The Occupy Wall Street

Facebook Twitter

Les anti-Wall Street vont marcher sur la bourse de New York. Contestation Des heurts ont éclaté entre les manifestants anti-Wall Street et les policiers à New York qui ont été empêchés d’atteindre la Bourse.

Les anti-Wall Street vont marcher sur la bourse de New York

Plus de 177 personnes ont été arrêtées. Des échauffourées entre manifestants et policiers ont éclaté jeudi lors du défilé organisé pour marquer les deux mois du mouvement «Occupy Wall Street», qui a semé le désordre dans le quartier financier de New York à Manhattan. Plus de 177 personnes ont été arrêtées et sept policiers ont été blessés. Le cortège new-yorkais est parti jeudi matin peu avant 8H du square Zuccotti, berceau du mouvement dont les occupants ont été expulsés dans la nuit de lundi à mardi. Rapidement empêchés d’atteindre la Bourse - leur objectif - par la police, les manifestants, environ un millier, se sont rabattus sur des rues adjacentes. «De plus en plus de gens souffrent» Ces barricades humaines ont vite entraîné des tensions entre manifestants et passants, puis entre manifestants et policiers. La bourse ouvre normalement. Quel avenir pour Occupy Wall Street ? Deux parapluies en guise de "centre médical" et quelques livres offerts dans un coin pour rappeler la "librairie du peuple".

Quel avenir pour Occupy Wall Street ?

Au lendemain de l'évacuation de Zuccotti Park par les forces de l'ordre, le square symbole d'Occupy Wall Street n'est plus tout à fait le même. La décision d'un juge new yorkais de réouvrir le parc au public mais d'y interdire désormais les tentes et les sacs de couchage a ainsi mis fin de facto à l'occupation du square du sud de Manhattan, posant la question du futur d'un mouvement qui doit fêter ses deux mois le 17 novembre, par une nouvelle manifestation contre Wall Street et les inégalités. Seulement une trentaine de militants ont passé la nuit de mardi à mercredi dans le square, emmitoufflés dans des anoraks et protégés par des couvertures en aluminium. Surtout, le mouvement doit impérativement peser plus sur la scène politique s'il veut assurer sa survie.

"occupywallstreet" Emeutes aux USA : le pire est à venir ! Plus la situation se dégrade et plus les rues deviendront violentes. Pendant longtemps, il ya eu ceux qui ont averti que les émeutes économiques sont à venir dans cette nation.

"occupywallstreet" Emeutes aux USA : le pire est à venir ! Plus la situation se dégrade et plus les rues deviendront violentes.

La colère et la frustration généré par notre système financier a atteint des niveaux sans précédent, ce qui a alimenté la montée des mouvements de protestation diverses que nous avons vu au cours des deux dernières années. Les gens en ont marre et ils veulent des solutions. Malheureusement, la colère et la frustration peuvent s'exprimer de façon dangereuse et imprévisible. Ce que nous avons vu à Oakland, à Seattle et dans d'autres grandes villes américaines cette semaine n'est que le début des émeutes massives économiques qui sont à venir dans ce pays.

Les Affiches

Des marcheurs d'Occupy Wall Street quittent New York pour Washington - Flash actualité - Monde - 09/11/2011. David Crosby et Graham Nash chantent pour Occupy Wall Street à New York, People. Bank Transfer Day And Occupy Wall Street: Fundamentally Different Approaches To Change. Like many, yesterday I opened an account with a local credit union.

Bank Transfer Day appears to have attracted a lot of people. Though there is no link between those who suggested and planned Bank Transfer Day and the Occupy Wall Street movement, some have noted there is much in common between the two. I think there's much overlap in the participants (my own local #occupy group , for example, promoted Bank Transfer Day), but I think they're fundamentally different in approach . The Bank Transfer Day Facebook information page states: "If we shift our funds from the for-profit banking institutions in favor of not-for-profit credit unions before this date, we will send a clear message that conscious consumers won't support companies with unethical business practices.

