background preloader

J'ai été victime de viol conjugal — Témoignage

Le viol conjugal, ça reste un tabou. Le viol est déjà tabou en lui-même. On n’en parle pas, ou si peu, en baissant la voix… Pourtant, des femmes (et des hommes) violé-e-s, on en croise tous les jours. Je suis toujours choquée d’entendre autant de « Tu sais, moi aussi… » quand je raconte mon histoire, quand je casse la barrière de « la victime digne », celle qui se fait oublier. Moi aussi, ça m’est arrivé. Moi aussi, j’ai un-e ami-e, ou plusieurs, qui ont vécu ça. Mais le viol conjugal gagne des sommets en la matière. « Quand je faisais mon droit, il n’y avait pas de viol entre époux. Je ne prendrai pas la peine de démontrer point par point l’absurdité et la violence de ce commentaire, parfait produit de la culture du viol. Mais en tant que victime de violence, et en tant qu’amie de victimes de violences, je me dis que plus je serai silencieuse, plus certains s’octroieront le droit de faire ce genre de déclaration. Nous avons gagné. Une relation toxique Je serais tentée de me justifier.

http://www.madmoizelle.com/victime-viol-conjugal-temoignage-259893

Related:  ViolSexualité hétéro

Lutte contre le harcèlement sexiste Les injures, les menaces, les violences sont sévèrement punies par la loi. Le harcèlement sexiste et les violences sexuelles ne sauraient être banalisées, tolérés, excusés ou minimisés. Chacun et chacune peut, et a la responsabilité de réagir. La mobilisation citoyenne et l’action publique peuvent permettre de faire reculer ces violences !

La prostitution, un "fantasme féminin" pour Ozon : les chiffres prouvent le contraire François Ozon et Marine Vactch, qui tient le rôle principal de son film "Jeune et jolie", à Cannes, le 18 mai 2013 (ESCHER/SIPA). Si François Ozon n’a aucune légitimité pour parler au nom des femmes (ou de seulement certaines femmes, comme il l’a précisé ensuite en s’excusant), de leur sexualité, de leurs fantasmes, et de ce qu’est la réalité de la prostitution, si ses propos sexistes caricaturaux sont consternants et scandaleux, il n’est, avec son film et ses propos, qu’un des nombreux vecteurs de stéréotypes affligeants sur la sexualité des femmes et – en miroir – sur celles des hommes. Le cinéma, la littérature, les médias, la publicité regorgent de ces stéréotypes sexistes, et la pornographie en fait son fonds de commerce. Selon ces stéréotypes, sexualité et violence sont confondues, de même que désir et addiction au stress.

Ces femmes yézidies qui terrorisent à leur tour Daesh Elles ont décidé de ne plus subir la terreur et ont formé un bataillon de 123 femmes de 17 à 30 ans qui font littéralement trembler de crainte les combattants terroristes. Leur particularité ? Être entraînées par une ancienne chanteuse à succès. Xate Shingali, 30 ans est une ancienne chanteuse yézidie. Après avoir obtenu le feu vert du président kurde Massoud Barzani, elle a formé un bataillon exclusivement féminin combattant aux côtés des Pershmergas en Irak. «Ils nous violent.

Collège Montaigne : faut-il interdire les portables ou (enfin) éduquer les garçons ? « Faut-il interdire les portables dans les collèges ? » C’est sur cette question que des chaînes d’infos comme iTélé relaient l’affaire du collège Montaigne, à Paris, à propos de cinq garçons de sixième, ayant été sanctionnés par l’établissement pour avoir pratiqué des attouchements sur leurs camarades de classe. Ce sont les parents des filles qui ont alerté la direction du collège, rapporte 20 minutes, décrivant une « situation d’insécurité physique et psychologique dans laquelle se trouvent les filles de la classe en raison d’attouchements (seins, fesses et vulve) et de propos obscènes de certains garçons » La cyber-violence contre les femmes est endémique selon l'ONU 95% des comportements aggressifs ou dégradants sur Internet visent les femmes, selon une estimation de l'ONU rapportée par la BBC. Un phénomène à prendre très au sérieux, d'après l'organisation qui tire la sonnette d'alarme face à la cyber-violence que subissent la majorité des femmes à travers le monde. Car si nos ordinateurs et téléphones portables sont d'excellents moyens d'expression et d'émancipation, ils peuvent également devenir des armes. Selon Mlambo-Ngcuka, en charge de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes au sein de l'ONU, « la violence en ligne a renversé les promesses positives » liées à Internet et à sa libre utilisation, peut-on lire sur la BBC. « On en a fait un endroit qui permet la cruauté anonyme et facilite les actes nuisibles envers les femmes et les filles », a ajouté la secrétaire générale adjointe de l'ONU.

