background preloader

Sites & ressources pédagogiques

Facebook Twitter

Qui étaient vraiment les Gaulois- CNRS. Des barbares chevelus et mal dégrossis ?

Qui étaient vraiment les Gaulois- CNRS

Cette fausse image, colportée dès le début de la conquête de la Gaule par Rome, a été relayée pendant des millénaires. Redécouvrez les Gaulois, un peuple bien plus raffiné qu'on ne le pensait. (À voir aussi : l'exposition "Tumultes gaulois", à Clermont-Ferrand jusqu'au 23 novembre 2014). (Article paru dans le Journal du CNRS de juillet-août 2010) Pour des millions de Français, "nos ancêtres les Gaulois" ont le profil du débonnaire Astérix, du livreur de menhirs Obélix et de leurs compagnons un peu frustes. La Gaule d’avant César « n’était pas un territoire sauvage à l’écart de toute civilisation, mais un monde qui avait connu certains des ­processus évolutifs responsables, quelques siècles plus tôt, de l’émergence de la civilisation gréco-romaine », renchérit Christian Goudineau, titulaire de la chaire d’antiquités nationales au Collège de France pendant vingt-cinq ans et combattant infatigable de cette rénovation historique.

L’agriculture. Langues & Cultures de l'Antiquité. Peplums - Rome : 18. Bibliographie hist et romanesque. Culture : La véritable histoire de nos ancêtres les Gaulois. Loin des clichés habituels sur des êtres frustres et hirsutes, la Cité des sciences et de l'industrie dévoile un peuple au mode de vie élaboré.

Culture : La véritable histoire de nos ancêtres les Gaulois

Réjouissante exposition ! Pendant plus d'un an, à la Cité des sciences et de l'industrie, Les Gaulois, une expo renversante montre une tentative de fabrique de l'histoire et la construction d'une des plus grandes mythologies politiques françaises. À ­rebours des idées reçues et de l'ima­gerie d'Épinal, et grâce à cinq salles thématiques didactiques, on finit par comprendre que l'on n'avait rien ­compris jusque-là: nos ancêtres ne portaient ni casques ailés ni braies rayées. Mieux, ils formaient une civi­lisation complexe, démocratique, qui n'attendit pas Jules César pour émerger. L'entreprise Poulain, qui fournit pendant des années des images aux écoliers dans ses plaques de chocolat noir, avait presque tout faux en montrant un Vercingétorix natté de blond.

Un sens des hiérarchies sociales Chouette de Batilly. (© Loïc de Cargouët / Inrap) Philagora, ressources culturelles. Il fallait déblayer quelques idées reçues, par exemple: Une abondante documentation photographique appuie cet exposé.

Philagora, ressources culturelles

De plus des maquettes et des plans reconstituent: des fermes avec leurs différents bâtiments, en particulier des silos sur pilotis, des fortifications, avec la complexité de leurs remparts et de leurs portes, des rues de ville, larges et bien dessinées. Enfin, un mannequin composé d'après une monnaie figurant l'Héduen Dunmorix, paré de son torque, tenant la trompe gauloise à tête de dragon, une enseigne de sanglier et la tête d'un ennemi nous donne à penser que le type nordique n'était pas le lot général et que l'art du tissage avait déjà inventé l'écossais.

Son étonnant deux pièces, blouse et pantalon en tissu à carreaux de couleurs vives et son allure de brun en témoigne. Nous comprenons donc: que loin d'être livrée au désordre, la Gaule était administrée par des chefs puissants et riches, vivant dans de vastes résidences protégées par des murailles. => Cuisine de Grèce. Les Gaulois. MENAPIA - Site Langues et Cultures de l'Antiquité. Les Gaulois, légende et réalité, Vidéo sur TDC.

Le siège d'Alésia- Hérodote.net. Le siège d'Alésia se conclut aux alentours du 27 septembre de l'an 52 av.

Le siège d'Alésia- Hérodote.net

J. -C. par la reddition des Gaulois et de leur jeune chef Vercingétorix. Le vainqueur est le général romain Jules César. Il clôt ainsi, non sans peine, la guerre des Gaules, entamée sept ans plus tôt. Richard Fremder raconte Alésia et la guerre des Gaules Richard Fremder évoque avec verve les différentes batailles d'Alésia. Écouter : La guerre des Gaules En 58 avant JC, Jules César a reçu du Sénat romain la mission de conquérir la «Gaule chevelue» (la Gaule non romaine). Jouant de la rivalité entre les peuples gaulois, il soumet la plupart d'entre eux, jusqu'au Rhin. Après quatre ans de campagne, le général romain peut croire la Gaule soumise. Soulèvement général Dans le courant de l'année 53 avant JC, le jeune Vercingétorix, dont le nom signifie «roi de la guerre», devient le chef des Arvernes, un peuple du Massif Central qui n'a jamais été occupé par les légions. César le repousse vers le nord.

Le double siège d'Alésia. Tic et nunc - pédagogie latin.