" This day is a reaction to "unethical business practices. " The Washington Post, occupied - BlogPost. Posted at 04:31 PM ET, 11/02/2011 Nov 02, 2011 08:31 PM EDT TheWashingtonPost.

The Washington Post, occupied - BlogPost

Business: «Occupy Wall Street» se bat pour déposer sa «marque» Paradoxe? Le mouvement anti-capitaliste «Occupy Wall Street» veut se muer en marque. De quoi produire (selon le système capitaliste), des produits dérivés tels que tee-shirts, casquettes et sacs. La bataille fait rage autour de la marque «Occupy Wall Street» (OWS). Six semaines seulement après sa naissance, le mouvement anti-Wall Street a demandé le dépôt de la marque, pour éviter d’en être dépossédé. Le mouvement suscite autant l’intérêt pour les thèmes qu’il aborde, - des inégalités croissantes au pouvoir de la finance - que pour les produits dérivés qu’il pourrait générer, tee-shirts, casquettes, sacs et gadgets en tout genre. Le 24 octobre, les militants d’Occupy Wall Street, qui campent toujours sur le square Zuccotti près de Wall Street à New York, ont donc décidé de faire une demande de marque déposée auprès de l’Agence gouvernementale des marques et brevets.

Plusieurs. The Nation. The Audacity of Occupy Wall Street. A few years ago, Joe Therrien, a graduate of the NYC Teaching Fellows program, was working as a full-time drama teacher at a public elementary school in New York City.

The Audacity of Occupy Wall Street

Frustrated by huge class sizes, sparse resources and a disorganized bureaucracy, he set off to the University of Connecticut to get an MFA in his passion—puppetry. Three years and $35,000 in student loans later, he emerged with degree in hand, and because puppeteers aren’t exactly in high demand, he went looking for work at his old school. The intervening years had been brutal to the city’s school budgets—down about 14 percent on average since 2007. A virtual hiring freeze has been in place since 2009 in most subject areas, arts included, and spending on art supplies in elementary schools crashed by 73 percent between 2006 and 2009.

How People of Color Occupy Wall Street. The People of Color working group aims to bring more minorities into the Occupation, as well as to make sure that people of color are repesented throughout the movement.

How People of Color Occupy Wall Street

Violences: le mouvement «Occupy Wall Street» dégénère en Californie. Etats-Unis Graffitis haineux, verres cassés, incendies, gaz lacrymogènes...

Violences: le mouvement «Occupy Wall Street» dégénère en Californie

La contestation anticapitaliste «Occupy Wall Street» a connu un nouveau volet de violences jeudi soir à Oakland, en Californie. La police d’Oakland, en Californie, a arrêté jeudi plus de 80 personnes après qu’une manifestation du mouvement «Occupy Wall Street» a dégénéré dans la nuit. Cinq civils et trois policiers ont été blessés. Ces violences qui ont laissé les rues jonchées de débris et de verre cassé. Après minuit mercredi, des policiers antiémeutes avait avancé sur les manifestants qui protestaient contre les inégalités économiques. Occupy Wall Street livre déjà bataille pour défendre sa "marque"

France Une note de la police incitait à «évincer» les Roms Une note interne très maladroite d'un commissariat parisien, donnant aux policiers instruction de localiser et «évincer systématiquement» des familles roms, a créé une vive polémique mardi.

Occupy Wall Street livre déjà bataille pour défendre sa "marque"

Business: «Occupy Wall Street» se bat pour déposer sa «marque» Paradoxe?

Business: «Occupy Wall Street» se bat pour déposer sa «marque»

Le mouvement anti-capitaliste «Occupy Wall Street» veut se muer en marque. De quoi produire (selon le système capitaliste), des produits dérivés tels que tee-shirts, casquettes et sacs. La bataille fait rage autour de la marque «Occupy Wall Street» (OWS). Six semaines seulement après sa naissance, le mouvement anti-Wall Street a demandé le dépôt de la marque, pour éviter d’en être dépossédé. Le mouvement suscite autant l’intérêt pour les thèmes qu’il aborde, - des inégalités croissantes au pouvoir de la finance - que pour les produits dérivés qu’il pourrait générer, tee-shirts, casquettes, sacs et gadgets en tout genre.

Le 24 octobre, les militants d’Occupy Wall Street, qui campent toujours sur le square Zuccotti près de Wall Street à New York, ont donc décidé de faire une demande de marque déposée auprès de l’Agence gouvernementale des marques et brevets. Plusieurs. Video: Occupy Protesters Shut Down Oakland Port. November 3, 2011.

Video: Occupy Protesters Shut Down Oakland Port

Michael C. Behrent » Blog Archive » « Occupy Wall Street » : la gauche contre les libéraux. En réinjectant un discours fermement anticapitaliste dans le débat politique, le mouvement « Occupy Wall Street » (OWS) sème la discorde entre les divers courants de la gauche américaine, en particulier chez les intellectuels. Par le passé, les partisans de ce grand courant de centre gauche américain qu’est le « liberalism » se sont souvent montrés critiques à l’égard de l’idéologie du marché libre, favorisant plutôt un capitalisme soumis aux régulations de l’État.

Mais ils ne sont pas enclins à récuser pas autant les grands principes du capitalisme lui-même. Face à ces libéraux (au sens américain), on trouve, depuis au moins un siècle, des courants plus contestataires – anarchiste, communiste, socialiste, voire simplement social-démocrate. «Occupy Oakland»: violences, arrestations et port bloqué. Cinq manifestants et trois policiers ont été blessés dans la nuit de mercredi à jeudi, dont un mordu par un militant du mouvement anti-Wall Street, a précisé le chef par intérim de la police de la ville, Howard Jordan. Au moins une personne a été inculpée pour vandalisme pour avoir brisé des vitres d'un bâtiment de la police, a ajouté Howard Jordan au cours d'une conférence de presse, ajoutant que quelque 400 policiers étaient intervenus. La manifestation a donné lieu à des violences dans le centre-ville, où selon la police quelque 7000 personnes s'étaient réunies. A Wall Street, la hausse sans fin de l’indignation.

Cela fait trois semaines que Nicole Aptekar dort à Zuccotti Park et elle dit qu’elle a appris «beaucoup de choses». Notamment que les révolutions peuvent aussi se faire «avec des vêtements chauds et propres». Il y a quelques jours, elle a participé à ce qu’elle appelle la «grande lessive». Durant neuf heures, avec d’autres volontaires d’Occupy Wall Street, elle a investi une laverie du sud de Manhattan, et fait tourner 224 machines pour laver et sécher les oripeaux détrempés des manifestants qui venaient de subir les averses glaciales de cette fin d’automne. «Auparavant, il a fallu louer un camion et on a tout fichu dedans, raconte-t-elle avec une certaine fierté. On avait des centaines de kilos de pulls et de tee-shirts et cela nous a coûté 6 000 dollars [4 230 euros environ, ndlr].

Pragmatisme. Des milliers de personnes défilent à Oakland. Le campement des militants «Occupy Wall Street» d'Oakland avait été évacué la semaine dernière par la police, déclenchant des échauffourées entre les manifestants et les forces de l'ordre, qui s'étaient soldées par un blessé grave et une centaine d'arrestations. Les manifestants, 5000 personnes selon les organisateurs, ont défilé mercredi pour une journée d'action qui pourrait aussi entraîner la fermeture du port d'Oakland, l'un des plus importants des Etats-Unis. La maire d'Oakland Jean Quan, critiquée pour sa gestion des manifestations d'Occupy, a diffusé un communiqué d'appel au calme. «Le chef de la police Howard Jordan et moi-même sommes décidés à respecter le droit de tous les manifestants à se rassembler dans le calme, mais il est de notre devoir d'assurer en priorité la sécurité de la population», déclare-t-elle.

Ambiance festive. Marie-Joelle loves New York.