Dossier : Le « Marché Romantique et Sexuel », Partie 1 : Les femmes sont-elles des privilégiées ? Temps de lecture : 15 minutesNiveau de bullshit sexiste : Dangereusement élevé À parler d’amour, on entend souvent revenir une certaine théorie, celle de l’économie de marché sexuelle et romantique. Cette théorie ne date pas d’hier : elle est popularisée par Houellebecq depuis 1994 avec son célèbre Extension du domaine de la lutte.

Toucher vaginal, la mainmise sur le sexe des femmes Le contrôle du sexe des femmes est un principe de base dans les sociétés patriarcales. La virginité des jeunes filles fut un enjeu important dans le passé et l'est encore dans certaines cultures traditionnelles. Les femmes sont censées arriver vierges au mariage, pas uniquement par coquetterie à l'égard de leur futur mari, mais souvent en engageant la réputation et la crédibilité de tous les membres de leur famille. Les plus cartésiens d'entre nous pourraient, certes, trouver étrange que des adultes sains d'esprit placent l'honneur de familles entières entre les fesses d'adolescentes boutonneuses. Cette obligation de virginité a en réalité pour but de garantir à l'homme que les enfants qui naîtront dans le cadre de son union seront bien le produit de sa semence. L'obligation de virginité est bien sûr assortie d'une autre obligation pour les femmes, celle de la fidélité.

Lettre ouverte à tous ceux qui voudraient faire de moi une « fille facile » J’ai commencé ma vie sexuelle à 15 ans et 3 mois. C’était il y a maintenant cinq ans. Entre-temps, j’ai fait deux « pauses » d’environ un an et demi sans sexe : j’ai donc été réellement active seulement deux ans. 27% des Français déresponsabilisent le violeur si la victime est "aguichante" Selon un sondage Ipsos pour l'association Mémoire traumatique et victimologie, les stéréotypes, les mythes et les idées fausses sur le viol sont encore très (trop) présentes chez les Français. Les réponses sont même parfois glaçantes, quand par exemple quatre Français sur dix estiment que la responsabilité du violeur est moindre si la victime se montre aguichante. Ou quand deux sur dix pensent qu' "un 'non', veut souvent dire 'oui'".

La contraception - madmoiZelle.com Vie de mad' Les cours d’éducation à la sexualité et à la contraception — Témoignages et éclairage Les cours d'éducation à la sexualité et à la contraception n'ont clairement pas été les mêmes d'un-e élève à un-e autre. Des madmoiZelles nous ont raconté ce qu'on leur a appris... ou non. La contraception 1/2 (pilule, capote et stérilets) – M… Marion & Sophie vous parlent en vidéo de la contraception — mieux encore, DES contraceptions. Parler après un viol : une nouvelle campagne pour briser le silence Dès samedi, vous pourrez entendre à la radio cette nouvelle campagne de sensibilisation sur le viol. Baptisée « Mémoires », elle se conclut sur ce message : « Après un viol, parler, c’est commencer à se reconstruire. » Dans ces spots, les témoignages d’Anna, Mathilde et Lise. Leur point commun ? Elles ont été violées et ont mis vingt ans, trente ans ou quarante ans à en parler. Cette campagne du Collectif féministe contre le viol (CFCV), réalisée par l’agence CLM BBDO et le studio Chez Jean, insiste sur l’importance de mettre des mots sur la violence qu’elles ont subie, même après de nombreuses années. « L’objectif est de faire témoigner des femmes qui ont été victimes d’un viol mais qui ont attendu très longtemps pour en parler, car elles n’avaient pas le bon interlocuteur, avaient honte, étaient accablées par la société ou jugées responsables, alors que le responsable est l’agresseur, personne d’autre !

Laci Green (Sex+) : "Ne cessez jamais de vous aimer et d'aimer les autres" Edit du 20 juillet 2013 : Grâce au formidable travail de nos madmoiZelles, plusieurs vidéos (plus bas dans l’article) sont maintenant sous-titrées en français ! Article du 4 juin 2012 : Lorsqu’on vous a présenté Laci Green pour la première fois, c’était pour parler de sa vidéo sur l’hymen. Devant le succès remporté non seulement par cette vidéo mais par la nana en elle-même, on s’est dit qu’une petite interview était de rigueur. Et donc, ta-daaaa ! Laci Green est une jeune américaine de 22 ans qui parle de sexualité positive (sex positivity en anglais) à travers une série de vidéos sur YouTube, intitulée Sex+ (pour sex positive, donc). À côté de ça, elle donne également des cours d’éducation sexuelle dans des universités et des lycées pour essayer de rattraper les ravages causés par les cours « officiels ».

Related: