background preloader

Santé & Médical

Facebook Twitter

Comment le Big data révolutionne les soins de la santé ? - MBA MCI. Depuis quelques années, le développement du Big Data a bouleversé plusieurs secteurs comme le marketing, l’emploi, l’agriculture… et la santé n’y échappe pas.

Comment le Big data révolutionne les soins de la santé ? - MBA MCI

Grâce à la collecte et l’analyse de larges volumes de données, les moyens de prévention, de traitement et de suivi des patients progressent à vive allure. » Dans les dix prochaines années, la science des données contribuera plus aux progrès de la médecine que l’ensemble des biotechnologies et des technologies médicales réunies. » Vinod Khosla, fondateur de Khosla Ventures, lors du TechCrunch Disrupt de San Francisco en Septembre 2013 Avant la révolution Big data, la recherche médicale reposait essentiellement sur la collecte et l’analyse des données.

On cherchait alors à identifier les personnes malades, pourquoi elles tombent malades et comment. Biologie des systèmes : la recherche biomédicale à l’ère des « big data » Les approches de la biologie des systèmes appliquées à la recherche sur le cancer permettent de mieux caractériser la maladie pour mieux la comprendre.

Biologie des systèmes : la recherche biomédicale à l’ère des « big data »

Dans l’étude dont est tiré ce tableau, les chercheurs de l’équipe de Guy Sauvageau ont analysé l’expression de 772 gènes d’intérêt chez 148 patients leucémiques. La représentation de leur niveau d’expression permet d’identifier les causes potentielles de la maladie et d’indiquer d’éventuelles cibles thérapeutiques. (tiré de Blood Cancer J. 2016 Jun; 6(6): e431.) À l’IRIC, la majorité des étudiants à la maîtrise ou au doctorat est inscrite à la faculté de médecine dans le programme de biologie moléculaire, en option biologie des systèmes. Maintenant que vous êtes familiers avec ce qu’est un doctorat en biologie moléculaire (si ce n’est pas encore le cas : lisez ou relisez le billet de Samuel Rochette), vous vous demandez peut-être ce qui se cache derrière le terme ésotérique de biologie des systèmes. Un concept, plusieurs définitions. Le Big data dans la santé : quelles réalités et perspectives en France ? - Les Echos.

Les applications du Big Data dans le domaine de la santé. Au cours de la dernière décennie aux États-Unis par exemple, un budget important a été consacré à la standardisation des dossiers médicaux électroniques.

Les applications du Big Data dans le domaine de la santé

Le gouvernement américain ainsi que d’autres parties prenantes se sont également penchés sur les possibilités d’exploitation des énormes volumes d’informations de santé. Cela comprend notamment toutes les données recueillies sur les essais cliniques et sur les patients couverts par les programmes nationaux d’assurance, ou encore, les années de données de recherche et de développement accumulées par les entreprises pharmaceutiques au sein de bases de données médicales. Progressivement, les récentes avancées technologiques ont rendu plus aisées la collecte ainsi que l’analyse d’informations provenant de sources différentes ; une évolution critique pour le domaine médical où des sources aussi variées que compagnies d’assurance, hôpitaux, laboratoires, cabinets médicaux, etc., peuvent fournir des données sur un même patient. Usages futurs. Comment le think-tank Healthcare Data institute promeut le big data dans la santé. Face à l’arrivée en force dans la santé des pure players du numérique comme Google, le spécialiste des télécoms Orange amorçait il y a un an une contre-offensive.

Comment le think-tank Healthcare Data institute promeut le big data dans la santé

Son nom ? Le Healthcare Data Institute (HDI), un think tank sur l’apport des big data dans la santé. Le groupe pharmaceutique Sanofi, le deuxième groupe d’hospitalisation privée en France Vitalia, le cabinet d’avocat Desmarais, mais aussi le CEA, Aviesan, IMS Health, MedBiomix et McKinsey, avaient d'entrée répondu présent. "Il faut réfléchir un cran plus loin", justifiait le directeur d’Orange Healthcare, Thierry Zylberberg, à L’Usine Digitale, qui révélait l’existence de cet organisme. Les géants du numérique aux bons soins des big data de santé. Les big data, nouvelle drogue des industries de santé - dossier. Comment Median, la pépite française du big data médicale, a séduit Microsoft. Mercredi 22 juin devrait rester dans les annales pour le français Median Technologies.

Comment Median, la pépite française du big data médicale, a séduit Microsoft

Cet éditeur de logiciels pour l’imagerie médicale a signé un partenariat historique avec un acteur de poids : Microsoft. Comment la PME de Sophia-Antipolis a-t-elle séduit le géant américain de l’informatique ? Née en 2002, Median conçoit des programmes informatiques pour permettre à l’industrie pharmaceutique d’interpréter des images médicales et de faire avancer ses essais de médicaments, mais aussi pour aider les médecins spécialistes ou hôpitaux à poser des diagnostics. En 2011, l’année de son introduction en Bourse sur Alternext, Median avait déjà attiré l’attention de l’industriel japonais Canon, entré à son capital et désireux de proposer de nouveaux services en cloud computing aux hôpitaux et à l'industrie pharmaceutique.

Microsoft veut rattraper son retard. IoT et Santé: opportunités d’innovation et défis technologiques. Trois questions à Tristan Debove, Country Sales Manager chez InterSystems Comment les objets connectés révolutionnent-ils les pratiques dans le secteur de la santé ?

IoT et Santé: opportunités d’innovation et défis technologiques

« La santé est un extraordinaire débouché pour l’IoT. » Dans la santé, à l’instar d’autres secteurs (énergie, industrie, banque, etc.), les objets communiquaient déjà pour la plupart, mais de manière très basique, et avec leur propre univers technique, sans ouverture possible. Avec l’Internet des Objets (IoT, pour Internet of Things), ces objets peuvent désormais communiquer « tout seul » et se projeter directement dans la Toile. Avec le développement de technologies toujours plus intégrées et d’équipements de plus en plus miniaturisés, les informations dont ils sont porteurs sont désormais accessibles de manière très simple et très rapide.

Le « machine learning » – quand les données remplacent les algorithmes. Qu'est ce que le "machine learning" (apprentissage automatique) ?

Le « machine learning » – quand les données remplacent les algorithmes

Pourquoi ce domaine est-il aujourd'hui en plein essor, quelles sont ses principaux domaines d'applications ? Quelles sont les principales stratégies utilisées dans le domaine de l'analyse prédictive ? Quels sont les prérequis pour se former à cette discipline prometteuse. Les algorithmes bientôt obsolètes ? D’ici quelques mois, le centre de cancérologie Memorial Sloan Kettering à New York va recruter un jeune spécialiste en diagnostic médical d’un type un peu particulier : non pas un brillant docteur en génétique mais une intelligence artificielle (IA) développée par IBM et qui répond au nom de Watson. L’exemple précédent, qui fait entrer la médecine dans une ère nouvelle, est une application d’un domaine de recherche aujourd’hui en plein essor : le « machine learning » (ML ou « apprentissage automatique »).

Big data : Pourquoi l'industrie pharmaceutique va devoir changer. La e-santé, ce marché estimé entre 2,2 et 3 milliards d’euros par an entre 2014 et 2017, s'appuie grandement sur le big data.

Big data : Pourquoi l'industrie pharmaceutique va devoir changer

L'analyse massive des données de santé vient peu à peu bouleverser l’industrie médicale et le secteur pharmaceutique. Optimiser les essais cliniques, éviter les scandales de type Médiator ou pilule de troisième génération, suivre des patients… les industriels de la pharma ne comptent pas passer à côté des opportunités offertes par les méga données. A lire aussi : Quand la santé se soigne au numérique Depuis quelques année, ils multiplient les partenariats avec les acteurs du numérique. Fin août 2015, le laboratoire Sanofi s’est associé avec la division Sciences de Google, - l’entité derrière la lentille qui mesure le taux de glucose -, pour améliorer la prise en charge et les résultats cliniques de personnes atteintes de diabètes de type 1 et 2.

Comment le think-tank Healthcare Data institute promeut le big data dans la santé.