background preloader

Les séries TV, miroirs obscurs de la géographie urbaine ?

Les séries TV, miroirs obscurs de la géographie urbaine ?
Café géo « Les séries TV, miroirs obscurs de la géographie urbaine ? », avec Pauline Guinard (ENS Ulm), David Buxton (Université Paris 10), Anne-Marie Paquet-Deyris (Université Paris 10, Crea), Amélie Flamand (ENSA Clermont-Ferrand, CRH-UMR Lavue) et Bertrand Pleven (IUFM Paris 4 – Paris 1), le mardi 28 mai 2013, à 19h30 au Café de Flore. « Les séries constituent ainsi de véritables terrains d’observations des villes nord-américaines et peut-être au-delà, des miroirs tantôt déformants, tantôt grossissants où se reflète une condition urbaine, dans laquelle nous nous reconnaissons confusément. On comprend alors mieux pourquoi elles nous fascinent, à défaut de nous rassurer. » (Philippe Simay et Stéphane Tonnelat, 2011, « La ville des séries télé », Métropoliques, 7 novembre 2011). Pour lancer ce café géo, Bertrand Pleven emprunte quelques lignes de l’ouvrageLes miroirs obscurs. – de l’autre la verticalité de la tour de l’Ewing Oil Company. 3/ Envisager les séries comme un terrain urbain E.

http://cafe-geo.net/les-series-tv-miroirs-obscurs-de-la-geographie-urbaine/

Related:  Séries TVGéographie de la villeSériesTH3 - CH1 - Aménager la ville

A la série comme à la ville Le sergent Brody, marine de retour au pays après huit ans de détention dans les geôles irakiennes, fait son jogging à Washington. Il s’arrête et fixe un point hors champ. La caméra tourne à 360 degrés et nous fait découvrir la façade du Capitole. Est-il un héros national ou un traître à la solde d’Al-Qaeda ? C’est spatialement, dans la distance de ce corps au lieu emblématique, que la série pose magistralement l’intrigue. Hier, A la Maison Blanche, 24 Heures chrono , aujourd’hui Homeland , dont on vient de décrire les derniers instants du premier épisode : les séries télévisées semblent opérer l’Amérique à cœur ouvert en diffusant à la face du monde les angoisses et les fantasmes d’une société sur la défensive.

La France périurbaine a-t-elle été abandonnée Pour le géographe Christophe Guilluy, la France est coupée en deux. D’un côté, une « France métropolitaine », constituée des 25 plus grandes aires urbaines. De l’autre, la « France périphérique » : villes petites et moyennes, espaces ruraux, communes multipolarisées, espaces périurbains « contraints »… « Invisible et oubliée », cette France périphérique cumulerait les difficultés et serait le terreau du vote Front national, particulièrement fort dans ces zones. Mais cette thèse est loin de faire l’unanimité. Décryptage. Le périurbain, un territoire de relégation sociale peuplé de « petits Blancs » en souffrance ? Projets mégalos pour Istanbul métropole Les projets de 3ème pont, 3ème aéroport, Canal Istanbul, et tunnel Eurasie, présentés par l’AKP comme des « projets de prestige », provoqueront une augmentation de population à Istanbul ; 30, voire 40 millions ! La ville, qui connait déjà des difficultés avec ses 15 millions d’habitants, deviendra invivable ! On ne s’étonne plus de ce que donne la conjugaison du conservatisme religieux, du pouvoir despotique, de la finance et de la corruption dans les pays du golfe… Les dirigeants AKP et leurs refoulés ottomans rêvent pour la Turquie de ce mélange dans la « modernité ».

Derrière les caméras, les scénarios, les personnages... des univers télévisuels en construction permanente, fantasmés, exploités et regardés. › Dimension séries bonnes séries, buzz, critères objectivement objectifs, liste, lol, share Une série est bonne quand… Après avoir laissé infuser toute ma sagesse dans le précédent billet, je retrouve cette fois-ci une partie de ma jeunesse. Les listes, il parait, c’est genre “in”, ça “buzz”, ça peut faire “lol”, ça se “share”. Bref, les listes sont insignifiantes, c’est pour ça qu’elles sont utiles. Ainsi, le petit con qui sommeille en moi ne pouvait pas passer à côté de cet exercice imposé par l’Internet des Gens.

Une carte de l’évolution de la population urbaine entre 1950 et 2030 Cette carte tout en sobriété permet de visualiser la transformation radicale intervenue à travers le monde au cours des 60 dernières années, avec le passage d’une population urbaine de 30% à une population urbaine de 54% (et on devrait normalement atteindre les 66% en 2050). En 1950, on dénombrait 740 millions de personnes vivant dans les villes; il y en a maintenant 4 milliards… Les cercles bleus sur la carte sont proportionnels à la population des villes en 1950, 1990, 2015 et 2030 (du plus foncé au plus clair). En passant la souris sur ces villes vous aurez un aperçu de cette dynamique avec des statistiques plus précises. Pour aller directement à la carte interactive c’est ici. Petite analyse de cette métamorphose : Une transformation urbaine mondiale

