on this type of meat would be the right place to start.” Trésor-Éco N°179 : Obésité : quelles conséquences pour l'économie et comment les limiter ?

Alors qu'elles représentent un peu moins de la moitié de la population, les personnes obèses ou en surpoids contribuent à une part plus élevée des dépenses de santé (56 % pour les soins de ville et probablement davantage à l'hôpital). L'excès de poids entraîne en effet des conséquences sanitaires particulièrement néfastes : à la fois sur la morbidité, en accroissant le risque de contracter une maladie chronique, et sur la mortalité (13 % des décès en Europe étaient imputables à l'obésité en 2002). Cette dernière reflète également d'importantes inégalités sociales puisqu'elle est sur représentée chez les ménages modestes. Le coût social de la surcharge pondérale avoisinait 20 Md€ (1 % du PIB) en 2012 soit un montant comparable à celui de l'alcool et du tabac.

Toutefois, le coût par individu concerné est largement inférieur à celui par personne alcoolique ou par fumeur puisque bien plus d'individus sont concernés par la surcharge pondérale. Italy reintroduces food origin labelling law - News, analysis and expert comment on the CAP, agriculture, agribusiness, farm trade and the food industry worldwide. Étiquetage nutritionnel aux USA : les sucres ajoutés devront être indiqués. Boissons sucrées : un règlement municipal entre en vigueur à San Francisco. Taxation des boissons sucrées : Philadelphie passe à l’action. Lutte contre la malbouffe : le Chili adopte une législation alimentaire révolutionnaire. Efficacité du marketing social pour promouvoir de saines habitudes de vie.

Le marketing social : un moyen efficace pour faire la promotion des saines habitudes de vie. Une taxe sur la viande pour protéger le climat? Boom Time for Urban Farming. Restauration collective : Les maires de France s’engagent sur le « manger français » dans les cantines. Philadelphia Passes Soda Tax. Food Research Collaboration. Germany backs proposal for legal definition of vegetarian and vegan food. South Africa sets out sugar tax plans. Mexico’s unhealthy eating tax one year on: reduced sugar spending and potential EU implications. New strategy: Scotland weighs up food taxes and ad bans. Food Climate Research Network (FCRN) Portugal to introduce mandatory origin labelling for dairy products - News, analysis and expert comment on the CAP, agriculture, agribusiness, farm trade and the food industry worldwide. CCUF PolicyPerspectivesPaper VERSION FR. Concevoir une politique agricole et alimentaire urbaine. 201605 Alimentation durable. Nearly all governments failing to promote sustainable diets: Study.

Study: ‘Fat tax’ made Denmark healthier – EurActiv.com. Experimental analysis of the effect of taxes and subsides on calories purchased in an on-line supermarket. New York : bientôt des repas santé pour enfants dans les restaurants-minute? 50 % d'alimentation "durable" dans la restauration collective parisienne en 2020. Mandatory labels, taxes and market forces: An empirical evaluation of fat policies. La nourriture pourrait modifier notre comportement.

The rising cost of a healthy diet: changing relative prices of foods in high-income and emerging economies. School competitive food policies appears tied to neighborhood socioeconomics. Food Research Collaboration publie une contribution au débat public sur le sucre au Royaume-Uni. Should the uk be concerned about sugar? Policies and actions to shift eating patterns: What works? Organic food: Helping EU consumers make an informed choice - Think Tank. Food prices, poverty and the CAP. Food concerns and support for environmental food policies and purchasing. Boissons énergisantes : Toronto veut en interdire la vente aux moins de 18 ans. EUFIC - Global Update Jan2015. Government seeking to ‘simplify’ Australia’s food nutrition labels.

Aux Etats-Unis, l'affichage de calories devient obligatoire sur les menus. Obesity policies forget to consider food feelings. Les campagnes de promotion des fruits et légumes ont-elles atteint leur but ?