background preloader

Universperso

Facebook Twitter

École

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? Par François Brooks À force d'en parler, le néant finit par avoir de la consistance.

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

(Léo Ferré, Ludwig) Il y a des questions qui, à mon avis, vont toujours rester sans réponse, non pas parce qu'on ne peut pas s'essayer à leur trouver quelque solution mais parce que, aussitôt la réponse trouvée, elles ressurgissent indemne, comme le bouchon de liège se remet à flotter aussitôt qu'on lâche prise après l'avoir enfoncé sous l'eau. Le vide, ce n'est pas rien. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | | Roland Lehoucq (Astrophysicien au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) Le vide est un milieu étonnant : des chercheurs finlandais ont réussi à en faire émerger de la lumière, selon une étude publiée dans la revue PNAS du 11 février.

Le vide, ce n'est pas rien

Et la lumière surgit du néant... Il va falloir nous y habituer: le vide n’existe pas… Aristote en avait eu une extraordinaire préscience lorsqu’il affirmait, il y a quelque 23 siècles, que «la nature a horreur du vide».

Et la lumière surgit du néant...

Même si on peut parier que le philosophe grec ne pensait pas exactement à la même notion de vide que celle des physiciens d’aujourd’hui, il avait quand même mis dans le mille. La définition classique du vide nous dit qu’il s’agit d’une absence de matière dans une zone de l’espace. Or, en fait, le vide n’est jamais totalement vide. La physique quantique nous apprend, au contraire, qu’il pullule de particules... et d’antiparticules. Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? La force qui vient du vide. Philosophie du vide.

Philosophie de l'oeuvre - "Le plein du vide" de Xu Yi. Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? 432. À propos de l’absolu et donc du vide. Il n’y a pas que la substance qui soit prise dans le vortex de l’information et qui se délite à mesure que les jugements se font plus modestes.

432. À propos de l’absolu et donc du vide.

Si l’on dit « il n’y a pas quelque chose », cela veut simplement dire qu’on ne rencontre pas ce quelque chose, même après bien des déambulations et des endurances, parce que ce quelque chose est conceptuel c’est-à-dire sans une goutte de sang. On pense qui il y a une vitesse absolue pour tout parce qu’il y a une vitesse constante de la lumière dans l’ultravide alors que de simples éléments comme les neutrinos, perfides, vont plus vite que la lumière. Chaque seconde plus d’un milliard de neutrinos en provenance du Soleil traversent chaque cm² de notre peau. Ils vont si vite qu’il est difficile d’en calculer la masse : le scientifique dira qu’ils n’ont pas de masse alors qu’il faudrait les arrêter au contrôle radar pour leur demander, comme le suggère Pseudo-Denys. Histoire du vide. L’histoire du vide Pierre Marage Physique des Particules élémentaires Université Libre de Bruxelles – CP 230 B –1050 Bruxellespmarage@ulb.ac.be Le vide n’étant rien, il ne peut avoir d’histoire.

Histoire du vide

Comment ce qui n’existe pas pourrait-il avoir une histoire ? Et pourtant, l’histoire du vide, telle qu’elle s’est développée depuis 2 500 ans et s’est incroyablement accélérée en ce siècle, est d’une extrême richesse. Car ce n’est qu’en apparence que « le vide » serait simple, parce qu’il ne serait « rien ». C’est la succession, la superposition et l’entremêlement de tous ces vides que peut essayer de raconter une histoire du vide. Revue_de_litterature_et_philosophie_Alkemie_n5_(Le_vide) Alkemie 5 - Le vide - Revue semestrielle francophone de litterature et philosophie. Vide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vide

Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale. Une des difficultés des missions spatiales est d'offrir aux astronautes des combinaisons réellement protectrices et étanches. Dégradation et trou dans les gants de l'astronaute Rick Mastracchio, après son intervention hors de la navette spatiale (Mission STS-118). Quotidien[modifier | modifier le code] Dans le sens commun, lorsque l'on dit qu'un contenant est vide, il est en fait rempli d'air. Philosophie[modifier | modifier le code] La notion de vide est intimement liée à la notion d'être. La découverte, ou plutôt l'admission du vide dans la nature est une étape décisive de l'histoire des sciences, la polémique agita fortement les milieux savants durant la révolution scientifique du XVIIe siècle. Nature, philosophie et perfection. Traité du vide. extrait Les secrets de la nature sont cachés ; quoiqu'elle agisse toujours, on ne découvre pas toujours ses effets : le temps les révèle d'âge en âge, et quoique toujours égale en elle-même, elle n'est pas toujours également connue.

Nature, philosophie et perfection

Les expériences qui nous en donnent l'intelligence multiplient continuellement ; et, comme elles sont les seuls principes de la physique, les conséquences multiplient à proportion. C'est de cette façon que l'on peut aujourd'hui prendre d'autres sentiments et de nouvelles opinions sans mépris et sans ingratitude, puisque les premières connaissances qu'ils nous ont données ont servi de degrés aux nôtres, et que dans ces avantages nous leur sommes redevables de l'ascendant que nous avons sur eux ; parce que, s'étant élevés jusqu'à un certain degré où ils nous ont portés, le moindre effort nous a fait monter plus haut, et avec moins de peine et moins de gloire nous nous trouvons au-dessus d'eux.

Descartes discours methode.