Soixante ans d'histoire des séries télévisées américaines Qu’est-ce qu’une série télévisée américaine ? 1En anglais, le mot series désigne une suite d’émissions, sans distinction de genre : ce peut être une série documentaire, une série de téléréalité, ou une série d’émissions d’information. Pour les émissions de téléréalité, le terme générique de unscripted series (séries sans scénario) définit d’ailleurs bien mieux ce genre très divers que la mention trompeuse de la notion de « reality shows. » Quand il s’agit de fictions, on désigne par dramales séries dramatiques, par comedyles séries humoristiques, par soap opera les feuilletons quotidiens, par miniséries les séries à nombre d’épisode fixé d’emblée, et par TV movie le téléfilm. 2Une série télévisée peut être définie de façon générique comme une œuvre de fiction à épisodes, créée pour la télévision, diffusée sur un rythme quotidien ou hebdomadaire sur une période indéfinie, dont les personnages, la thématique ou la forme narrative sont des éléments constants. Les grands genres 2 Cf.

Copenhague se rêve vierge de carbone Aux heures de pointe, sur le pont de la Reine-Louise, reliant le quartier populaire de Norrebro, dans le nord de Copenhague, au centre de la capitale danoise, le risque de congestion n’est jamais loin. Les cyclistes, pourtant, gardent leur calme. En roulant à une moyenne de 20 km / h, ils évitent tous les feux rouges sur les 2,2 km de la Norrebrosgade. Résultat : chaque jour, 42 000 vélos passent sur l’avenue. Même Amsterdam, capitale européenne de la bicyclette, ne fait pas aussi bien, avec 25 000 passages quotidiens sur son artère la plus fréquentée.

La géographie c'est la vie avec le concours CartoGraphie ton Quartier A quoi ça sert la géographie ? Evidemment à comprendre le monde dans lequel on évolue. La géographie ça sert à comprendre une partie de sa vie. Le concours CartoGraphie ton Quartier organisé par Sophie Gaujal, avec le soutien de l'IGN et de la Cité de l'Architecture, renoue avec la géographie vécue pour faire conceptualiser par les élèves leur environnement sous une forme populaire et sensible : la carte postale. Une belle idée partagée par une centaine de classes. Le palmarès du concours est publié ce matin.

Ce que les séries nous apprennent… Préambule Roman Bonnery pour Implications philosophiques – Les Implications philosophiques lancent « l’été des séries » c’est-à-dire des contributions hebdomadaires portant sur la philosophie des séries. Nous nous inscrivons donc dans la continuité de récents événements comme la parution du livre Philosophie en séries de Thibaut de Saint Maurice, les journées d’études sur The Wire ( ), Buffy contre les vampires ( et la récente journée sur HBO ( ), ou encore comme le marathon de la nuit de la philosophie à l’ENS ( ). Si nous souhaitons prolonger la réflexion sur les séries, c’est qu’il nous semble trouver là un matériau tout à fait pertinent, y compris pour la philosophie. En effet, les séries se déployant sur plusieurs saisons entre 10 et 25 épisodes d’une durée variable suivant le type de séries auxquelles nous avons affaire (sitcom, etc.), ce « temps long » permet de donner à voir un maillage souvent très fin et subtil de la réalité, de nos vies ordinaires.

6A, Géographie prospective: La ville de demain Bonjour à toutes et tous! Après vos leçons sur la ville et le monde rural, nous partons explorer la ville de demain. Vous avez appris dans vos leçons que la ville est, entre autres, le lieu des grands immeubles et des fortes densités et le monde rural le lieu des fermes et de l’agriculture. Et si demain nous avions des fermes verticales et de l’agriculture urbaine?!!? Et si demain n’était pas si loin? Voici quelques pistes pour créer ensuite votre scenario de géographie prospective, pour transformer les vides et les friches. En image: L’apartheid spatiale en Afrique du Sud Le Cap, « ville mère » du continent africain, empire de la ségrégation raciale, « lavée » par l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Voici celle que Johnny Miller a photographié à l’aide de drones. Mais pas n’importe quel Cap Town. Celle de la fracture, de la limite, de l’entre-deux. Ses photographies représentent la discontinuité des territoires du golf, l’apartheid spatiale

Séries TV, art dominant de l’époque : dans les coulisses d’une révolution créative Résumé : La fragmentation de l’audience est telle aujourd’hui qu’elle permet le succès d’œuvres dramatiques de très haute qualité, sous forme de longues séries TV à l’écriture exigeante et la réalisation soignée. Héritières des grands films des années 70, elles périment les contenus visant jusqu’ici le plus bas dénominateur commun. D’abord produites par HBO et les chaînes payantes, puis regardées sur tous les écrans, de plus en plus consommées à la demande, à l’unité ou l’une après l’autre dans une orgie immersive d’épisodes, elles sont désormais produites et distribuées par les nouveaux acteurs du divertissement numérique et de l’Internet. Ce « 3 ème Age d’Or de la télévision »** a été permis par la prolifération des chaînes et des diffuseurs, qui financent directement ces productions originales, aux formes narratives osées, addictives, déstabilisantes, mais aussi par l’appétit insatiable du public.

Related: